Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Repas étoilé, hôtel cinq étoiles,… Voici les villes les plus abordables si vous optez pour des vacances de luxe

Après plusieurs saisons touristiques sous le signe du confinement, ou tout du moins des restrictions, la sortie de la crise sanitaire se confirme presque partout autour du globe. De quoi donner envie aux voyageurs de se faire plaisir, et pourquoi pas en optant pour des séjours luxueux.

Mais où trouver le luxe à prix raisonnable ? La plateforme Money.co.uk vient de publier les résultats d’une étude comparant le coût de vacances de haut debout dans 30 grandes villes, et Bruxelles figure en très bonne place dans le classement final.

Bruxelles, meilleure note européenne

L’étude se base sur quatre critères : un repas dans un restaurant étoilé (guide Michelin), une nuit dans un hôtel cinq étoiles, la location d’une voiture de luxe pour une journée, et une nuitée dans un hôtel avec spa. Le tout est ensuite ramené à une note globale sur dix.

Avec une note finale de 9,49 sur 10, c’est Bangkok (Thaïlande) qui finit (très) largement en tête. Imbattable au niveau de la location d’une voiture de luxe à la journée, à peine 56 euros pour une Mercede-Benz, Bangkok occupe également une place de choix au niveau du repas dans un étoilé. En deuxième position, on retrouve ensuite Bruxelles : la capitale belge Bruxelles permet de s’offrir un repas dans un étoilé pour 148 euros, une nuit dans un cinq étoiles pour 341 euros, la location d’une voiture de luxe pour 142 euros la journée, et une nuit dans un hôtel avec spa pour 259 euros . Un petit budget pour le voyageur lambda, mais qui reste en-dessous des autres grandes villes analysées.

Le reste du top 10 est complété par Osaka (Japon), Berlin (Allemagne), Francfort (Allemagne), Rio de Janeiro (Brésil), Tokyo (Japon), Lisbonne (Portugal) et Dublin (Irlande).

A l’autre extrémité du classement, les villes les plus chères sont, sans grande surprise, Londres (Royaume-Uni, 2,84/10), New York (Etats-Unis, 1,64/10), Los Angeles (Etats -Unis, 1,47/10), Zurich (Suisse, 1,46/10) et Paris (France, 1,38/10).

Athènes pour le repas, Hong Kong pour l’hôtel

Hors classement général, certaines villes sont parvenues à tirer leur épingle du jeu. Ainsi, le repas étoilé le plus abordable est à Athènes, avec un prix moyen de 97 euros. En revanche, c’est vers Hong Kong qu’il faut s’envoler pour profiter de la nuitée le moins cher dans un cinq étoiles (274 euros). Enfin, pour l’hôtel avec spa, c’est cette fois à Osaka qu’il faudra poser ses valises (168 euros).

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Repas étoilé, hôtel cinq étoiles,… Voici les villes les plus abordables si vous optez pour des vacances de luxe

Après plusieurs saisons touristiques sous le signe du confinement, ou tout du moins des restrictions, la sortie de la crise sanitaire se confirme presque partout autour du globe. De quoi donner envie aux voyageurs de se faire plaisir, et pourquoi pas en optant pour des séjours luxueux.

Mais où trouver le luxe à prix raisonnable ? La plateforme Money.co.uk vient de publier les résultats d’une étude comparant le coût de vacances de haut debout dans 30 grandes villes, et Bruxelles figure en très bonne place dans le classement final.

Bruxelles, meilleure note européenne

L’étude se base sur quatre critères : un repas dans un restaurant étoilé (guide Michelin), une nuit dans un hôtel cinq étoiles, la location d’une voiture de luxe pour une journée, et une nuitée dans un hôtel avec spa. Le tout est ensuite ramené à une note globale sur dix.

Avec une note finale de 9,49 sur 10, c’est Bangkok (Thaïlande) qui finit (très) largement en tête. Imbattable au niveau de la location d’une voiture de luxe à la journée, à peine 56 euros pour une Mercede-Benz, Bangkok occupe également une place de choix au niveau du repas dans un étoilé. En deuxième position, on retrouve ensuite Bruxelles : la capitale belge Bruxelles permet de s’offrir un repas dans un étoilé pour 148 euros, une nuit dans un cinq étoiles pour 341 euros, la location d’une voiture de luxe pour 142 euros la journée, et une nuit dans un hôtel avec spa pour 259 euros . Un petit budget pour le voyageur lambda, mais qui reste en-dessous des autres grandes villes analysées.

Le reste du top 10 est complété par Osaka (Japon), Berlin (Allemagne), Francfort (Allemagne), Rio de Janeiro (Brésil), Tokyo (Japon), Lisbonne (Portugal) et Dublin (Irlande).

A l’autre extrémité du classement, les villes les plus chères sont, sans grande surprise, Londres (Royaume-Uni, 2,84/10), New York (Etats-Unis, 1,64/10), Los Angeles (Etats -Unis, 1,47/10), Zurich (Suisse, 1,46/10) et Paris (France, 1,38/10).

Athènes pour le repas, Hong Kong pour l’hôtel

Hors classement général, certaines villes sont parvenues à tirer leur épingle du jeu. Ainsi, le repas étoilé le plus abordable est à Athènes, avec un prix moyen de 97 euros. En revanche, c’est vers Hong Kong qu’il faut s’envoler pour profiter de la nuitée le moins cher dans un cinq étoiles (274 euros). Enfin, pour l’hôtel avec spa, c’est cette fois à Osaka qu’il faudra poser ses valises (168 euros).

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

« Mes rêves de vacances à Palavas se fracassent sur la réalité du crapahutage en total look Quechua »

Les jours rallongent, Birkenstock et les auréoles de sudation fleurissent, telles les pâquerettes sur le gazon d’un pavillon de banlieue et les trottinettes électriques sur les trottoirs des grandes villes.

Enivré de mille fragrances (certaines plus exigeantes que d’autres, notamment celles qui accessoirisent les transports en commun) et impatient de poser mon corps meurtri par les épreuves quotidiennes de la comptabilité sous le soleil et d’offrir mes méninges au Dieu Sudoku, je m’attelais à la préparation de ma transhumance estivale.

La suite après la publicité

Tout d’abord sachez une chose : je respecte toutes les croyances, que vous soyez juillettiste ou aoûtien (ne dit-on pas d’ailleurs estivant 1 ou estivant 2 ? Je ne sais pas, je… je ne sais plus), à la condition que vous n’ayez pas prêté allégeance au rosé pamplemousse, cette aberration gustative bonne à jeter avec le surimi dans le puits de l’oubli des pratiques apéritives.

Après être sorti indemne des interminables tractations avec les collègues sur le choix des dates de vacances, discussions reléguant les négociations de la Nupes à un click and collect (« ah oui mais rappelle toi Dorsay qu’en 2012 je t’ai déjà laissé le pont du 15 août et que tu ne m’as jamais rendu mon tapis de souris ergonomique non plus, alors pour une poursuite harmonieuse de nos relations professionnelles dans l’espace travail je ne céderai pas sur celui du 14 juillet et, si tu insistes, je balance à la DRH que t’as ramené un Bic 4 couleurs chez toi et c’est pas joli, joli…), ma chère et tendre Marthe m’a annoncé avec une fourbe décontraction que, cette année, nous partions en vacances avec sa sœur et son beau-frère.

Mon cœur s’arrête de battre à l’annonce de cette tragédie sociale estivale en cours de téléchargement. Personne ne méritait cela, même Peltier, la balance du Bic 4 couleurs, et pourtant Dieu sait si je lui ai fait endurer mille châtiments dans les rêves peuplant mes fidèles insomnies.

Transporté de déception indignée, je m’insurgeais de toute mon âme : « mais enfin Mamour, pourquoi ? »

La suite après la publicité

« Parce que » dit-elle, drapée d’une assurance et d’une logique majestueusement implacables auquel je ne trouvais rien à répondre, subjugué par la maestria dialectique de mon amazone.

« Mais enfin Mamour… » (c’est ma botte secrète).

En dépit de cette dernière estocade, Marthe ne céda pas, statue de l’île de Pâques impassible, bravant les éléments et mes chinoiseries, et il fallait me résoudre à partager mon Palavas avec un passionné de berlines françaises et une passionaria du développement personnel.

« Ah, au fait Étienne, comme Françoise est allergique à la crème solaire et que tu t’es servi du Molkky pour la cheminée nous allons à la montagne. Ça nous fera du bien un peu d’air pur. Regarde-toi, on dirait que tu as vécu dans une grotte depuis l’été dernier. »

Le naufrage tragique et immense qui s’annonçait allait égaler une performance française à l’Eurovision car autant vous le dire de suite, mon rapport à l’effort physique n’est qu’incompréhension, sauf à considérer l’avachissement sur canapé comme une discipline olympique, où cas je suis le sportif français le plus médaillé. Donc la perspective de crapahuter en total look Quechua, attaqué par les taons en écoutant Patrick (car oui, mon beau-frère s’appelle Patrick pour parachever son œuvre) s’extasier en transe sur le dernier SUV de la marque au losange (ça suffit ou j’en remets un peu ?) n’était pas mon projet.

La suite après la publicité

Mais ainsi va la vie. Un jour on naît et, des décennies plus tard, on abdique.

-50 % la première année avec Google

En appliquant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous autorisez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.

Tombé de Charybde en Scylla, je jetais un linceul sur mes rêves de sieste à l’ombre des palmiers de Palavas et, dans un dernier sursaut de combativité mâtinée d’orgueil je plantais mon regard dans celui de ma chère et tendre Marthe et lançais : « M’en fiche, ce soir c’est moi qui gère la télécommande ! »

Non mais !

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Tourisme : Maurice casse les prix pour les Réunionnais

De plus de 35 000 touristes réunionnais durant cette période pré-Covid, le nombre s’est réduit pour atteindre environ 4 000. C’est pour cela que Steven Obeegadoo s’est rendu à La Réunion la semaine dernière pour tenter de convaincre nos voisins de revenir chez nous en masse.

La stratégie était de faire revenir les Réunionnais dans nos hôtels. Mais les autorités de l’île soeur ont fait comprendre au ministre Steven Obeegadoo que les vacanciers se plaignent de la cherté des billets d’avion et des chambres d’hôtel à Maurice. Il y a l’aspect Covid qui a joué dans cette baisse drastique dans les arrivées. Puis, il y a eu le fait que La Réunion vient tout juste d’assouplir les restrictions attachées aux voyages.

Steven Obeegadoo prône une approche holistique pour la relance de notre tourisme, basée sur l’accessibilité de la destination aux visiteurs, plus particulièrement les Réunionnais. D’où sa demande auprès d’Air Mauritius et des hôtels à travers l’Association des hôtels et restaurants de l’île Maurice (Ahrim) pour qu’ils revoient à la baisse le prix des billets d’avion de et vers l’ île sœur, de même que les tarifs des chambres.
Au niveau de l’Ahrim, Désiré Elliah, son président, dit que ses membres vont faire l’effort nécessaire : « Nous entrons dans la basse saison et déjà nous pratiquons une politique de baisse des prix concernant l’hébergement durant cette période creuse. Surtout pour les hôtels de 3 et 4 étoiles qui concernent essentiellement les Réunionnais. S’il faut faire un effort supplémentaire pour développer davantage nos voisins réunionnais, nos membres vont le faire ».

La MTPA réagit positivement à cette demande de baisse tarifaire. Arvin Bundhun, son directeur, explique : « Au départ, il fallait faire un test PCR de La Réunion pour Maurice. Cela coûte environ 50 euros, mais sur une mesure supprimée. Le deuxième verrou concerne justement le test, car nos voisins font de courts séjours et s’il s’avère que si le test PCR est positif, ils devaient alors prolonger leur séjour de sept jours, ce qui les fait hésiter, car rester davantage a un coût supplémentaire ».

Air Mauritius pratique déjà « une promotion tarifaire »

Le ministre Steven Obeegadoo “a évoqué une possible baisse de prix des billets” pour les passagers réunionnais qui en vacances à Maurice. Ou, au niveau d’Air Mauritius, on avance que la compagnie “pratique déjà une promotion tarifaire depuis le début de la basse saison et la reprise des vols sur La Réunion suivant une stratégie commerciale. On ne pourra préférer pour une question financière ».

.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

L’Allemagne propose un abonnement mensuel pour voyager dans le pays à 9 euros

Il sera bientôt possible de se déplacer en Allemagne pour seulement neuf euros par mois. L’initiative effective au 1er juin vise à inciter les voyageurs à privilégier les transports en commun.

Selon le porte parole de la Deutsche Bahn, l’entreprise ferroviaire publique, 50 000 abonnements ont été vendus quelques heures à peine après la disponibilité de l’offre en ligne. “C’est vraiment moins cher de voyager dans tout le pays avec la Deutsche Bahn de cette façon, même si cela prend plus de temps.“, témoigne une passagère dans une gare allemande..

Cette mesure intervient alors que le pays cherche à réduire sa dépendance aux hydrocarbures russes et que de nombreux allemands sont confrontés à la hausse du prix du carburant.

Deux reproches ressortent toutefois : la mise en place de cette offre uniquement cet été et la vétusté des infrastructures ferroviaires qui pourraient encore plus pâtir de la forte affluence attendue.

“Je pense que cela arrive au mauvais moment, cela aurait plus de sens en hiver. En été, beaucoup de gens ne peuvent pas l’utiliser autant”, témoigne une passagère allemande dans la gare centrale de Berlin. “Les trains en direction de la mer Baltique au départ de Berlin sont déjà bondés en été. Les toilettes vont être pleines et ça va être désagréable”, réagit cet autre passager.

Le gouvernement s’est engagé à compenser les pertes subies par les compagnies de bus et de train à hauteur de 2,5 milliards d’euros au minimum. Des dépenses qui pourraient être importantes en voiture si l’offre ne concerne pas les transports à grande vitesse, elle pourrait tout de même attirer de nombreux voyageurs de tous les âges et nationalités car les touristes peuvent aussi y avoir accès.

A titre de comparaison, un abonnement mensuel pour le réseau urbain de Berlin coûte 83 euros en moyenne et quatre titres de transport sur le réseau berlinois coûtent plus de neuf euros.

.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Google Street View a 15 ans et propose de voyager dans le temps

Pour célébrer les 15 ans de la fonction Street View sur Maps, Google présente une nouvelle option permettant de voir d’anciennes photos de certains lieux pour voir comment ils ont évolué au fil des années.

