Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Dix adresses pour dormir près des châteaux de la Loire

Après une journée passée à visiter Chambord, Azay-le-Rideau, Amboise ou Chenonceau, il est temps de se trouver un joli hôtel pour profiter au mieux de cette escapade dans le Val de Loire. Voici dix bonnes adresses au plus près des châteaux, entre 50 euros et 270 euros la nuit.

Au hasard des méandres du fleuve et des forêts, la Vallée de la Loire, égrène un millier de châteaux des plus connus, Chambord, Cheverny, Chenonceau, Blois, Amboise, aux plus intimistes, tel Troussay, le plus petit. Pour les découvrir, chacun à son rythme, dix escales hôtelières plus ou moins étoilées. En attendant l’ouverture, en juin, de Fleur de Loire à Blois, cinq-étoiles écoresponsable du chef étoilé Christophe Hay.

Le Brame de Sologne : pour la sérénité

Près du château de Chambord, voilà un trois-étoiles comme on les aime, sans prétention. Le Brame de Sologne / Photopresse

Bardage en bois, toiture végétalisée, plastique réduit, bravo ! Près du château de Chambord, voilà un trois-étoiles comme on les aime, sans prétention, chaleureux, aux 20 chambres dont 6 suites très agréables à vivre. En prime, un espace bien-être hammam et sauna, privatisable. Et, la bonne idée pour combler les petites et grandes faims en l’absence d’une vraie table, des planches apéro bien garnies pour deux… à 19 € ou à dîner, un grand choix de bocaux de la maison Bocaux du bocage, avec entrée , plat dessert, à déguster dans sa chambre ou dans le restaurant, 26 €. Avec de bons vins vendus à prix très raisonnable. Petits déjeuners copieux en buffet. À partir de 80 €.

Le Brame de Sologne, 4 bis route de Sologne, 41500 Muides-sur-Loire. Tél. : 02 55 59 05 24.

Hôtel L’Orée des Châteaux : miniprix, maxi-sourire

Idéalement situé sur la route des châteaux de La Loire, L’Orée des Châteaux à Bracieux est à seulement 10 kilomètres de Chambord et Cheverny et 20 kilomètres de Blois. L’Orée des Châteaux / Photo presse

Récemment rénové, près de Chambord et de Cheverny, ce deux-étoiles se prête tout autant aux séjours en couple qu’en famille grâce à ses chambres et appartements dédiés. La carte de son restaurant propose des pizzas revisitées avec des produits régionaux. Le petit déjeuner buffet mixe aussi friandises, en majorité régionales, salées et sucrées ». L’accueil souriant, attentionné et efficace emporte vite l’adhésion des plus ronchons. A partir de 50 €.

Hôtel L’Orée des Châteaux, 9bis route de Blois, 41250, Bracieux. Tél. : 02 54 46 40 19.

Le Saint-Florent : nuits calmes pour becs sucrés

Le Logis Hôtel le Saint Florent ***, situé à Mont-près-Chambord à 10 minutes des châteaux de Chambord et de Cheverny. Logis Le Saint-Florent / Photo presse

Comme beaucoup d’hôtels ayant profité du confinement pour se refaire une beauté, ce trois-étoiles labellisé Logis (catégories Cosy et Gourmand) brille comme un sou neuf, avec ses 17 chambres pimpantes, rénovées. Peu de charme certes, mais bien pour un séjour quasi à l’ombre des châteaux avec son sauna privatisable et la possibilité de louer des vélos. Côté resto, carte courte, trouée par le chef, propriétaire des lieux. Menu très correct à 25 € aux succulents desserts. Chambre à partir de 70 €. Qui dit mieux ?

Logis Le Saint-Florent, 14 rue de la Chabardière, 41250 Mont-près-Chambord. Tél. : 02 54 70 81 00.

Hôtel de la Sologne : au cœur de Beaugency

L’Hôtel de la Sologne est situé sur une place arborée, au pied d’une abbatiale. Les chambres sont au calme, tout en étant au centre du vieux Beaugency. Hôtel de la Sologne / Photopresse

Son harmonieuse façade en pierre du XVIIIe siècle ne dépare pas le quartier historique de Beaugency, petite ville réputée pour son château des XVe et XVIe siècles et ses demeures Renaissance. Agréable de gagner à pied le centre, le soir, pour dîner ou tout simplement se balader. Les 15 chambres, dont certaines familiales pour quatre, de belle taille, au calme, avec leur vaste salle de bains justifient ses 3 étoiles. À partir de 65 €.

Hôtel de la Sologne, Place Saint-Firmin, 45190 Beaugency. Tél. : 02 38 44 50 27.

Le Clos d’Amboise : chez Gargantua

Le Clos d’Amboise est situé au cœur de la ville authentique et pittoresque de la Cité Royale. Le Clos d’Amboise / Photopresse

Autre coup de cœur, cette maison patriarcale du XVII siècle, où vécut Jean Langlois, grand écuyer et maréchal de Logis de Louis XIV et Louis XV, devenue quatre-étoiles cosy. Certaines de ses chambres et suites concernant le château. Une situation d’exception au cœur de la ville, près de tous les centres d’intérêt dont le château royal, l’un des trois de la Loire (les deux autres étant Chambord et Blois), le Clos Lucé de Léonard de Vinci ou encore les jolies rues commerçantes. Un séjour aux petits oignons, dans le grand parc où les roses flirtent avec de grands cèdres. Le soir, on savoure les spécialités du chef soit dans l’élégante salle, soit en terrasse. Menu premier 30 €, à la carte, compter 50 €. Chambre à partir de 152 €.

