Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

L’Auberge Godefroy change de main


Publié le 03/05/2022 à 11:37

L’Auberge Godefroy (Photo: courtoisie)

TOURISME D’AFFAIRES ET D’AGRÉMENT. L’Auberge Godefroy, située à Bécancour, près de l’entrée du pont Laviolette, vient d’être vendue. L’entreprise québécoise Quatre L Invest aurait versé environ 15 millions de dollars (M$) pour acquérir l’établissement de 71 chambres, membre du réseau Ôrigine artisans hôteliers.

La copropriétaire et directrice générale de l’Auberge Godefroy, Marie-Ève ​​Boisclair, n’a pas voulu confirmer à Les Affaires le montant exact de l’entente signée le 1euh Mai. Elle souligne toutefois que cette transaction va permettre la réalisation d’un vaste projet d’agrandissement, évalué à plus de 10M$, qui dort dans les cartons depuis près de 20 ans.

«Il était devenu difficile pour mon frère Frédéric et moi de finaliser le rachat de l’entreprise créée par nos parents, un processus que nous avons détruit en 2013. Grâce à l’arrivée d’un nouveau groupe d’investisseurs, nos parents peuvent bénéficier d’une retraite bien méritée, explique celle qui conservera son poste de directrice générale. Et il devient désormais possible d’ajouter près d’une cinquantaine de chambres et d’agrandir les espaces de réception. » Les quelque 120 employés conservent également poste.

Rappelons que l’auberge construite sur le territoire de l’ancienne seigneurie de Jean Godefroy de Lintôt a ouvert ses portes en avril 1990. Il s’agissait au départ du rêve d’une poignée d’investisseurs locaux, dont Guy Boisclair et son épouse Solange Rouleau, qui souhaitait que Bécancour dispose d’un hôtel luxueux. L’été dernier, l’établissement a frôle un taux d’occupation de 100%, du jamais vu dans son histoire.

Marie-Ève ​​Boisclair tient à préciser que cette transaction coïncide avec les investissements récents annoncés dans le parc industriel de Bécancour et avec les améliorations routières dans le secteur, incluant les travaux de rajeunissement du pont Laviolette les dépendants à Trois-Rivières. Des investissements de plusieurs milliards de dollars, avance-t-elle.

Notons que Quatre L Invest serait également derrière le projet du complexe hôtelier Océania, à Beloeil, en Montérégie.

.