Google Street View fête ses 15 ans // Source : Montage Frandroid

En 2020, Google Maps fêtait ses 15 ans. En 2022, c’est au tour d’une des fonctionnalités les plus iconiques du service de navigation et de cartographie de célébrer à son tour cet anniversaire. En effet, Google Street View a désormais 15 ans et se targue de couvrir aujourd’hui plus de 100 pays et territoires pour une surface totale supérieure à 16 millions de kilomètres couverts grâce à 220 milliards d’images produites.

Rappelons que Street View est une option qui permet de visualiser à 360 degrés un très grand nombre de routes — en ville ou en zone rurale — pour une expérience de navigation qui se veut plus immersive que la simple carte. Divers lieux touristiques peuvent aussi être visités via Street View. Et comme vous pouvez le voir dans cette première vidéo de présentation, ci-dessous, le service a beaucoup évolué en 15 ans.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Street View s’est ainsi lancé le 29 mai 2007 selon Google qui a décidé de célébrer l’anniversaire avec quelques jours d’avance. Le géant américain était peut-être pressé de partager les quelques annonces qu’il avait à faire pour l’occasion.

Voyager dans le temps avec Google Street View

Google annonce en effet une nouvelle fonctionnalité sur Street View. En visualisant le panorama à 360 degrés d’un lieu, vous pourrez accéder à des images plus anciennes. Il faut dire que depuis 2007, un très grand nombre de sites ont été immortalisés à diverses reprises.

recevoir chacune des images pour découvrir une capsule numérique temporelle qui montre comment un lieu a changé, comme le Vessel dans le quartier de Hudson Yards à New York qui est sorti de terre.

Pour accéder à cette fonctionnalité, un bouton dédié « Voir plus de dates » apparaîtra lorsque des images plus anciennes seront disponibles. Le lancement est prévu à la fois sur iOS et Android.

Rendre Street View plus précis et plus perfectionné

Google dévoile aussi ses grandes ambitions pour le développement de la fonction de visualisation. La firme annonce qu’elle va utiliser une nouvelle caméra à partir de 2023. Son principal avantage : le poids de moins de 7 kilogrammes.

Nouvelle caméra Street View
Une caméra plus légère et pratique va être utilisée pour capturer des images Street View // Source : Google

En effet, vous connaissez sans doute déjà les célèbres Google Street View Cars, ces voitures équipées de grosses caméras qui roulent sur les routes pour enregistrer les images qui se retrouvent dans Street View. Actuellement, la tête d’acquisition utilisée est bardée de 7 caméras et de deux LiDAR.

Or, certains lieux sont inaccessibles ou difficilement accessibles aux voitures. Il faut alors utiliser d’autres moyens que la voiture en postant cet équipement sur de larges tricycles, des motos de neige, dans des sacs à dos, voire même sur le dos d’un dromadaire.

Voiture Google Street View
Voiture Google Street View // Source : Frandroid

La nouvelle caméra que va imaginer Google intègre ” toute la puissance, la définition et les capacités de traitement que nous avons intégrées dans une voiture Street View entière, et les réduites dans un
dans un système de caméra ultra-transportable qui a à peu près la taille d’un chat domestique».

Google Street View caméra sur dromadaire
La caméra Street View sur un dromadaire // Source : Google

L’idée est simple : les personnes chargées de capturer les images de Street View pourraient facilement transporter cette caméra dans les lieux difficiles d’accès et pourraient profiter de sa grande modularité pour y ajouter ou supprimer des capteurs selon les besoins et l’attacher à large éventail de véhicules si nécessaire. Bienl’utilisateur de Google Maps pourra visiter virtuellement encore plus de lieux avec encore plus de précision.

Street View et l’intelligence artificielle

Google en profite pour mettre en avant la puissance de son intelligence artificielle. Sur les 50 millions de mises à jour enregistrées chaque jour sur Maps, la moitié est produite par leapprentissage automatique. En effet, les algorithmes du géant du web sont capables d’interpréter les images avec une grande précision pour, par exemple, distinguer les horaires d’ouverture d’une enseigne s’ils sont affichés sur la devanture du magasin.

Ce sont aussi des algorithmes qui sont capables d’interpréter les données enregistrées par les LiDAR. Ces dernières capturent des nuages ​​de points permettant de créer une carte 3D d’une ville pour créer des vues immersives (que ce soit en extérieur ou en intérieur).

Immersion 3D Google Street View
Google veut créer des cartes en 3D immersives avec Street View // Source : Google

Cette fonction doit faire ses débuts plus tard dans l’année et les équipes de Google imaginent déjà y intégrer des animations pour transmettre des informations en temps réel comme la météo ou le niveau d’affluence d’un lieu. Un porte-parole de la firme laisse d’ailleurs entendre qu’il s’agirait là d’un premier pas de Street View vers des expériences dans le métavers.

La culture à l’honneur

Enfin, l’anniversaire de Street View est aussi l’occasion pour Google de réclamer son engagement pour mettre en avant les hauts lieux de patrimoine culturel.

Ainsi, Google Arts & Culture exploite les technologies de Street View pour faire découvrir des lieux touristiques sous un nouvel angle. Un partenariat avec l’Hôtel national des Invalides est ainsi mis en avant.

Street View vue paris dôme Invalides
Vue de Paris depuis le dôme des Invalides via Street View // Source : Google

À travers cette initiative, Google Arts & Culture fait découvrir des lieux du site non accessibles au grand public. Grâce à Street View, vous pouvez désormais grimper virtuellement sur le célèbre dôme des Invalides qui était, avant la construction de la Tour Eiffel, le point culminant de Paris.

Plusieurs autres sites architecturaux impressionnants proposent des visites similaires grâce à Street View, tels que le Duomo de Milan, les pyramides de Méroé ou la Grande Mosquée de Djenné.


Pour nous suivre, nous vous souhaitons de télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Voici la région française qui est la plus prise pour un voyage au top durant cet été !

Quelle sera votre destination voyage 2022 ? Si vous souhaitez rester en France pour profiter du beau temps, penché pour cette région très prisée par la majorité des français !

Après deux ans à s’enfermer dans sa petite région, les français peuvent enfin vivre leur rêve de partir en vacances. Et à l’approche de l’été, les préparatifs s’intensifient.

Mais quelles destinations vont prendre les habitants de l’Hexagone pour les prochaines vacances ? Entre la Côte d’Azur et l’Aquitaine, la majorité a tranché ! Découvrez la destination pour les vacances d’été 2022 des français !

Voyage 2022 sur le territoire français

Si l’Amérique est un itinéraire imbattable, certains français sont encore réticents à franchir les frontières. Dans cet esprit, ils veulent profiter des régions locales. Parce qu’aux frontières de leur beau pays, il y a des lieux paradisiaques ! Alors, quelle région de la France va attirer plus de monde pour effectuer un voyage 2022 ? C’est tout de suite dans cet article !

En effet, dans ce pays, ce ne sont pas les destinations voyage 2022 qui manquent. Si les départements d’Outre-Mer s’annoncent comme des itinéraires de rêve, l’Hexagone ne manque pas non plus de charme ! Parce que certains préfèrent rester sur le continent européen et faire honneur à la France. Cette année, les personnes qui n’envisagent pas de quitter le territoire préféré passer du temps aux bords du Golfe de Gascogne !

Vous l’avez certainement compris, il s’agit de la région située dans le Sud-Ouest de la France ! La nouvelle Aquitaine. En effet, cette année, les vacanciers préfèrent nager aux alentours de Bordeaux et non plus en Provence-Alpes-Côte d’Azur. C’est suite à un sondage effectué par un groupe hôtelier qu’on a pu opérer ce classement de destination voyage 2022 des français !

Si d’habitude, la tenue vestimentaire de la Côte d’Azur plus de monde durant l’été, cette fois… ça ne sera pas le cas. Mais pourquoi ? Marseille est-elle devenue trop bruyante pour les français ? Néanmoins, les sites touristiques de Cannes et Nice pourraient toujours compter sur 55% des vacanciers qui décident de rester en France. Ils sont dévancés par L’Aquitaine qui peut compter sur 60% des voyageurs !

Quels sont les points forts de cette région ?

Comme les Côtes d’Azur, l’Aquitaine est une destination privilégiée durant l’été. Durant cette saison, les français veulent profiter du soleil avant de dire bonjour à l’automne. Et sans surprise, la plage est un lieu de vacance très prisé. C’est donc compréhensible que le choix de voyage 2022 des habitants de la France se porte sur la Nouvelle Aquitaine.

D’autre part, si on est fan d’histoire, cette région du Sud-Ouest de la France a quelques récits à nous raconter. Et la cité historique de Saint-Emilion, près de Libourne est une destination voyage 2022 intéressante ! D’ailleurs, chaque année, cette ville compte en moyenne 1 million de visiteurs. Durant les vacances de cette année, ce chiffre risque donc d’augmenter considérablement !

Mais cette région contient encore d’autres sites splendides qu’il est bon de découvrir. Et d’ailleurs, le bassin d’arcachon est un lieu populaire par ses eaux en perpétuelles mouvement. D’autre part, on peut aussi citer la grotte de Lascaux. Un patrimoine culturel qu’on devrait découvrir au cours de notre voyage 2022. La Dune du Pilat est aussi un site touristique très intéressant !

Enfin, la région Aquitaine peut aussi afficher fièrement d’autres patrimoines qui ne pourraient qu’enrichir votre voyage 2022. On peut citer les ruines de châteaux ou des édifices qui datent de plus de 1 000ans ! Une autre encore, la citadelle de Blaye, les forts Paté et Médoc, qui forment le « Triptyque de Vauban ». On peut aussi parler du Château d’Oléron, qui est visité par plusieurs touristes chaque année !

Quelles autres destinations françaises pour votre voyage 2022 ?

Outre la région Aquitaine et la Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Hexagone renferme encore divers sites touristiques. L’Occitanie est une destination voyage 2022 intéressante ! Et si vous décidez de passer quelques temps en Aquitaine, vous pouvez décider d’y faire un petit tour en chemin !

Le petit village de Lot situé dans cette région est particulièrement convoité par les internautes. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il y de quoi être séduit ! Figurant dans le patrimoine mondial de l’UNESCO, Rocamadour tenue pleins de touristes chaque année. Et cette fois, vous pouvez l’inclure dans votre voyage 2022 !

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

une famille remporte un voyage à Disneyland dans une tombola… puis voit son gain annulé pour suspicion de fraude !

******* *** ********* ***** ******** ******** *** *** **** **** **** ** ** ********* ******** ** ****** *** ** ****** ** ******** ** ** ******

****** **** *** **************** **** ***** ** ****** *** * ******* ******* ****** ** ************ *** *********** ** ***** ********* ** ** ******** **** ** ******* ** ** ******* ** ********* **** **** ************ ** ************ ***** ** ******** ** ********** ********* *** ************ ** ** ****** ** ****** ***** *** *** ************ ** ** ********* ** ******** **** ******* **** ** ******** **** ** ********

**** ********** ******** ** ******** ***** ** ******* *** * ****** ****** ****** **** ******* ****** *** ************ * ***** ** ******* *** ******* ** ********* ******** ** **** ****** *** ***** **** ************* ********** ** ******* ** ***** ** ************ ************ ******* ** *** **** * ******* ** **** *** ****** ***** ** ******** ***** ******** * ** ** ******* ******** ** ******* **** ********* ** ** **** *** ******* ******** ********* ** *************

************* ** ************ **** ******* ****** ****** ** ** ******** ** ************** ****** *********** ***** * ********** ***** ******* ****** *** ************* **** * ********* ** ******* ** ******* ****** **** * ****** ****** * *** ********* ** **** **** *** **** ******** *** ******* ** * ** * ****** ** **** ****** ** ****** ** ******* **** ******* ******* ********* ****** ** ****** ** *********** ** ***** * ** ********** ****** ******* ****** ** *** ****** ******* ****** ***** **** ******* **** ********** ** ******* *** ** ** ******* ***** ******** ** ***** ** * ****** *** **** ***** ****** **** ********************

******** *******

** ****** ** ********* *** ************ ** ******** ** **** ** ********* ** ******** ***** ******* ** ********* ****** ****** ********* ** ****************** ***** ** ******** ****** ******* **************** ** **************** *** ********* ** *********** *** *** ******** ** ** ********* * *** **** ** ****** ********** *** ********* ** **** ***** ** ** ******* *** *******************

** ***** ** ****** ** ***************** ****** *** ***** ** ******* **** *** ****** ** ******* ************ *** ****** **** ** **** ******** *** ** ****** ***** ****** ***** ***** ***** ***** ** ************ ********* ***** **** ** ** **** ***** ************ ********* *** ********** **** ****** * * ** ****** ** **** **************** *********** ** ****** *****

****** ******

** ****** ** ***** ** ** ** ******** ******* ** **** *** *** ** ***** ****** ******* ********** ** **** *** ** **** ** * * ** * ********* ** ****** * ** * ** **** **** ** ******* *** ** ***** ********************* *********** ****** ************ ***** ** ************ **** ******* ****** ****** ** ** **** **** ** ****** **** **** ***** *********** ********* ***** ******* ****** ********* **** ***** **** ** ****** ***** ** * *** ********** ********** ********** ******* **** ***** ***** ** ******* * ******* *** **** ******** ** * ** * **** ** * ***** ** ***** ** ******* * ***** ********* *** ** ******* ** * **** ** ************ ****** ** ******* ******** ****** ** ****** ** **** * ***** ****** *** ****** ******* ** ***** ** * ********* ** ** **** ******* ******** *** **** ** ********* ** **** **** ********* *** ** ***** ******* **** * ***** **** ******* ** **** **** ** ** **** * *** *** **** ** ***** *** ** ** **** ****** *************** ******** ****** ** ********* *** *************** ** ******* *** **** **** ********** ** ****** ** ***** *** ** ****** ****** ****** ***** ********* ******* **** * ****** *** ******** * ******** *** ***** **** ******** **** ** ********** ** *** * *** **********************

** ** ******* ** ********* ******* *** *********** ******* **** **** ***** ********* ** ********** ***** *** ** ****** ****** *** *** ********* ***** ** ********** ** ******* ** * ***** ******** *** ****** **** *** ******* ************ ** ****** *** *** ******** ************** ************ **** **** ********* ** ********* ******** ** ******* ********* **** ****** ****** ** **** ******** ** ***** ** *********** ******

.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Bruxelles proposera un camping au pied de l’Atomium l’an prochain

Inoccupé depuis deux ans, le site «Léo Pétanque», situé le long de l’Avenue du Gros Tilleul, sera temporairement affecté à cette activité, ont annoncé lundi le Premier échevin Benoît Hellings et l’échevine du Logement Lydia Mutyebele.

Dans le cadre de sa politique d’occupation temporaire d’espaces inutilisés, la Ville de Bruxelles avait lancé un appel à projets visant à revitaliser cet espace. Le projet «Camping 58» a été sélectionné pour occuper le bâtiment et ses abords. Celui-ci proposera à la fois un lieu de séjour et des espaces sportifs, ainsi que des potagers ouverts au quartier.

