Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

il reçoit un mail 45 minutes plus tard, «je serais resté coincé à Zaventem»

En surfant sur le site internet de TUI, Yves s’est retrouvé face à une offre qu’il ne pouvait pas refuser : partir de deux semaines en Espagne avec sa compagnie, le tout pour 27 €, petit-déjeuner et franchise de bagages inclus. Même s’il faut à une faute de frappe dans le montant, le Belge n’a pas hésité et a réservé ses futures vacances.

Moins d’une heure plus tard, il a très vite déchanté, comme le relate HLN. Il a en effet reçu un mail lui annonçant que son voyage a été annulé. Yves a voulu en savoir plus et a contacté le service client de TUI. On lui a alors annoncé qu’il s’agissait bel et bien d’une erreur humaine et que non, « le voyage pour deux avec petit-déjeuner et hôtel n’est pas passé de 2 541 euros à 27 euros ».

Il déplore la situation auprès de nos confrères flamands : « Quelque part, au fond de mon esprit, je savais que ce n’était pas possible, mais selon le site web, il y avait encore une chambre disponible. Maintenant que la crise du coronavirus est passée, on ne sait jamais quel genre de promotions folles les hôtels vont inventer. En outre, je n’en ai pas été informé par téléphone, mais simplement par courrier électronique. Pour autant que je sache, cet e-mail aurait pu me passer sous le nez et je serais resté coincé à Zaventem en juin. C’est une honte qu’en tant que consommateur, il n’y a aucun argument à faire valoir ».

Un porte-parole de TUI indique que « cela arrive rarement, mais quelque chose peut toujours mal tourner lorsque les employés téléchargent les dates de voyage sur le site web ». Il ajoute : « Toutefois, lorsque la remise est anormalement élevée, cela se remarque généralement assez rapidement, comme dans le cas d’Yves ».

.