Le Clos d’Amboise, 27 rue Rabelais, 37400 Amboise. Tél. : 02 47 30 10 20.

Le château de la Giraudière : grande maison, bel accueil

Au cœur de la Sologne des Étangs et aux portes de la Vallée de la Loire, le calme de la propriété est idéal pour y trouver quiétude et intimité. Château de la Giraudière / Photopresse

Cinq chambres et suites au cœur de ce joli bâtiment du XVIIIe siècle entouré d’un parc paysager aux chênes centenaires et de 600 hectares de terres. Dîner aux chandelles dans le château ou sur la terrasse l’été, petit déjeuner soigné et bon participer largement aux plaisirs du séjour. Prêt de bicyclette pour filer jusqu’à Chambord, produits de courtoisie bio Maison Caulières, comme à l’hôtel de Crillon, et depuis ce printemps un bassin de nage pour se rafraîchir après avoir arpenté Chambord tout proche. À partir de 180 €.

Château de la Giraudière, La Giraudière, 41220 Villeny. Tél. : 06 37 21 34 85.

Les Hautes Roches : troglodyte chic

Ce Relais & Châteaux concilie le charme de 14 chambres et suites très design, dont une partie troglodyte. Les Hautes Roches / Photopresse

Surplombant la Loire, niché en partie dans la roche, comme les maisons troglodytes alentour, ce Relais & Châteaux concilie le charme de 14 chambres et suites très design, dont une partie troglodyte justement, et une table étoilée, celle du chef Didier Edon. Le décor rêvé pour « faire la route des châteaux » et visiter les caves proches de Vouvray, un des vins de Loire les plus réputés, tranquilles ou pétillants. Au restaurant, le chef marie avec intelligence produits du terroir et produits de la mer (il est Breton). Son premier menu en 5 services est à 76 €. À la carte, compter 100 €. Chambre à partir de 270 €.

Les Hautes Roches, 86 quai de la Loire, 37210 Rochecorbon. Tél. : + 02 47 52 88 88.

Grand Hôtel du Lion d’Or à Romorantin : Histoire de France et de famille

Construit en 1530 par un ami du roi François 1er, cet hôtel particulier Renaissance fut la résidence des premiers échevins et maîtres drapiers de la ville. Grand Hôtel du Lion d’Or / Photo presse

Résidence des premiers échevins de la ville, construite au XVIe siècle, par un noble, ami de François 1er, la bâtisse Renaissance, est auberge depuis 1774, Les Clément, père étoilé, maman attentive à la décoration et fille au service chouchoutent les hôtes des 16 chambres et suites de ce Relais & Châteaux, un des premiers membres de la chaîne. Séjour gastronomique avec une jolie cuisine du terroir, menu à partir de 120 €. Organisation d’expériences sur-mesure possibles, écoute du brame du cerf dans un abri en forêt, survol en Cessna ou montgolfière des châteaux. Chambre, à partir de 210 €.

Grand Hôtel du Lion d’Or, 69 Rue Georges Clemenceau, 41200 Romorantin-Lanthenay. Tél. : 02 54 94 15 15.

Relais de Chambord : le voisin de François 1er

Le Relais de Chambord profite d’un cadre royal et unique face au château, joyau de la Renaissance et de la vallée de la Loire. Relais de Chambord / Photopresse

Small Luxury Hotel of the world, ce quatre-étoiles est le seul hôtel dans l’enceinte même du château. Une poignée de ses 55 chambres et suites ouvre sur la demeure de François 1euh, d’autres sur le Cosson, cours d’eau la séparant du château, et certaines, moins glamour sur le parking. Les plus hardis opteront pour la toue (sorte de barque à fond plat) – cabanée sur l’eau… Ayant décroché pour 50 ans la concession des lieux, appartenant au domaine de Chambord, l’homme d’affaires Frédéric Jousset, s’est attaché les services de l’architecte Jean-Michel Willmotte pour réparer le très vieillissant Hôtel Saint Michel. Trois tables : gastronomique (menu découverte 90 €) brasserie (salades, burgers, sandwichs — et bar en terrasses. Donnez un spa Nuxe pour un séjour, royal ou presque. Coups de cœur pour les chambres 122 et 215. À partir de 172 € sans vue sur le château, 290 € avec.

Le Relais de Chambord, place Saint Louis, 41250 Chambord. Tél. : 02 54 81 01 01.

Les Sources de Cheverny : en trois coups de pédale, le château

Autour des étangs, des cabanons en bois noirci en forme de longères contemporaines sont dessinés et coiffés d’un patchwork de toits en zinc et ardoise – clin d’œil aux hameaux des alentours. La suite du Baron perché et son belvédère. Éric Martin / Le Figaro Magazine

Ouvert en 2020, entre bois, vignobles et pâturages, le cinq-étoiles compte 49 chambres et suites éparpillées entre le château du Breuil du XVIIIe siècle et les cabanes chics. Deux tables : « Le Favori » qui a décroché une étoile (menu à partir de 120 €), « l’Auberge » bistronomique avec de belles grillades (menu à partir de 32 ) , ont même s’ajouté un bar à vins. Piscines, chevaux, vélos, balades en toue sur la Loire, vol en montgolfière, et superbe spa ouvrant sur la nature. Le ton est donné, bobo de bobo. À partir de 200 € en basse saison, les prix s’envolent les week-ends et l’été.

Les Sources de Cheverny, 23 route de Fougères, 41700 Cheverny. Tél. : 02 54 44 20 20.


À VOIR AUSSI – Le château de Versailles vu par Franck Ferrand

.