Construit en 1963, dans le style de l’Exposition Universelle de 1958, le bâtiment a été historiquement occupé par le Leo Pétanque Club. Ce club regroupait évidemment des boulistes bruxellois, mais aussi un grand nombre de joueurs de cartes, dont un certain Raymond Goethals. Depuis deux ans, le Leo Pétanque Club a cependant quitté les lieux et le bâtiment est inoccupé.

Les adeptes du voyage lent auront bientôt une nouvelle option à disposition, qu’ils arpentent à pied le GR12 ou la Via Brabantica vers Saint-Jacques-de-Compostelle, ou qu’ils pédalent le long de l’Eurovélo 5. Bruxelles disposera ainsi d’un premier lieu de sommeil en plein air, notamment.

Selon les deux échevins, grâce à une collaboration active avec Bruxelles Environnement, l’occupation sera particulièrement respectueuse de l’environnement.

Outre le camping, l’espace intérieur devrait être transformé en plage, à destination des adeptes de beach volley, mais aussi d’ultimate frisbee, de capoeira ou de beach soccer.

Il est également retenu, lors de la période de fermeture du camping, de faire de l’espace intérieur des pistes de (rollers)skate indoor avec des événements autour du roller féminin et des initiations à bas seuil.

.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Camina Mangia : une rando royale à Roquebrune

Alors que certains appellent la grasse mat’, 200 personnes se sont réunies, hier matin, au vieux village de Roquebrune-Cap-Martin pour participer à la 5e édition des Camina Mangia. Ce sont des randonnées gourmandes organisées par l’agence de voyages Orgaya. Le principe est simple : vous partez en groupe, suivez un parcours et consommez les produits qu’on vous propose tout au long.

Celle de Roquebrune-Cap-Martin faisait 9km, avec 350m de dénivelé. Une jolie balade était proposée dans les ruelles du vieux village et sur les collines qui surplombent la baie de Monaco.

Ici, pas de compétition. Il n’y a de la place que pour les bons vivants, les amateurs de rando et les familles qui veulent découvrir le Pays mentonnais et ses saveurs.

La prochaine est prévue à Menton, le 5 juin (1). “Le menu sera différent, mais il y aura un beau parcourspromet Nadine Agliardi, commerciale chez Orgaya. Avec une réduction pour les participants de la Camina Mangia de Roquebrune.”

Info et résa sur caminamangia.com. 42 euros pour un adulte seul, 37 euros pour ceux en groupe ou en famille. 20 euros pour les enfants de six à quatre ans.

Photo Système / Nice Matin.

Il est un peu moins de 10 heures. Le groupe 7, autoproclamé “Les sportifs gourmands”, s’apprête à décoller de la place des 2 frères. Il y a six adultes âgés de 40 à 50 ans et quatre enfants.

C’est la première fois qu’ils tentent l’expérience entre amis et en famille. La plupart viennent de Menton et se baladent dans le coin. “La Camina Mangia est assez connue ici, mais je n’avais jamais pu la faire. Là, c’était l’occasion”, confie Peggy, gérante du Bureau Vallée dans le Careï.

C’est elle qui a été désignée gardienne du road book. Un petit livret qui sert à se repérer sur le parcours et respecter, en théorie, les temps indiqués. Deux accessoires ont été donnés à chacun : un gobelet dégustation et un carton avec 24 cases à cocher, correspondant aux 24 stands du parcours.

Photo DR Système / Nice Matin.

Première étape au château. Les enfants sont ravis. Arthur, Andrea et Serena, les trois plus grands, arpentent le donjon et la terrasse à grandes foulées. Et du haut de ses quatre ans, le petit Aymeric ne se laisse pas distancer. Les adultes en tabagisme aussi plein la vue. “C’est la première fois que je mets les pieds ici en 20 ans”avoue Jean-François, le père d’Aymeric et Arthur.

Photo Système / Nice MatinSystème / Nice Matin.

Plusieurs groupes arrivent, il est temps de partir. En descendant du château, petit doute sur le chemin à suivre pour aller à l’olivier millénaire. “Jef” joue le guide et la joyeuse troupe costume.

En chemin, Nathalie explique vivre en Alsace et être de passage chez sa sœur, Carole, à Menton. Le sport a toujours été une passion. Avant le Covid, elle faisait du triathlon avec son mari. Les deux (à droite de la photo) ont ralenti le rythme mais apprécient les randonnées dans l’arrière-pays mentonnais. À pied et en VTT.

De retour sur la place des 2 frères, au bout de quatre heures de balade avec de longues pauses, tout le monde est conquis. “Je ne regrette pas et j’aimerais bien retenir l’expérience”avoue Peggy.

“On se dit qu’on habite à côté et qu’il y a des endroits qu’on a jamais vus…”, Abonde fils mari, Fabrice. “Et puis avec les étapes, on ne voit pas les kilomètres passer”, rebondit sa femme. Ni les heures. Il est 15h30, il faut rentrer pour écrire le papier. Une dernière photo de groupe avant de décoller. On se sera bien régalés.

Photo Système / Nice Matin.

Carole, qui tient le centre de bien-être Calysta à Menton, est adepte des randos sportives. Elle est ravie de faire cette balade gustative. “Je trouve que c’est bien de faire travailler les artisans locaux et il y a une bonne ambiance.” Tout n’est pas local, mais il y a quand même des produits du cru.

Les pissaladières et pichades de la boulangerie Rey, les pans-bagnats du marché du Careï, les confitures de Fraise et Chocolat… Mention spéciale au guacamole et la tapenade maison de l’association des supporters de l’AS Monaco.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

L’Autorité du tourisme de Thaïlande vise un taux d’occupation des hôtels de 50 %

L’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) a présenté son objectif de reprise de 2022 basé sur l’occupation des hôtels, les dépenses et le facteur cabine.

La TAT veut assurer la relance du tourisme thaïlandais après les nouveaux allégements des règles d’entrées du pays qui seront effectives le 1er juin.

Voir : Le Pass Thaïlande simplifié et sans délai d’attente à partir du 1er juin

Après que le taux d’occupation à l’échelle nationale ait plongé à 29 % et 14 % en 2020 et 2021, respectivement, l’agence espère atteindre un taux de 50 % pour créer plus d’emplois et stimuler l’économie, a déclaré gouverneur de la TAT, Yuthasak Supasorn.

Le segment du tourisme à forte valeur ajoutée étant visé, les dépenses moyennes devraient atteindre 62 580 bahts (1 716 euros) par voyage, contre 27 000 bahts (740 euros) auparavant.

Ce chiffre est plus proche des 60 000 bahts (1 645 euros) enregistrés pendant le premier programme de réouverture du pays, le Bac à sable de Phuket, et des 77 000 bahts (2 111 euros) du premier trimestre.

Il a ajouté que le taux d’occupation des cabines doit atteindre plus de 70 % de la capacité des sièges disponibles.

Il n’est actuellement que de 50 % par rapport au niveau enregistré en 2019.

Cela est nécessaire pour encourager les compagnies aériennes à faire venir plus de clients dans le pays.

“Il est temps d’aller de l’avant et de mettre la reprise sur la bonne voie avec quelques changements adaptés à la durabilité du tourisme thaïlandais”, a déclaré M. Yuthasak lors d’une réunion avec les hôteliers organisés par la TAT lundi (23 mai).

Les représentants de l’industrie hôtelière s’inquiètent du manque de travailleurs qualifiés pendant la haute saison.

Ils devront également supprimer le Pass Thaïlande pour les touristes internationaux, car les compagnies aériennes peuvent aider à vérifier si les passagers disposent de certificats de vaccination et d’une assurance.

En ce qui concerne la propagation de la variole du singe en Europe, M. Yuthasak a déclaré que l’agence surveille la situation après que la Belgique soit devenue le premier pays à mettre en place une quarantaine obligatoire de 21 jours.

Voir : Les Thaïlandais invités à ne pas paniquer à cause de la variole du singe

Elle doit se conformer au ministère de la Santé publique sur cette question.

Siripakorn Cheawsamoot, gouverneur adjoint de la TAT pour les communications marketing, a déclaré que le ministère de la Santé publique, le ministère des Transports ainsi que le ministère du Tourisme et des Sports organiseront conjointement une réunion avec les opérateurs le 16 juin pour discuter des problèmes et des solutions afin de reconstruire l’industrie.

Thanet Phetsuwan, gouverneur adjoint du marketing de la TAT pour l’Asie et le Pacifique Sud, a déclaré que l’une des orientations stratégiques était de permettre les arrivées en Thaïlande tout au long de l’année, notamment en provenance de Singapour, de Malaisie, d’Indonésie et d’Inde.

Les arrivées quotidiennes en mai ont vu la croissance des marchés de courte distance, dont l’Inde a été le plus grand marché avec 88 963 arrivées au 20 mai.

M. Thanet a indiqué que la TAT avait engagé des discussions avec la compagnie low-cost Go First pour ouvrir de nouvelles routes comme Chiang Mai, ainsi qu’avec EaseMyTrip, une agence de voyage en ligne, pour augmenter les voyages à la fin de l’année, ainsi qu’avec des organisateurs de mariage qui devaient faire venir 400 couples en Thaïlande.

Chattan Kunjara Na Ayudhya, gouverneur adjoint de la TAT pour l’Europe, l’Afrique, le Moyen-Orient et les Amériques, a déclaré que l’objectif touristique pour le marché long-courrier cette année est de 3,75 millions.

Sur ce chiffre, 3 millions pourraient venir d’Europe, d’Afrique du Sud et du Moyen-Orient, tandis que le reste proviendra des Amériques.


Source : Poste de Bangkok

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

L’Autorité du tourisme de Thaïlande assiste à 1 million d’arrivées par mois à partir de juin

L’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT), qui fait souvent preuve de trop d’optimisme, s’attend désormais à recevoir 1 million de voyageurs par mois à partir du mois de juin.

La TAT avait précédemment déclaré qu’elle s’attendait à ce qu’un million de touristes arrivent par mois en Thaïlande entre octobre et décembre, pendant la haute saison.

Mais maintenant, la TAT déclare que la Thaïlande devrait atteindre cet objectif à partir du mois prochain, en juin.

Au 19 mai, la Thaïlande a accueilli 1,1 million de touristes pour l’ensemble de l’année 2022.

L’Inde est en tête du classement des pays ayant suivi le plus de visiteurs en Thaïlande, par le Royaume-Uni, l’Allemagne, les États-Unis et la Russie (principalement avant la fin février et l’invasion de l’ L’Ukraine par la Russie, mais de nombreux Russes sont encore bloqués en Thaïlande à l’heure actuelle).

Mais ces données sont, comme les nombreuses autres données estimées par la TAT, peut-être un peu trop optimiste.

“Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles” Oscar Wilde

Même si la Thaïlande devait accueillir 1 million d’arrivées internationales le mois prochain, seuls 60 à 70 % seront de véritables touristes.

La TAT a surestimé les arrivées de touristes depuis que les frontières ont commencé à rouvrir en 2020, surestimant parfois le nombre d’arrivées de 5 à 10 fois le nombre réel qui est finalement arrivé.

Les gens supposent que beaucoup de choses tomberont à l’avantage de la Thaïlande et que les gens voudront retourner au Pays du Sourire.

C’est sans compter sur les vents contraires mondiaux, l’inflation, la hausse des prix du carburant (et donc des billets d’avion), les reculs imminents dans les principales économies et, localement, la persistance du Pass Thaïlande et autres restrictions restantes.

Voir : Le Pass Thaïlande simplifié et sans délai d’attente à partir du 1er juin

Dans les tendances de voyage pré-Covid, 2019 par exemple, il y avait une moyenne de 3,3 millions d’arrivées internationales chaque mois.

Attirer les touristes richesses

La TAT a déclaré cette semaine qu’elle prévoyait de cibler les “touristes fortunés” lors de l’élaboration de son plan marketing, afin de contribuer à la reprise de l’économie thaïlandaise après une interruption de deux ans due à la fermeture des frontières et aux restrictions.

Voir : La Thaïlande cible les touristes fortunés car la crise financière dissuadera les autres

Elle affirme qu’en se concentrant sur les « richesses des groupes », 1,93 billion de bahts seront générés en 2024, même si le nombre de touristes est inférieur à celui des années précédentes.

Exploiter les marchés ciblés à fort potentiel

Le gouverneur de la TAT, Yuthasak Supasorn, a déclaré que l’Inde et le Moyen-Orient sont des marchés que la TAT souhaite exploiter.

“L’Inde et le Moyen-Orient sont des marchés ciblés à fort potentiel, notamment l’Arabie Saoudite, qui pourrait voir au moins 200 000 touristes affluer cette année.”

Selon la TAT, l’estimation du nombre total de touristes cette année sera d’au moins 8 millions.

C’est plus réaliste que les estimations précédentes de 10 ou 15 millions de visiteurs venant en Thaïlande en 2022.

En novembre 2021, le gouverneur de la TAT avait prédit que quelque 20 millions de visiteurs visiteraient la Thaïlande en 2022.

Pour autant, on souhaite de tout cœur que ces nouvelles escomptes de la TAT se réalisent.


Source : Le Thaïger

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

L’Espagne assouplit les règles d’entrée pour les touristes non vaccinés

Si elle ne concerne pas les voyageurs en provenance de l’UE, d’ores et déjà autorisés à entrer en Espagne avec un simple test négatif, cette décision marque un pas supplémentaire vers un retour à la normale, après deux ans de pandémie, même si le pays a choisi de maintenir certaines formalités sanitaires.

Jusqu’à présent, les voyageurs en provenance de l’extérieur de l’Union européenne ne pourraient entrer qu’avec une preuve de vaccination ou de guérison du Covid-19. Cet impératif concernait également le Royaume-Uni, principal pays d’origine des touristes en Espagne.

Avec cette annonce, l’Espagne s’affranchit de la liste des pays tiers dont les voyageurs sont admis à se rendre dans l’UE avec un certificat de vaccination ou une attestation de rétablissement. Un cadre qui n’est pas contraignant : chaque pays reste libre de définir les conditions d’entrée sur son territoire.

Depuis samedi, ces visiteurs sont également autorisés à entrer avec un test négatif. Les tests PCR doivent être effectués dans les 72 heures précédant le départ pour l’Espagne et les tests antigéniques dans les 24 heures précédentes.

Les enfants de moins de 12 ans sont susceptibles de présenter tout type de certificat.

Une « nouvelle phase de la pandémie »

La ministre espagnole du Tourisme, Maria Reyes Maroto, a expliqué que la « nouvelle phase de la pandémie » pouvait au pays d’assouplir les règles, en s’appliquant aux voyageurs non européens jusqu’ici requises pour les voyageurs venant de l’UE.

L’Espagne était le deuxième pays le plus visité au monde avant la pandémie, avec 83,5 millions de visiteurs étrangers en 2019. Mais les restrictions internationales sur les voyages liés à la pandémie ont mis à genoux en 2020 le secteur qui n’a accueilli que 19 millions de touristes. Ce chiffre est passé à 31,1 millions en 2021, bien en décembre des escomptes du gouvernement espagnol, qui tablait sur 45 millions d’arrivées.

A lire aussi :

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Voyager mieux | Un hôtel vert béton

C’est un projet un peu fou : transformer un vieil immeuble en béton d’architecture brutaliste, construit en 1970 au nord de New York, en hôtel net zéro, qui produit donc toute l’énergie dont il a besoin. L’ouverture imminente de l’hôtel Marcel fait tourner les têtes au moment où l’industrie touristique cherche aussi à se décarboner…

Publié à 11h30

Simon Chabot

Simon Chabot
La Presse

En dépit de son statut d’exemple remarquable d’architecture moderne, l’édifice Pirelli à New Haven, au Connecticut, est resté vacant pendant plus de 20 ans. Conçu par l’architecte renommé Marcel Breuer, il a même été en partie démoli en 2003 pour faire place au stationnement du magasin IKEA voisin. Mais il s’apprête à revivre enfin, transformé en hôtel de 165 chambres. Et si l’immeuble a plus de 50 ans, il n’a rien de rétrograde. Au contraire. Alimenté en électricité exclusivement par des panneaux solaires, il abritera l’un des hôtels les plus verts des États-Unis.


PHOTO ZACH PONTZ, TIRÉE DU SITE DE BECKER + BECKER

L’immeuble qui abrite le Marcel a été laissé vacant pendant deux décennies avant d’être entièrement rénové avec des matériaux recyclés.

Le projet innovateur, qualifié par ses artisans d'”exploit utopique d’ingénierie durable”, suscite l’intérêt de nombreux médias américains qui y ont acheté des reportages.

La firme Becker + Becker, qui a rénové l’immeuble avec des étages qui paraissent suspendus dans le vide, n’a rien laissé au hasard en vue d’obtenir de prestigieuses certifications de bâtiment durable (LEED Platine et Maison passive). En plus d’utiliser des matériaux recyclés, elle a étanchéifié l’enveloppe du bâtiment et installé un système d’éclairage qui fonctionne avec des lampes électroluminescentes (DEL). Résultat : l’hôtel Marcel consomme 80 % d’énergie en moins que la moyenne des hôtels américains.


PHOTO ZACH PONTZ, TIRÉE DU SITE DE BECKER + BECKER

D’importants travaux ont été menés sur l’immeuble de l’hôtel Marcel pour en faire un établissement net zéro.

Ou, côté confort, les clients n’y verront que du feu, promet-on. Sauf dans les cuisines du restaurant, où tout sera préparé, là encore, avec des équipements électriques – sans flamme, donc.

  • La décoration des chambres de l'hôtel est assez minimaliste.

    PHOTO TIRÉE DU SITE DE BECKER + BECKER

    La décoration des chambres de l’hôtel est assez minimaliste.

  • Partout dans l'hôtel, certains éléments reprennent des motifs et des formes inspirés du Bauhaus, un courant artistique auquel un temps adhéré à l'architecte Marcel Breuer.

    PHOTO TIRÉE DU SITE DE BECKER + BECKER

    Partout dans l’hôtel, certains éléments reprennent des motifs et des formes inspirés du Bauhaus, un courant artistique auquel un temps adhéré à l’architecte Marcel Breuer.

  • Le décor, signé Dutch East Design, est assez sobre, mais chic.

    PHOTO TIRÉE DU SITE DE BECKER + BECKER

    Le décor, signé Dutch East Design, est assez sobre, mais chic.

  • L'hôtel Marcel tire toute son énergie électrique des panneaux solaires qui sont installés sur le toit et dans le stationnement de l'établissement.

    PHOTO TIRÉE DU SITE DE BECKER + BECKER

    L’hôtel Marcel tire toute son énergie électrique des panneaux solaires qui sont installés sur le toit et dans le stationnement de l’établissement.

1/4

Les premières images des chambres, louées à partir de 229 $ US la nuit, sont invitantes. Le décor signé Dutch East Design est assez sobre, mais chic, dans des tons caramel, avec ici et là des panneaux de bois. Partout dans l’hôtel, certains éléments reprennent des motifs et des formes inspirées du Bauhaus, courant artistique né en Allemagne au début du XXe siècle dans l’école du même nom, qu’a suscitée Marcel Breuer.

Une lourde empreinte

L’hébergement est responsable d’environ 21 % des émissions de gaz à effet de serre de l’industrie touristique, selon une étude financée en partie par les Nations unies en 2008. C’est beaucoup moins que les transports (75 %), mais en 2019, ces émissions ont maintenu l’équivalent de 324 millions de tonnes de CO2. Devant l’urgence climatique, il est « de la plus haute importance de décarboner le secteur le plus rapidement possible », plaide le Conseil mondial du voyage et du tourisme.

Les voyageurs semblent d’ailleurs impatients de voir d’autres projets comme le Marcel. Dans un sondage réalisé l’an dernier par le système de réservation Booking.com auprès de 29 000 voyageurs de 30 pays, 72 % des répondants souhaitaient que l’industrie leur propose davantage d’options de voyages plus durables.

Au Québec, une enquête de la Chaire de tourisme Transat concluait aussi en décembre 2021 que les deux tiers des voyageurs aimeraient parcourir le monde de façon plus responsable. La moitié des 1206 répondants se disaient même prêts à modifier leurs habitudes pour réduire leur empreinte de carbone, mais à peine le quart étaient disposés à payer plus pour y parvenir.

Marie Pier Germain, vice-présidente, ventes et marketing, chez Germain Hôtels, qui possède des établissements un peu partout au pays, fait à peu près le même constat.


PHOTO FOURNIE PAR GERMAIN HÔTELS

Marie Pier Germain, vice-présidente, ventes et marketing, chez Germain Hôtels

Il y a des clients qui s’attendent à ce que leur hôtel ait pensé à l’environnement pour eux. Mais ce n’est pas gratuit, tout ça. Est-ce que les gens sont prêts à payer plus cher ? Je ne le sais pas.

Marie Pier Germain, Hôtels de Germain

N’empêche, l’enjeu préoccupe le groupe hôtelier québécois, qui a notamment investi d’importantes sommes dans des systèmes de chauffage géothermique depuis 2007, par exemple aux hôtels Alt et Escad du Quartier DIX30. « Creuser, c’est vraiment cher, mais les rendements de l’investissement ont été meilleurs que prévu », explique Mmoi Germain.

Béton d’ici

Un peu à l’image de ce qui s’est fait au Connecticut, Germain Hôtels a aussi rénové de fond en comble un immeuble en béton. Situé rue Mansfield, au centre-ville, le bâtiment construit en 1967 abrite Le Germain Montréal depuis 1999. « J’ai tripé », dit la vice-présidente à propos de ce projet de 30 millions.

L’hôtel montréalais n’est pas net zéro, mais rénover le bâtiment, plutôt que le démolir pour repartir à neuf, est en soi un geste vert. Et un défi colossal. Plafonds bas, façade porteuse, colonnes immuables : les responsables du projet « ont cherché à créer des occasions pour faire du design intéressant », raconte Marie Pier Germain. « Le lobby à Montréal est tout petit, avec des plafonds très bas. On a utilisé cet aspect pour faire un espace très chaleureux, cosy. On a aussi repris la forme des poutres pour faire des douches qui rappellent la devanture. On s’amuse avec ça aussi. »

  • Le Germain Montréal compte quatre étages de plus, posés sur le toit.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

    Le Germain Montréal compte quatre étages de plus, posés sur le toit.

  • Une œuvre murale colorée a aussi masqué les réparations effectuées sur le béton de la façade.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

    Une œuvre murale colorée a aussi masqué les réparations effectuées sur le béton de la façade.

1/2

Une œuvre murale colorée a aussi masqué les réparations effectuées sur le béton de la façade. Parce que sa structure le permet, Le Germain Montréal compte quatre étages de plus, posés sur le toit. L’agrandissement a ajouté 35 chambres à l’établissement (pour un total de 136), une façon de rentabiliser l’investissement.

Or, les travaux se sont terminés quelques mois à peine avant la pandémie… qui a limité les capacités d’innovation de ses propriétaires. « Mais nous n’allons pas nous asseoir sur nos succès. On peut toujours s’améliorer, grâce aux technologies, aux nouvelles idées, dans les limites imposées par nos invités, fait remarquer Mmoi Germain. Par exemple, ce n’est pas tout le monde qui accepte qu’on ne change pas les serviettes chaque jour. » Pour des hôtels plus verts, les clients aussi ont un bout de chemin à faire…

En savoir plus

  • 41 %
    Proportion de voyageurs qui ont indiqué ne pas savoir comment trouver des options de voyages durables dans un sondage réalisé par l’agence de réservations Booking.com en avril 2021

    Source : Booking.com

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Elle découvre que son petit ami la trompe pendant leurs vacances à l’hôtel… elle se venge devant tous les clients ! (vidéo)







  1. TDN >




  2. Humour






Publié par Céline le 23 Mai 2022 à 20:24









Découvrir que l’on a été trompé, ce n’est pas toujours facile… Et si certains réalisent à merveille à garder leur calme en ces circonstances, il s’avère que d’autres ont besoin de beaucoup plus de temps afin de faire redescendre leurs émotions. C’est visiblement le cas de cette jeune femme qui a découvert à l’hôtel que son petit ami lui était infidèle !

Elle jette la valise de son compagnon infidèle dans la piscine de l’hôtel !

Cette femme était en vacances en Égypte avec son petit ami, lorsqu’elle a découvert que ce dernier l’a trompée lors de son précédent voyage à Ibiza où le jeune homme était parti sans elle. Sans hésiter une seule seconde, elle a souhaité se venger… en public ! Comme on peut le voir dans la vidéo, la jeune femme saisit la valise de son compagnon remplie d’affaires. Puis les lance une par une dans la piscine de l’hôtel. Les autres vacanciers ne s’en sont d’ailleurs toujours pas remis !

Ensuite, la vidéo a été diffusée sur Tiktok avec pour légende : « Voilà ce qui arrive lorsqu’on se fait prendre à tromper à Ibiza. » Son copain, présent au bord de la piscine à cet instant, n’en menait pas large !

vengeance

« Je ne l’ai pas trompée étant donné que je n’étais plus avec ! »

Côté commentaires, nombreux ont été les internautes à soutenir la jeune femme : « Moi, je l’aurais applaudi. ». « Elle mérite beaucoup mieux la pauvre. ». « J’aurais jeté tous ses objets de valeur ainsi que son billet d’avion dedans aussi. »

L’homme accusé de tromperie a raconté un peu plus tard au soleil qu’il ne l’avait absolument pas trompée. En effet, selon lui, ils avaient déjà rompu avant ce fameux voyage à Ibiza. Mais étant donné qu’ils avaient déjà réservé le voyage en Égypte… Ils avaient décidé d’aller en amis. Qui croire ?






Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Été 2022 : six spots pour se sentir en vacances à Paris

Par Rizhlaine F., Laurent P. · Photos par My B. · Publié le 23 mai 2022 à 17h28

Ça fleure bon l’été, mais l’heure du départ en vacances n’est pas encore venue pour vous ? On vous dévoile quelques spots coup de coeur pour vous dépayser à Paris : Du surf au coeur de la capitale à l’expo immersive vers des paysages ensoleillés sans oublier l’apéro les pieds dans le sable, voilà de quoi assouvir vos désirs d’escapade !

Envie de prendre l’air et de vous évader ? Si l’heure du départ en vacances n’est pas encore venu pour vous et que vous comptez les jours en attendant de pince bagage, on a de quoi vous aider à assumer votre besoin d’escapade. Eh oui Paris reste une capitale pleine de surprises et de nombreuses spots et activités dépaysants vous attendez pour votre plus grand bonheur.

Du surfez au coeur de Parisnon apéro les pieds dans le sableune immersion dans des paysages ensoleillés, on vous a dévoilé nos coups de coeur qui vont faire souffler un air de vacances sur la capitale !

L'été du canal, l'Ourcq en fête 2016L'été du canal, l'Ourcq en fête 2016L'été du canal, l'Ourcq en fête 2016 L’été du canal 2022, la fête des canaux parisiens célèbres ses 15 ans
L’été du Canal, c’est l’événement estival incontournable à Paris ! Et bonne nouvelle, ce bon plan de l’été parisien fait son retour du 9 juillet au 14 août 2022. Au programme de cette 15ème édition, ateliers gratuits, concerts flottants, street art, cinéma en plein air et balades le long du canal de l’Ourcq et du canal Saint-Denis ainsi que du coté du bassin de la Villette. [Lire la suite]

Exposition Cézanne à l'Atelier des Lumières Exposition Cézanne à l'Atelier des Lumières Exposition Cézanne à l'Atelier des Lumières Exposition Cézanne à l'Atelier des Lumières Cézanne à l’Atelier des Lumières : l’exposition immersive à vivre sans attendre – nos photos
Cézanne débarque à l’Atelier des lumières ! Une porte vers la Provence en plein Paris : l’Atelier des Lumières nous propose un voyage inédit à travers l’exposition “Cézanne, lumière de Provence”, du 18 février 2022 au 1er janvier 2023. [Lire la suite]

Rosé Piscine, la guinguette bar festive et sportive Rosé Piscine, la guinguette bar festive et sportive Rosé Piscine, la guinguette bar festive et sportive Rosé Piscine, la guinguette bar festive et sportive Rosé Piscine, la nouvelle terrasse-bar festive et sportive de Javel se dévoile
Rosé Piscine, le nouveau bar-guinguette de la famille Why Not Productions à qui l’ont doit les différents Rosa Bonheur, a ouvert ses portes. En attendant l’ouverture de l’Arche Javel juste en face, qui promet une énorme piscine sur péniche, on file se détendre, danser, se régaler et faire du sport avec un programme canon !
[Lire la suite]

Wave In Paris : Le surf indoor débarque dans la capitale ! Wave In Paris : Le surf indoor débarque dans la capitale ! Wave In Paris : Le surf indoor débarque dans la capitale ! Wave In Paris : Le surf indoor débarque dans la capitale ! Wave In Paris : Le surf indoor débarque dans la capitale !
Et si on allait surfer en plein Paris ? Amis cavaliers et surfeurs parisiens, préparez-vous : ce rêve est devenu réalité. Le premier complexe sportif de vague statique indoor a ouvert ses portes dans le 15e arrondissement de la capitale. Un nouveau lieu unique, où l’on pourra expérimenter des sensations de glisse inédites sur des planches de flowboard et de bodyboard, mélange de surf, snowboard et skateboard. [Lire la suite]

Insolite : ce spa aquatique propose des soins inédits en flottant sur l'eauInsolite : ce spa aquatique propose des soins inédits en flottant sur l'eauInsolite : ce spa aquatique propose des soins inédits en flottant sur l'eauInsolite : ce spa aquatique propose des soins inédits en flottant sur l'eau Insolite : ce spa aquatique propose des soins inédits en flottant sur l’eau
Besoin de souffler un peu ? On vous emmène chez Clemens, le premier spa aquatique de Paris. Ce lieu canon dévoile des bassins dans des caves voûtées au coeur du quartier latin et vous invite à tester des massages tout en flottant sur l’eau. Voici l’une des expériences les plus trippantes de la capitale. [Lire la suite]

Le cabanon perché, le rooftop estival du Terrass" Hôtel : une vue canon sur Paris et sa tour Eiffel Le cabanon perché, le rooftop estival du Terrass" Hôtel : une vue canon sur Paris et sa tour Eiffel Le cabanon perché, le rooftop estival du Terrass" Hôtel : une vue canon sur Paris et sa tour Eiffel Le cabanon perché, le rooftop estival du Terrass" Hôtel : une vue canon sur Paris et sa tour Eiffel Le cabanon perché, le rooftop estival du Terrass” Hôtel : une vue canon sur Paris et sa tour Eiffel
Le Cabanon Perché, c’est le rooftop d’été du Terrass Hotel. Au programme une terrasse dépaysante qui nous transporte dans le sud depuis le 19 mai 2022. Ambiance bord de mer, cocktails au gin et saveurs iodées, décidément, c’ est l’amour à la plage ! [Lire la suite]

Et plus encore :

Photos : Restaurant-plage Maison LouveciennesPhotos : Restaurant-plage Maison LouveciennesPhotos : Restaurant-plage Maison LouveciennesPhotos : Restaurant-plage Maison Louveciennes Les terrasses-plages où manger les pieds dans le sable à Paris ce printemps-été 2022
Retrouver l’ambiance de bord de mer en région parisienne, c’est possible ! Si vous vous languissez des apéros sur la plage les pieds dans le sable, voici plusieurs spots à aller découvrir d’urgence ! [Lire la suite]

Photos : Odyssée sensorielle, l'expo immersive au Musée Photos : Odyssée sensorielle, l'expo immersive au Musée Photos : Odyssée sensorielle, l'expo immersive au Musée Photos : Odyssée sensorielle, l'expo immersive au Musée Les expositions qui nous font voyager sans quitter Paris
Il y a mille et une raisons qui nous empêchent de voyager et de voir du pays. Pour autant, cela ne veut pas dire que l’on doit rester coincé chez soi : de nombreuses expositions vous entraînent vers des paysages plus exotiques et font de vous de véritables globe-trotters. Suivez le guide ! [Lire la suite]

BMK Folie-Bamako, restaurant africainBMK Folie-Bamako, restaurant africainBMK Folie-Bamako, restaurant africainBMK Folie-Bamako, restaurant africain Les terrasses dépaysantes de Paris pour le printemps-été 2022
Amérique latine, Japon ou encore Californie… quelle sera votre prochaine destination ? Ce printemps-été 2022, les terrasses proposées de savoureux moments d’évasion sont nombreuses. Découvrez vite le top des terrasses dépaysantes de Paris, pour faire voyager vos papilles sans même quitter la capitale. [Lire la suite]

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Covid-19 : faut-il présenter son pass sanitaire pour voyager à l’étranger ?

Le pass sanitaire est encore exigé dans certains pays et au retour en France (©Anthony Assemat)

Avec la fin de certaines mesures sanitaires comme le port du masque dans les transports, on est tentés de croire que le pass sanitaire peut être laissé dans sa poche.

Attention, ce n’est pas le cas. Ce sésame, mis en place à l’été 2021, est toujours nécessaire pour rentrer en France depuis l’étranger.

Il peut également être exigé à l’entrée de certains pays. A contrario, d’autres pays ne le réclament plus à la frontière, à l’instar de la Grèce. Pour cela, renseignez-vous avant votre voyage directement sur le site dédié.

À présenter au retour en France

Si le pass sanitaire (devenu pass vaccinal en janvier 2022) n’est plus imposé dans les lieux publics tels que les bars, restaurants ou encore hôtels depuis le 14 mars, il reste indispensable pour accéder aux établissements de santé ou encore dans les maisons de retraite.

Mais il est aussi demandé pour tout retour en France après un séjour à l’étranger, que cela soit au sein de l’Union Européenne ou en-dehors.

Ce que confirme le ministère de l’Intérieur auprès d’actu.fr :

Les règles du pass sanitaire sont toujours en vigueur au mois de mai 2022.

Ministère de l’Intérieur

À noter que le Parlement a autorisé le gouvernement à prolonger l’utilisation du pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Faut-il un motif impérieux pour rentrer en France

Si vous venez ou vous vous rendez dans un pays classé vert, aucun motif impérieux n’est demandé que vous soyez vacciné ou non. En revanche, si vous n’êtes pas vacciné et que vous allez ou vous revenez d’un pays orange, il sera nécessaire de se présenter, à la compagnie de transport et aux autorités de contrôle à la frontière, un motif impérieux pour justifier votre voyage . Pour les personnes vaccinées venant d’un pays orange, aucun justificatif n’est demandé.
Les enfants de moins de 12 ans sont diminués de ces formalités.

Quelles preuves faut-il fournir ?

Le pass sanitaire inclut soit un schéma vaccinal completun test PCR négatif ou un certificat de rétablissement du Covid-19.

D’ordinaire, le test PCR négatif doit être daté de moins de 24 heures pour figurer sur le pass sanitaire. Mais « vous pouvez présenter un test PCR de moins de 72 heures », précise l’Intérieur.

Et si vous avez perdu votre pass ? Pas de panique. Il est possible de récupérer son certificat de vaccination directement sur le site d’Ameli.

Pour ce qui est des tests PCR, il est possible de les récupérer sur la plateforme Sidep.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

formalités, taux de change, prix des billets

Au grand relâchement des Algériens de l’étranger, jeudi 19 mai dernier, le gouvernement a enfin levé le voile sur le nouveau programme des vols et des traversées maritimes vers l’Algérie pour la saison estivale.

Après de nombreux rebondissements, les voyageurs vont donc pouvoir organiser leurs vacances d’été, et découvrir les offres des compagnies nationales Air Algérie et Algérie Ferries, dont la mise en vente se concrétise après une attente interminable.

Mais le voyage en Algérie ne se limite pas à l’achat d’un billet d’avion ou de bateau. Il y a également un protocole sanitaire à respecter. Voici un récapitulatif des infos actuelles concernant un voyage en Algérie et tous les paramètres à prendre en compte, que l’on voyage par la mer ou par les airs.

Voyage en Algérie : les formalités

Depuis 2 ans, notre façon de voyager a radicalement changé, totalement régie par la pandémie de covid-19. Un protocole sanitaire est toujours en vigueur en Algérie, comme partout dans le monde, mais il a été assoupli en mars dernier.

Algérie

Rappelons que les frontières terrestres et maritimes ne sont encore que partiellement ouvertes. À l’heure actuelle, tout voyageur vacciné arrivant en Algérie doit présenter un certificat de vaccination valide, ne dépassant pas les 9 mois. Un voyageur non vacciné doit quant à lui fournir un résultat de test PCR négatif de moins de 72 h. Attention : le test antigénique n’est pas accepté.

Côté documents administratifs, un passeport valide de plus de 6 mois est requis, ainsi qu’une assurance voyage covid pour les voyageurs étrangers. En effet, depuis 2020, l’Algérie est le seul pays du Maghreb à figurer sur la liste des 41 pays exigeant cette assurance, aux côtés du Liban et de l’Arabie saoudite, notamment.

Il s’agit d’une formalité pour couvrir les frais de santé, de séjour à l’hôtel et le rapatriement liés au covid 19, en cas de contamination pendant le séjour sur le territoire algérien. Les voyageurs de nationalité algérienne ne sont pas concernés par cette mesure.

Le taux de change du dinar algérien

Partir en Algérie, c’est aussi prévoir un budget pour dépenser sur place. On peut retirer de l’argent (des dinars algériens) dans les distributeurs automatiques des banques locales, avec une carte internationale (Visa, Mastercard…) mais le taux de change officiel (1 euro vaut 155 dinars environ) n’est pas avantageux.

La majorité des voyageurs optent pour le marché parallèle. Ce dimanche 22 mai, l’euro se vend à 214 dinars algériens sur le marché parallèle. Avant la pandémie, la saison estivale a vu toujours les autres devises (euro, dollar…) augmenter par rapport au dinar algérien sur le marché noir, mais cette fois la stabilité est de mise, malgré une forte inflation dans le pays.

Ce phénomène s’explique par plusieurs raisons, notamment la crise économique qui traverse l’Algérie depuis plusieurs années, entraînant une pénurie d’emplois et donc une baisse du pouvoir d’achat de la population.

L’important recul des importations du pays est également en cause, ainsi que la restriction des visas accordés par la France, en baisse colossale de 50 %. Tous ces éléments combinés, entre autres, expliquent le maintien de la cotation actuelle du dinar algérien.

Alger – Algérie

Le prix des billets d’avion et de bateau vers l’Algérie

La flambée des prix est toujours d’actualité. Les billets d’avion et de bateau vers l’Algérie ont atteint des sommets, ce qui entraîne le mécontentement de la diaspora établie à l’étranger. Le député des Algériens de France, Tawfik Khedim, avait dénoncé les prix excessifs des billets auprès du journal Elhiwar, en déclarant que les prix d’Air Algérie sont parmi les plus chers au monde.

Force est de constater que débourser aux alentours de 500 € pour moins de 2 h de vol n’est pas à la portée de tous, notamment quand on voyage en famille.

Le 24 avril dernier, le président Abdelmajid Tebboune avait pourtant demandé la baisse des tarifs pour le secteur aérien et maritime, à l’aube de la saison estivale. Le porte-parole d’Air Algérie s’est exprimé pour la chaîne d’info Echorouk news ce lundi 23 mai, confirmant cette baisse.

Les prix des billets Air Algérie seront donc bel et bien révisés à hauteur de 55 %, pour permettre à la communauté algérienne de l’étranger de revenir au bled cet été sans payer une somme exorbitante, at-il promis.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Vivre sa vie en croisière pour faire des économies

Mme Deitchman a 74 ans. Cette Américaine en est à sa 196e croisière. Comme elle, de nombreuses personnes âgées ont passé leur temps sur de gigantesques navires hôteliers en réduisant de minimiser la durée entre deux séjours, afin de réduire le temps passé à terre. On les appelle, avec ironie, les “croisiéristes fanatiques” rapporte le New York Times. Le quotidien explique que la suspension des croisières en 2020 pendant deux ans en raison de la pandémie a été particulièrement difficile à vivre pour ces seniors, dont certains, déboussolés, ont même développé des syndromes dépressifs. D’autres expliquent que le personnel les traite avec plus d’égards que leurs propres enfants ne le font.

Le top 10 des pays où s’expatrier pour les retraités

  • 1. Panamá
  • 2. Costa-Rica
  • 3. Mexique
  • 4. Équateur
  • 5.Malaisie
  • 6. Colombie
  • 7.Portugal
  • 8. Pérou
  • 9. Thaïlande
  • 10. Espagne

(Source : International Living)

Courrier international

Ces deux années à se languir de la mer ont parfois été occupées à regarder des vidéos de vacanciers sur des bateaux et à retrouver un peu de l’ambiance et des relations amicales à bord sur les pages Facebook des fans de compagnies maritimes. En effet, et même si cela peut prêter à sourire, « quand la pandémie a forcé tous les ports américains à fermer leurs portes à la navigation de plaisance, ces enthousiastes des croisières ont, en somme, perdu leur maison ».

C’est aussi le sentiment qu’ont ressenti Angelyn et Richard Burk. Le couple de quinquagénaires s’est d’ailleurs rencontré lors d’une croisière, raconte le site australien Sept nouvelles. Et Angelyn, comptable de profession, s’est rendu compte que son compagnon et elle pouvait prendre leur retraite et que passer leur vie en croisière leur reviendrait moins cher que de continuer à rembourser un prêt immobilier. Ils ont donc vendu leur maison plus tôt que prévu, ont empoché leurs économies, ont utilisé leurs points de fidélité chez différentes compagnies de croisière et sont partis avec une seule valise chacun en mai 2021. Tout a été bien calculé pour ce couple plutôt frugal et économe , qui dit préférer les expériences aux possessions matérielles. Pour le reste, tout est une question d’organisation, notamment pour limiter le temps passé à terre. Dans les rares cas où les Burk ne peuvent pas enchaîner les séjours en mer, ils se logent chez leur famille ou chez des amis.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Et les plages françaises les plus recherchées sont…

Le comparateur de locations de vacances Likibu publie un classement des plages françaises les plus recherchées par les internautes cette année. Le Sud remporte tous les suffrages.

Cette année encore, elles devraient être le hit de l’été ! Sur quelles plages les Français ont-ils jeté leur dévolu pour les beaux jours ? Le comparateur de location de vacances en ligne Likibu a compté le nombre de recherches sur Google intégrant le nom d’une plage française au cours des douze derniers mois. Quand plusieurs plages portent le même nom, seules les requêtes associées à la station correspondante ont été prises en compte. Si les plages de Corse occupent de nombreuses places de choix dans le classement, rien ne vient contester l’hégémonie de Marseille et de ses calanques.

10. Plage de Saleccia, Santo-Pietro-di-Tenda (Haute-Corse)

En voiture, l’accès à la plage de Saleccia se fait par une piste cabossée de 12 kilomètres praticable en 4×4 ou en quad. En bateau, par une traversée de 20 minutes depuis Saint-Florent, et à pied, après une randonnée de 7 kilomètres sous le soleil. Un trajet éprouvant oublié dès le premier pied posé sur le sable blanc caressé par l’eau turquoise. Cette plage exceptionnelle s’étend sur plus d’un kilomètre entre les montagnes du désert des Agriates.

9. Plage de l’Estagnol, Bormes-les-Mimosas (Var)

La plage de l’Estagnol (Var) est ombragée et abritée du vent. Florian Villesèche / Adobe Stock

Une anse de sable fin abritée du vent où l’on vient, après un déjeuner dans l’un des restaurants situés non loin, se reposer à l’ombre des pins. La plage de l’Estagnol, terre du Domaine de Brégançon, offre des jeux pour enfants et une eau peu profonde, idéale pour la baignade des tout petits.

8. Plage de l’Espiguette, le Grau-du-Roi (Gard)

La plage de l’Espiguette (Gard) est connue pour ses nombreuses dunes. markus thoenen / Adobe Stock

Joyau de la Camargue, la plage de l’Espiguette s’étend sur plus de 10 kilomètres et abrite de nombreuses dunes bordées de dunes battues par les vents où l’on trouve des espèces végétales et animales exceptionnelles, à seulement 10 minutes du centre- ville du Grau du Roi.

7. Plage de Palombaggia, Porto-Vecchio (Corse-du-Sud)

La Plage de Palombaggia (Corse-du-Sud) s’étend sur 10 kilomètres au sud de Porto-Vecchio. Jürgen / Adobe Stock

À 10 kilomètres au sud de Porto-Vecchio, la plage de Palombaggia propose de nombreuses activités nautiques : paddle, kayak, voile ou encore jet-ski. Un petit paradis qui s’étend sur kilomètre et demi, avec un point de vue sur les îles Cerbicale.

6. Plage de Pampelonne, Ramatuelle (Var)

La plage de Pampelonne (Ramatuelle) est située sur la presqu’île de Saint-Tropez. Bernard Julien / Adobe Stock

Sur la presqu’île de Saint-Tropez, la plage de Pampelonne longe la Méditerranée sur 4,5 kilomètres entre le Cap Camarat et le cap du Pinet.

5. Plages du Prado, Marseille (Bouches-du-Rhône)

Les plages du Prado, à Marseille (Bouches-du-Rhône), proposent de nombreuses activités nautiques. nono / Adobe STock

Spot de baignade de la cité phocéenne depuis les années 70, le parc balnéaire du Prado propose de nombreuses activités nautiques sur plus de trois kilomètres de littoral.

VOIR LE DOSSIER – Marseille : le guide du voyage du Figaro

4. Omaha Beach, Vierville-sur-Mer (Calvados)

Omaha Beach (Calvados) est l’une des cinq plages du Débarquement. Stéphane / Adobe Stock

La plus célèbre des cinq plages du Débarquement, Omaha Beach est appréciée pour les falaises de la pointe Hoc et ses grandes étendues de sable doré.

3. Plage de Santa Giulia, Porto-Vecchio (Corse du Sud)

La Plage de Santa Giulia (Corse-du-Sud) est bordée par le lac du même nom. seb hovaguimian / Adobe Stock

Posée sur une bande de sable coincée entre l’étang et le golfe du même nom, la plage de Santa Giulia, à quelques kilomètres au sud de la plage de Palombaggia, est l’un des nombreux coins de paradis qui entourent Porto-Vecchio.

2. Calanque d’En-Vau, Marseille (Bouches-du-Rhône)

La Calanque d’En-Vau (Bouches-du-Rhône) accueille parfois quelques sangliers. pcalapre / Adobe Stock

Dans la Calanque d’En-Vau, un bras d’eau cristalline se faufile entre les falaises pour venir mouiller les galets d’une petite plage où quelques sangliers viennent parfois faire bronzette avec les vacanciers.

1. Calanque de Sormiou, Marseille (Bouches-du-Rhône)

La calanque de Sormiou (Bouches-du-Rhône), depuis la crête de Morgiou. 120 bpm / Adobe Stock

Curieusement, on apprécie au mieux la première place du classement non pas depuis sa plage – trop étriquée – mais depuis les hauteurs de la crête de Morgiou. Toute la splendeur de la calanque de Sormiou, la plus large du parc national, s’offre alors aux yeux des randonneurs.

.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Avec sa Route des Pingouins, Franck Jaclin réinvente le tourisme côtier



Une villa luxueuse dans le sud de la France, ce n’était vraiment pas son truc. Une grosse cylindrée toutes options, avec le bling-bling qui va avec, encore moins ! Franck Jaclin préfère bâtir dans la réalité d’un terroir et une dynamique populaire. Un gîte à 25 € la nuit par personne ou un hôtel vue mer à prix maîtrisé, oui, c’est ça, sa came !

Débuts dans l’informatique

Lorsqu’il acquiert le château de Kergroadez, en 2000, on l’attend au tournant dans la petite commune de Brélès (29), au nord de Brest. Encore un « Parisien » qui va se casser les dents sur les murs d’une vieille bâtisse qui tombe en ruines… Mais c’est mal connaître le Lillois, qui a fait fructifier une société qu’il a créée à seulement 20 ans. Licence de science-éco et comptabilité en poche, il décroche le concours d’HEC et sort en parallèle les premiers logiciels qui permettent de présenter des images par ordinateur. Dans les années 80, tout est à inventer dans l’informatique. Avant la déferlante Power Points de Microsoft, il inonde le marché mondial des solutions innovantes et va jusqu’à commercialiser les premiers vidéoprojecteurs. Sa société, Media Gerance (550 collaborateurs), entre en Bourse en 1998. Dès son arrivée en Bretagne, il s’en sépare progressivement pour se consacrer à sa nouvelle vie.

J’ai découvert le dynamisme et la force des associations. Cela m’a donné envie de construire autour de ça

Franck Jaclin finit par vendre l’ensemble des parts de sa société. Pour rénover son château, il sait qu’il va devoir s’appuyer sur un modèle économique spécifique. Il commence par ouvrir au maximum sa propriété aux locaux et aux associations du secteur. « J’ai découvert le dynamisme et la force des associations. Cela m’a donné envie de construire autour de ça ». Des municipalités voisines disposant de locaux inoccupés en bord de mer. Il propose d’en faire des gîtes pour augmenter l’attractivité de ces territoires. « J’étais venu avec mon épouse et mes quatre garçons en Bretagne à vélo. On avait galéré pour trouver des points de chute. Les gîtes et les chambres se révèlent rares le long de notre parcours côtier ».

De Carantec à Molène et Ouessant

Il imagine La Route des Pingouins, en hommage aux vrais pingouins qu’on croise en mer, au nord de la Bretagne, et en souvenir d’une maison familiale regrettée. Son parcours démarre avec des gîtes à 25 € la nuitée. Dans la foulée, c’est la création d’un premier hôtel-restaurant, le Château de Sable, à la place d’une ancienne colonie de vacances, à Porspoder (29). Il complète par le Castel Ac’h, à Plouguerneau (29) ; le Roch ar Mor, à Ouessant (29), l’hôtel de Carantec (29) et le Belvédère, à l’ouest de Brest.

Il récupère la gestion des gîtes de l’îlot Ledenez, face à Molène, et rachète l’emblématique Kastel an Daol de la famille Masson. Il ajoute à son itinéraire l’ancienne conserverie de Doëlan (29), dans le sud-Finistère, avec le projet d’un véritable village-accueil.

Franck Jaclin a racheté le restaurant du terroir Le Ruffé, à Brest, précédemment détenu par Thierry Beauvy et Jean-Michel Faijean (au milieu et à droite). C’est Julien Robert (27 ans) qui en devient le chef, après avoir travaillé au Roch ar Mor d’Ouessant. (Photo François Destoc/Le Télégramme)

Soutenu par la Caisse des dépôts, il vient d’acquérir le restaurant du terroir, Le Ruffé, à Brest, ainsi que l’ensemble de l’immeuble pour y établir une Maison du goût breton et créer un espace dédié aux producteurs locaux (démonstrations de produits, de préparation…). Les deux derniers étages deviendront des chambres « gîte d’étape » : une première au cœur de Brest, à deux pas des gares routières et maritimes.

Du thé et du poivre à Kergroadez

Sa société, qui emploie autour de 90 CDI, a tout récemment basculé sous statut social et solidaire et va intensifier sa production de produits locaux. Une partie des légumes proposés dans ses restaurants provient des jardins de Kergroadez. On y plantera bientôt des arbres à thé et des poivriers sur plusieurs dizaines d’hectares. Thé vert, thé noir, si possible mêlés aux fruits du verger de Kergroadez ! « On va aussi planter du romarin pour produire de l’huile essentielle ». Vous avez dit l’essentiel ? Produire local, faire travailler les gens du cru, redynamiser les îles et les territoires côtiers, proposer une autre façon de voyager et de découvrir le littoral breton. Comme un poisson dans l’eau, le « Ch’ti » trace sa route avec humilité et application, le long du littoral breton.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Ryanair : Attention à ces 5 points si vous partez en vacances cet été + Astuces pour économiser !





Avec des tarifs aériens aussi bas que 5 € et une carte routière qui couvre presque tous les coins de l’Europe, voler avec Ryanair est une option populaire parmi les voyageurs à petit budget. En fait, c’est la plus grande compagnie aérienne de toute l’Europe en termes de passagers transportés.

Cependant, tous ceux qui voyagent avec Ryanair ne savent pas quoi s’attendre et cela a conduit la compagnie aérienne à se retrouver au bas du classement des clients dans plusieurs sondages. L’une des plus grandes plaintes concerne ses nombreux frais supplémentaires. Ryanair a été l’une des premières compagnies aériennes au monde à fabriquer les bagages enregistrés et les frais supplémentaires ont vraiment décollé à partir de là. Pour vous aider à éviter ou à réduire ces frais et à vivre une expérience aussi agréable que possible, suivez ces conseils lorsque vous voyagez avec Ryanair.

1- Vérifiez vos aéroports

Dans de nombreuses villes, Ryanair dessert des aéroports secondaires qui peuvent se trouver à des heures du centre-ville principal. Elle commercialise par exemple des vols au départ/à destination de Paris mais ne dessert aucun des deux aéroports de l’agglomération parisienne. Au lieu de cela, Ryanair vole depuis l’aéroport de Beauvais (BVA), qui est à plus d’une heure au nord, et l’aéroport de Vatry (XCR), qui est à plus de deux heures à l’est.

Vous pourrez généralement trouver un service de bus direct vers/depuis ces aéroports extérieurs, mais vous devrez prendre en compte le temps, le coût et la commodité dans votre décision. Il peut être plus logique de voler avec un autre transporteur dans un aéroport plus proche. Dans certaines villes, vous trouverez des vols Ryanair depuis l’aéroport principal, mais ne supposez pas que ce soit le cas. Assurez-vous de toujours vérifier à nouveau exactement quel aéroport vous partez, en particulier lorsque vous devrez effectuer des correspondances à partir de vols internationaux long-courriers.

2- Ignorer les forfaits et la sélection des sièges

Pour la plupart, je suggérerais de ne pas acheter un forfait sur Ryanair. S’en tenir au tarif « Value » et ajouter tous les extras que vous souhaitez à la carte sera probablement moins cher, car vous ne devriez pas vraiment avoir besoin de certaines choses que les forfaits incluent, comme l’enregistrement à l’aéroport .

Il en va de même pour la sélection des sièges. Je sais que certains paieront volontiers plus pour avoir plus d’espace pour les jambes ou pour s’assurer un siège à côté d’un compagnon, mais si vous voulez vraiment garder votre vol aussi bon marché que possible, choisissez « Option 2 : Sélectionnez les sièges plus tard » en haut de l’écran de sélection des sièges. . Votre siège sera attribué au hasard gratuitement lors de l’enregistrement.

Remarque : si vous voyagez avec des enfants de moins de 12 ans, vous devrez payer une attribution de siège adulte (environ 5 €) et faire asseoir gratuitement les enfants à côté de cet adulte.

3- S’abstenir de réserver Family Plus

Cela peut sembler être un bon complément lorsque vous voyagez en famille, mais lorsque vous calculez les chiffres, cela n’en vaut presque jamais la peine. Le forfait Famille Plus comprend un sac d’enregistrement de 10 kg pour tous les passagers, un sac d’enregistrement de 20 kg au total pour toute la famille et des « sièges gratuits pour les enfants de moins de 12 ans ». Cette dernière partie ressemble à un argument de vente, non ? Cependant, les enfants de moins de 12 ans bénéficient toujours d’attributions de siège gratuites à côté d’un adulte sur la même réservation – et cela ne nécessite que des frais nominaux de 5 € pour l’attribution du siège de l’adulte.

Comme je l’ai déjà dit, ajouter des extras nécessaires à la carte est presque toujours la solution la moins chère. Si vous ajoutez le forfait Famille Plus, vous serez facturé en supplément, par personne, pour les choses dont vous n’avez même pas besoin. Même si une famille de quatre personnes souhaite enregistrer cinq bagages, il sera moins cher de les payer séparément. Et si vous voyagez avec un bébé (moins de 2 ans), vous avez toujours droit à un sac bébé supplémentaire jusqu’à 5 kg et à deux équipements pour bébé tels qu’une poussette et un siège auto, gratuitement.

4- Ne réservez pas de location de voiture, d’hôtel ou d’assurance via Ryanair

L’ajout d’extras lors de la réservation devrait s’arrêter une fois que vous avez choisi vos bagages. Ryanair essaiera de vous vendre des assurances, des hôtels, des locations de voitures et des activités. Toutes ces options seront plus chères que ce que vous pourrez trouver ailleurs, je vous recommande donc d’ignorer l’argumentaire de vente et de cliquer sur le bouton « continuer » en bas de la page jusqu’à ce que vous atteigniez la page de présentation. Ensuite, cliquez sur le panier dans le coin supérieur droit de l’écran pour passer à la page de paiement où vous saisissez vos informations de paiement.

5- Imprimez votre carte d’embarquement ou téléchargez l’application

Il est également important d’imprimer ou de télécharger votre carte d’embarquement lorsque vous vous enregistrez en ligne. Bien sûr, Ryanair facture des frais pour réimprimer votre carte d’embarquement si vous la perdez, alors établi-vous qu’elle est en lieu sûr. Pour éviter les tracas, je vous recommande de télécharger l’ application gratuite Ryanair. Cela fournira le processus d’enregistrement fluide et vous pourrez toujours obtenir une carte d’embarquement gratuitement directement sur votre téléphone.

Certains aéroports peuvent ne pas accepter les cartes d’embarquement mobiles, mais tant que vous avez terminé le processus d’enregistrement en ligne ou via l’application, vous pourrez recevoir gratuitement votre carte d’embarquement papier à l’aéroport.





Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

les prix en juin et juillet

Maintenant que les autorités algériennes ont supprimé le contenu du nouveau programme de vols et de desserts maritimes pour la saison d’été, il reste à savoir à partir de quelle date il sera effectif.

Chez Algérie Ferries, la vente débuterait lundi 23 mai, selon le député des Algériens de France, Tewfik Kheddim. Verser de l’air Algérie, aucune date n’a été annoncée. La vente devrait se faire de manière progressive, selon les destinations.

L’autre question qui taraude l’esprit des voyageurs est celle de l’impact du nouveau programme sur les prix des billets d’avion.

Nouveau programme Air Algérie : quel impact sur le prix des billets ?

L’augmentation décidée par le gouvernement permettra-t-elle une baisse des prix pour la saison estivale ? Y aura-t-il des tarifs promotionnels comme lors de la dernière augmentation ? Les nouveaux vols suffiront-ils pour couvrir la demande record attendu pour l’été prochain après plus de deux de fermeture ?

Des questions qui restent pour le moment sans réponse. Le député Mohamed Hani qui préside la commission parlementaire des affaires étrangères s’est exprimé sur sa page Facebook concernant les prix des billets.

Le député s’est montré très optimiste quant à une baisse des prix. « Je pense que les prix vont varier entre 250 et 400€ », at-il, ainsi, pronostiqué.

D’habitude, quand une augmentation de vols est annoncée, elle est généralement suivie par une vague d’annulation pour les dates lointaines ce qui libère des lieux et fait baisser les prix. Décidément ce n’est pas le cas pour cette fois.

Vols Paris – Alger : les prix flambent, en attendant le nouveau programme

En effet, un petit tour sur les sites et applications des compagnies aériennes présents sur le marché des vols entre l’Algérie et la France, créneau le plus desservi, montre que la demande est très forte et que les prix se maintiennent à des niveaux très élevée pour la période entre juin et juillet.

Chez Air Algérie, la quasi-totalité des vols s’affiche complète. À chaque manipulation, le message d’erreur s’affiche. Il faut savoir que les nouveaux vols ne sont pas encore en vente. Ils devaient l’être à partir des prochains jours.

Chez Air France, il faut compter plus de 600€ pour un aller-retour. Du côté de sa filiale low cost Transavia, ce n’est pas mieux puisque le billet en aller-retour débute à partir de 460€ sans franchise bagage. ASL Airlines propose le billet en aller-retour avec bagage à partir de 777€ durant la même période.

L’entrée en vente des nouveaux vols devrait contribuer à faire baisser les prix mais il ne faut pas s’attendre à une baisse durable.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

des billets à quel prix cet été ?

Voyage – Les voyageurs algériens connaissent enfin le programme de vols d’Air Algérie pour la saison estivale de et vers la France mais veulent savoir à quels prix seront vendus les billets de la ligne franco-algérienne. Ce’est ce à quoi nous allons tenter de répondre dans les lignes qui suivent.

Jeudi dernier, le gouvernement algérien a dévoilé les nouveaux programmes de vols et de traversées maritimes en prévision de l’été 2022. Le planning renforcé du pavillon national devrait entrer en vigueur à partir de cette semaine. En attendant, la diaspora algérienne voudrait surtout savoir à quel prix se vendent les billets des vols depuis et à destination de la France, ceux que doivent effectuer Air Algérie les prochains mois.

En effet, du côté de la communauté algérienne établie à l’étranger, c’est le grand relâchement. Il est évident que la mise en application de ces nouveaux programmes va leur permettre de mieux organiser leurs prochains voyages vers l’Algérie. Il reste cependant une question qui taraudent leurs esprits : à combien peut-on effectuer une réservation ?

En effet, la question des prix des billets de comme vers l’Algérie pose toujours problème. Ces derniers flambent depuis la réouverture partielle des frontières. Ils ont atteint des niveaux sans précédent. Dans ce contexte, les préoccupations des ressortissants algériens ne tournent qu’autour des coûts des dessertes vers le territoire algérien. Ainsi, les appels se sont dernièrement multipliés du côté des députés à l’effet de régler ce souci.

Prix ​​des billets d’Air Algérie : la diasporaisée !

Par ailleurs, on apprend, à travers le site english Journal aérien, que les prix des billets au départ de la France vers les différentes destinations ont enregistré une hausse. Soit plus de 80 % en avril par rapport à la même période en 2021.

C’est ce qu’a indiqué ladite source médiatique, citant l’indice de la direction de l’aviation civile française. Les prix des billets vers l’Algérie n’ont logiquement pas été épargnés par cette augmentation enregistrée dans l’Hexagone.

Néanmoins, après l’annonce du programme spécial saison estivale de la compagnie Air Algérie, qui fait suite aux instructions du président Tebboune, les prix ont baissé. Car même avec plus de vols et de traversées maritimes, si les prix des billets restent aux niveaux actuels, un voyage vers le sol national ne sera pas à la portée de tout le monde.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

cette ville va être prise d’assaut par les Français qui voyagent en train

Les Français avides de repos l’attendent avec impatience durant la belle saison. Qui donc ? Le jeudi de l’Ascension, bien sûr ! En 2022, il sera attribué le 26 mai. Une date qui varie chaque année : elle tombe 40 jours après Pâques, une fête mobile dépendant de la lune. Bonne nouvelle pour les élèves et leurs professeurs, les écoles des zones A, B et C font toutes le pont. Comme le rappelle le ministère de l’Education Nationale de la Jeunesse, « les classes vaqueront le vendredi 27 mai 2022 et le samedi 28 mai 2022 ». L’occasion, pour beaucoup de Français, de s’offrir une escapade bien méritée, en posant éventuellement une journée de congé autour du jour férié.

A découvrir également : Vacances d’été 2022 : les Français se ruent vers cette destination inattendue à 5 502 km de Paris

Les séjours durant le week-end de l’Ascension 2022 rencontrent un succès fou auprès des Français

Et après plus de deux années de crise sanitaire, les habitants de l’Hexagone sont particulièrement avides de vacances. Selon les informations de Trainline*, les réservations de billets de train ont bondi de 145%, en comparaison avec le week-end de l’Ascension 2021 (et de 56% par rapport à celui de 2019).

Alors, pas question de prévoir son séjour à la dernière minute, au risque de voir le prix des lieux s’envoler. Parmi les Français qui vont profiter du pont de l’Ascension pour emprunter les rails, 57 % ont réservé leurs billets de train plus de 30 jours avant la date de départ.

A découvrir également : Où partir en train en Europe ? 10 destinations populaires accessibles par les rails

Saint-Malo (Bretagne), destination phare durant le pont de l’Ascension

Côté destination, c’est, sans grande surprise, la mer qui l’emporte. Bien que Bruxelles (+72% de réservations vs le week-end précédent), Lyon (+61%) et Londres (+42%)rencontrent un joli succès, les villes maritimes de l’Hexagone connaissent un regain d’intérêt stupéfiant auprès des voyageurs.

En tête des destinations qui ont connu la plus forte croissance ? Saint Malo. La destination bretonne, qui abrite la plage préférée des Français, voit le nombre de ses passagers bondir de 217% durant le week-end de l’Ascension. Les visiteurs qui ne craignent pas la foule ont pu se promener sur ses célèbres remparts, visiter son Fort National ou encore (re)découvrir la coquille Saint-Jacques de la mer à l’assiette.


© iStock

Un séjour à Saint-Malo en Bretagne.
© iStock

Saint-Malo est talonnée par Deauville. La ville mythique de Normandie, qui est la plus recherchée par les Français sur Internet à l’année, affiche un joli score de + 213 % de passagers. Toulon, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, arrive sur la troisième marche du podium, avec une progression de 105 %.

* Etude réalisée par Trainline au sujet du nombre de passagers ayant effectué une réservation sur sa plateforme (première application de train et de bus en Europe), sur la période du 25 au 29 mai 2022, en la comparant à celle du 18 au 22 mai 2022, ainsi qu’aux week-ends de l’Ascension des deux années précédentes.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Traversée Marseille – Alger : la vidéo d’une voiture surchargée fait le buzz

Après une absence qui a duré plus de deux ans, les Algériens résidant à l’étranger, notamment en France, pourraient enfin profiter de leurs vacances au pays cet été. La reprise progressive des vols et des traversées devra permettre à des milliers d’Algériens de rentrer au bled.

De nombreux voyageurs profitent de ces voyages pour transporter des objets ou des marchandises pour la famille ou carrément à des fins commerciales. Certains autres font carrément office de coursiers, acheminant des marchandises pour « des clients » décompte finance.

D’habitude, les véhicules utilisés dans ces cas sont des utilitaires. Mais certains passagers transforment leurs voitures de tourisme en véhicules de transport de marchandises, ce qui donne parfois des scènes insolites.

Une voiture qui croule sous la charge

Une vidéo d’un véhicule qui descendait d’un bateau amarré au port d’Alger, en provenance de Marseille, a fait le buzz sur les réseaux sociaux ce dimanche 22 mai. L’on ignore s’il s’agit d’une traversée récente ou pas. En tout cas, elle a été largement relayée sur Facebook.

Le passager a visiblement profité de son voyage vers l’Algérie pour charger son véhicule de toutes sortes d’objets et de marchandises.

Sauf que le véhicule en question n’était pas un utilitaire. Ainsi, le propriétaire a essayé de combler tout l’espace possible à l’intérieur, mais aussi sur le toit de la carrosserie. Sur la vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux, on constate que la voiture croule sous l’énorme poids de la cargaison qu’elle transporte.

Alors que la Citroën quittait le navire via la passerelle qui donne sur l’esplanade du port d’Alger, le pot d’échappement touchait presque au sol. Il aura suffi de quelques secousses, résultants par la tôle striée de la passerelle et le poids, pour que l’échappement tout entier croule sous le poids.

Le véhicule continue d’avancer doucement pendant que la pièce s’est détachée et laissée derrière. Le conducteur descend alors du véhicule et récupère le pot d’échappement sous les égards des railleurs des présents sur place.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

« Mes rêves de vacances à Palavas se fracassent sur la réalité du crapahutage en total look Quechua »

Les jours rallongent, Birkenstock et les auréoles de sudation fleurissent, telles les pâquerettes sur le gazon d’un pavillon de banlieue et les trottinettes électriques sur les trottoirs des grandes villes.

Enivré de mille fragrances (certaines plus exigeantes que d’autres, notamment celles qui accessoirisent les transports en commun) et impatient de poser mon corps meurtri par les épreuves quotidiennes de la comptabilité sous le soleil et d’offrir mes méninges au Dieu Sudoku, je m’attelais à la préparation de ma transhumance estivale.

La suite après la publicité

Tout d’abord sachez une chose : je respecte toutes les croyances, que vous soyez juillettiste ou aoûtien (ne dit-on pas d’ailleurs estivant 1 ou estivant 2 ? Je ne sais pas, je… je ne sais plus), à la condition que vous n’ayez pas prêté allégeance au rosé pamplemousse, cette aberration gustative bonne à jeter avec le surimi dans le puits de l’oubli des pratiques apéritives.

Après être sorti indemne des interminables tractations avec les collègues sur le choix des dates de vacances, discussions reléguant les négociations de la Nupes à un click and collect (« ah oui mais rappelle toi Dorsay qu’en 2012 je t’ai déjà laissé le pont du 15 août et que tu ne m’as jamais rendu mon tapis de souris ergonomique non plus, alors pour une poursuite harmonieuse de nos relations professionnelles dans l’espace travail je ne céderai pas sur celui du 14 juillet et, si tu insistes, je balance à la DRH que t’as ramené un Bic 4 couleurs chez toi et c’est pas joli, joli…), ma chère et tendre Marthe m’a annoncé avec une fourbe décontraction que, cette année, nous partions en vacances avec sa sœur et son beau-frère.

Mon cœur s’arrête de battre à l’annonce de cette tragédie sociale estivale en cours de téléchargement. Personne ne méritait cela, même Peltier, la balance du Bic 4 couleurs, et pourtant Dieu sait si je lui ai fait endurer mille châtiments dans les rêves peuplant mes fidèles insomnies.

Transporté de déception indignée, je m’insurgeais de toute mon âme : « mais enfin Mamour, pourquoi ? »

La suite après la publicité

« Parce que » dit-elle, drapée d’une assurance et d’une logique majestueusement implacables auquel je ne trouvais rien à répondre, subjugué par la maestria dialectique de mon amazone.

« Mais enfin Mamour… » (c’est ma botte secrète).

En dépit de cette dernière estocade, Marthe ne céda pas, statue de l’île de Pâques impassible, bravant les éléments et mes chinoiseries, et il fallait me résoudre à partager mon Palavas avec un passionné de berlines françaises et une passionaria du développement personnel.

« Ah, au fait Étienne, comme Françoise est allergique à la crème solaire et que tu t’es servi du Molkky pour la cheminée nous allons à la montagne. Ça nous fera du bien un peu d’air pur. Regarde-toi, on dirait que tu as vécu dans une grotte depuis l’été dernier. »

Le naufrage tragique et immense qui s’annonçait allait égaler une performance française à l’Eurovision car autant vous le dire de suite, mon rapport à l’effort physique n’est qu’incompréhension, sauf à considérer l’avachissement sur canapé comme une discipline olympique, où cas je suis le sportif français le plus médaillé. Donc la perspective de crapahuter en total look Quechua, attaqué par les taons en écoutant Patrick (car oui, mon beau-frère s’appelle Patrick pour parachever son œuvre) s’extasier en transe sur le dernier SUV de la marque au losange (ça suffit ou j’en remets un peu ?) n’était pas mon projet.

La suite après la publicité

Mais ainsi va la vie. Un jour on naît et, des décennies plus tard, on abdique.

-50 % la première année avec Google

En appliquant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous autorisez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.

Tombé de Charybde en Scylla, je jetais un linceul sur mes rêves de sieste à l’ombre des palmiers de Palavas et, dans un dernier sursaut de combativité mâtinée d’orgueil je plantais mon regard dans celui de ma chère et tendre Marthe et lançais : « M’en fiche, ce soir c’est moi qui gère la télécommande ! »

Non mais !

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Vite mon passeport : tout savoir sur cette plateforme pour obtenir un rendez-vous plus rapidement en un clic

Avec la fin du col vaccinal le 14 mars, de nombreux Français souhaitent un nouveau voyageur à l’étranger. Ou, il faut plusieurs semaines voire plusieurs mois pour obtenir un rendez-vous et déposer son dossier de demande de renouvellement de passeport ou de carte d’identité en mairie. C’est dans ce contexte que “Vite Mon Passeport” a été créé.

Après Vite Ma Dose, place à Vite Mon Passeport. En effet, une toute nouvelle plateforme devrait vous simplifier la vie en repérant les premiers rendez-vous disponibles pour renouveler votre passeport dans un rayon de 100 km.

Comment fonctionne la plateforme ?

Cet outil recense toutes les mairies équipées d’une station bio et rassemble les données relatives aux plages horaires dédiées au dépôt des dossiers. Les Numériques précisent que ce dernier fonctionne également pour le renouvellement de la carte d’identité.

Tout d’abord, vous devez renseigner la ville dans laquelle vous effectuerez les démarches pour renouveler votre passeport ou votre pièce d’identité. Vite Mon Passeport recense déjà les grandes métropoles. Ensuite, en un clic, on accède aux premiers créneaux disponibless. La plateforme se veut participatif : en effet, une fois le rendez-vous pris, vous devez indiquer le délai dans lequel vous avez obtenu le précieux créneau, afin d’en informer les autres internautes.

Nos confrères des Numériques rappellent que, pour l’heure, il faut en moyenne 101 jours pou

Les grandes métropoles sont déjà désignées sur la plateforme.
Capture écran Vite Mon Passeport

r obtenir un nouveau passeport ou déposer une demande de carte d’identité.

Trois astuces pour votre renouvellement

  1. Tentez dans d’autres villes : La loi autorise les citoyens à déposer leur dossier de création ou de renouvellement de titre d’identité, dans n’importe quelle mairie en France.
  2. essayez les procédures d’urgence : Un passeport temporaire, d’une validité d’un seul, peut vous être délivré si vous évoquez des raisons d’ordre médical, qui vous touche ou un membre de votre famille, des raisons humanitaires ou professionnelles qui ne peuvent être différées.
  3. Connectez-vous à un moment précis : BFMTV recommande d’essayer le plus tôt possible le lundi matin, ou dès le vendredi après-midi, en actualisant la page de manière régulière.
Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Coronavirus : le masque sera toujours obligatoire dans certains trains

Certains trains internationaux maintiennent l’obligation du port du masque.


Temps de lecture : 2 min

Bien que l’obligation de porter un masque buccal dans les transports publics soit levée lundi, les passagers devront toujours porter un masque buccal dans certains trains. C’est le cas, entre autres, du train de nuit vers l’Autriche et des trains Thalys vers et depuis l’Allemagne.



La législation de certains pays en cause

« Pour les trajets internationaux, les mesures spécifiques de l’entreprise ferroviaire concernées restent applicables », a prévenu vendredi la société ferroviaire SNCB dans un communiqué de presse à propos de la suppression de l’obligation du masque buccal dans les transports publics en Belgique à à partir de lundi.

Et il y a effectivement encore des trains internationaux sur lesquels le masque reste obligatoire pour le moment, selon une enquête de Belga. C’est le cas, par exemple, de l’opérateur de trains à grande vitesse Thalys, mais uniquement pour les trains en provenance et à destination de l’Allemagne. « Parce que la législation allemande l’exige encore pour le moment », explique Mattias Baertsoen, porte-parole de Thalys.

Sur Nightjet, le train de nuit de la compagnie ferroviaire autrichienne ÖBB entre Bruxelles et Vienne, les passagers doivent toujours porter un masque buccal (masque FFP2). Il ne peut être retiré que lorsque le voyageur se trouve dans sa propre bulle et dans sa propre cabine, et pendant son sommeil, selon le site web de Nighjet.

Eurostar pas concerné

Dans les trains à grande vitesse Eurostar, en revanche, l’obligation de porter un masque buccal, qui s’applique encore dans les trains et les gares, est supprimée. Cela s’applique à l’ensemble du réseau, précise Stefanie Van Mierlo, porte-parole.

Au Grand-Duché de Luxembourg, le port du masque est toujours obligatoire dans les transports publics. Ce n’est plus le cas aux Pays-Bas et en France.






Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Société | La Ciotat : ils quittent tout pour rejoindre la Polynésie

C’est un changement de vie qui s’annonce radical pour Christophe, Delphine et leurs deux petits garçons, Alexandre et Charlie. La famille, installée à La Ciotat depuis des années, a décidé de tout quitter pour partir vivre en Polynésie. La touche originale : le voyage se fera sur un voilier, acheté exprès pour l’occasion. Un investissement qui vaut le coup pour ce couple qui travaille ensemble dans la gestion de patrimoine. Activité qu’ils vont désormais poursuivre à distance.

Christophe est un amoureux de la mer, comme son grand-père et son père. Il pratique la navigation depuis son plus jeune âge. Comme eux, il fait partie de l’Union nautique marseillaise (UNM), le plus ancien club nautique de Marseille. C’est là-bas qu’il rencontre Delphine en 2010. Dès lors, il lui transmet l’amour de la voile et l’emmène faire des traversées. L’idéal de vie de Christophe, c’est de naviguer sur du long terme. Celui de Delphine, vivre dans un endroit paisible. Leurs projets se sont rejoints et leur rêve respectif est donc né. “Depuis toujours, on veut quitter la vie superficielle, s’éloigner des contraintes comme le pouvoir d’achat. On desire vivre une vie plus connectée à la nature, faites d’activités douces avec un climat meilleur.”

Un choix qu’ils font également pour leurs enfants, âgés de 5 et 8 ans. “On désire leur offrir un cadre de vie avec moins de délinquance moins de violence. L’idée, c’est de vivre de façon plus libre.” Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, un tel voyage n’est pas synonyme de vacances. Pour s’assurer une traversée dans les meilleures conditions, le couple a suivi de nombreuses formations. Apprendre à lire les images satellites, tout savoir à propos du moteur mécanique, être capable de réparer la voile si celle-ci se déchire.”Ce n’était pas obligatoire, mais nous avons voulu compléter nos lacunes», explique Delphine. Passer huit mois en pleine mer ? Ça ne leur fait pas peur. Au contraire.J’aime quand je ne vois plus la terre, c’est un sentiment de liberté que j’ai depuis toujours, je suis heureux même en pleine tempête“, confie Christophe.

Leur première escale se fera à l’archipel des Baléares, “pour voir un amje“. Puis, direction Tanger pour rendre visite à la soeur de Christophe. La petite famille naviguera ensuite vers les Canaries, puis en direction du Sénégal, afin de traverser l’Atlantique, jusqu’aux Antilles. Avant de rejoindre la Polynésie, Christophe, Delphine et les garçons découvrent Cuba.”C’est un endroit dont je rêve depuis toujours !“, confie la pétillante maman. En termes d’école, tout est également prévu. “Nous nous sommes organisés avec la maîtresse pour que les garçons aient ce qu’il faut pour continuer le programme une fois en mer.” Une organisation sur-mesure pour un départ programmé dans trois mois. “C’est une aventure de famille. On est un peu les Robinson des temps modernes.”

Et à titre symbolique, c’est depuis l’UNM qu’ils quittent la terre ferme. La preuve qu’entouré des siens, on peut aller au bout du monde.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

L’Espagne assouplit les règles d’entrée pour les touristes non vaccinés

Les touristes en provenance de l’extérieur de l’UE n’auront plus besoin de fournir une preuve de vaccination ou de guérison du Covid-19 pour entrer en Espagne. Un test PCR négatif reste toutefois requis.

L’Espagne a assoupli samedi les règles d’entrée sur son territoire pour les touristes non vaccinés ne venant pas de l’Union européenne, donnant ainsi un coup de pouce au secteur clé du tourisme à l’approche des vacances estivales. Jusqu’à présent, les voyageurs en provenance de l’extérieur de l’Union européenne -dont le Royaume-Uni, principal pays d’origine des touristes en Espagne- ne pouvaient entrer qu’avec une preuve de vaccination ou de guérison du Covid -19.

Mais à partir de samedi, ces visiteurs sont également autorisés à entrer avec un test négatif, a annoncé le ministère espagnol des Transports dans un communiqué. Les tests PCR doivent être effectués dans les 72 heures précédant le départ pour l’Espagne et les tests antigéniques dans les 24 heures précédentes.

Deuxième pays le plus visité au monde

La ministre espagnole du Tourisme, Maria Reyes Maroto, a expliqué que la “nouvelle phase de la pandémie” permet au pays d’assouplir les règles, en appliquant aux voyageurs non européens celles jusqu’ici requises pour les voyageurs venant de l’UE. “Il s’agit d’une excellente nouvelle, très attendue par le secteur du tourisme, qui permettra aux touristes non européens de nous rendre visite plus facilement pendant la haute saison”, at-elle ajouté dans le communiqué.

Les enfants de moins de 12 ans sont susceptibles de présenter tout type de certificat. Avec ses plages ensoleillées et son riche patrimoine architectural, l’Espagne était le deuxième pays le plus visité au monde avant la pandémie, avec 83,5 millions de visiteurs étrangers en 2019.

Mais les restrictions internationales sur les voyages liées à la pandémie ont mis à genoux en 2020 le secteur qui n’a accueilli que 19 millions de touristes. Ce chiffre est passé à 31,1 millions en 2021, bien en décembre des escomptes du gouvernement espagnol, qui tablait sur 45 millions d’arrivées.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

« Le masque dans l’avion, c’est vraiment fini ? »

LE FIGARO VOUS RÉPOND – Pas si vite ! Même si l’Union européenne recommande de mettre fin au port du masque dans les transports, certains pays maintiennent cette obligation. On vous dit tout.

Bonjour, je dois m’envoler pour la Grèce le mois prochain. La France ne demande plus le port du masque, l’UE non plus, mais s’il est obligatoire en Grèce, devrai-je le porter pendant mon vol ?

Alexandre, 32 ans

Cher lecteur,

Vous avez raison de ne pas vous réjouir trop vite ! Même si la France et l’Union européenne ne l’imposent plus, vous devriez tout de même être contraint de porter un masque pendant votre vol vers la Grèce. Bien que, le 16 mai, l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) annonce la levée du port du masque dans les transports, plusieurs pays de l’Union maintiennent cette obligation sur leur territoire.

C’est le cas de la Grèce, donc, mais aussi de l’Espagne, l’Autriche, le Portugal, Chypre, les Pays-Bas, la République tchèque, Malte, le Luxembourg, l’Allemagne, la Lituanie, la Lettonie . En principe, pas besoin de masque pour s’envoler vers les autres pays de l’Union européenne, ni vers le Royaume-Uni. Mais, dans le reste du monde, il reste imposé dans la quasi-totalité des cas. À noter que ces règles s’appliquent également dans les trains transfrontaliers.

Attention, toutefois, ces conditions peuvent changer du jour au lendemain. Il est donc recommandé de s’informer sur le site des autorités locales avant votre voyage. Vous pouvez également consulter notre carte interactive.

.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Elle part en vacances en Algérie et laisse ses enfants seuls en France

L’affaire est ancienne mais elle vient de refaire surface sur les réseaux sociaux, plus précisément sur la page Facebook « Histoires de Famille » qui a été publiée la vidéo ce 17 mai. La vidéo est très partagée sur les groupes Facebook algériens dédiés aux voyages, avec souvent des messages d’indignation.

Les faits remontent au mois d’août 2017 : à l’aéroport de Metz, dans l’est de la France, un avion arrive en provenance de l’Algérie avec à son bord une mère et son fils de 3 ans qui rentrent de vacances .

Jusque-là tout va bien, sauf que la femme est immédiatement interpellée par la police, à sa descente de l’appareil. La brigade des mineurs de Metz la place en garde à vue. Le motif de son arrêt dépasse l’entendement : elle a laissé ses enfants seuls au domicile familial en France, pour partir en vacances pendant plus d’un mois.

« Je les ai laissés avec des amis, ce ne sont pas des petits »

Ils n’ont pourtant que 10 et 12 ans. Lorsque le policier demande à l’accusée à quand remonte la dernière fois où elle a parlé avec ses enfants au téléphone, elle ne sait même pas quoi répondre. « Je n’avais pas de quoi payer leur billet ».

C’est ainsi que la mère de famille justifie son acte. Là où des parents sont supposés s’abstenir de vacances s’ils n’ont pas les moyens d’emmener toute leur progéniture, elle a fait le choix de partir seule, confiant leur surveillance à des voisins qu’elle connaît vaguement. Laissés à l’abandon, les enfants devaient se faire à manger et dormir seuls, sans nouvelle de leur mère depuis son départ.

Dans ce genre de situation, la justice française est très claire : laisser des enfants de moins de 15 ans seuls, livrés à eux-mêmes, est considéré comme un délit, rappelle la journaliste dans le reportage. La femme risque une amende et même une peine de prison pour délaissement de mineurs.

Signalés par un appel anonyme, les services sociaux se sont saisis de l’affaire. Face à cette grave négligence, le juge a décidé de placer les deux enfants de la femme, leur sécurité ayant été mise en danger, mais également son petit dernier par précaution.

La maman de 49 ans a été condamnée plus tard à 12 mois de prison avec sursis. Elle n’aurait pas eu les moyens financiers d’acheter des billets d’avion pour les deux aînés et s’était rendue en Algérie chez sa mère, malade, avait indiqué son avocat.

A sa descente de l’appareil, un avion de la compagnie aérienne Air Algérie, la femme est immédiatement interpellée par la police. (Photo : capture d’écran)


Une publication qui fait couler beaucoup d’encre

Ce fait divers est l’occasion de rappeler ce qui semble pourtant élémentaire : on ne peut pas partir en vacances au bled, ni ailleurs, sans ses enfants. Et les commentaires des internautes, effarés, ont montré à quel point cette affaire soulève l’indignation de tous :

« Ne faites pas d’enfant si vous n’êtes pas capables de vous en occuper ! » ; « Honte à elle ! Pour une fois j’approuve cette décision de la justice, merci pour les enfants »peut-on lire entre autres, sous la vidéo.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Combien de pourboire doit-on donner en vacances ?


Quand on voyage, le pourboire est de mise dès qu’on l’instantané un service, comme ici d’ailleurs. Cependant, selon la destination, il pourrait être compris dans l’addition au resto… ou encore totalement mal vu ! Voici comment s’y retrouver.

À l’hôtel

On devrait donner 1 ou 2 $ aux bagagistes à notre arrivée et à notre départ, et de 2 à 5 $ par jour au personnel d’entretien.

Au restaurant


Photo : Shutterstock

Aux États-Unis, le pourboire est parfois inclus dans l’addition pour les groupes de six personnes et plus. S’il ne l’est pas, il est d’au moins 15 % comme chez nous. Il en va de même pour le Mexique et les Antilles où, à moins d’être dans un tout-inclus, la norme est de 15 %. Si on séjourne dans un tout-inclus, on devrait laisser de 2 à 4 $ US par repas, en gage de reconnaissance pour le service reçu, d’autant plus que les salaires de base y sont généralement très bas pour le personnel. Dans plusieurs pays, le pourboire est la plupart du temps déjà inclus dans l’addition, notamment en France, en Italie, au Royaume-Uni, au Chili, au Brésil et au Portugal, mais il semble que le serveur s’attend quand même à un montant additionnel. Le pourboire sera aussi le plus souvent inclus dans la facture en Chine, en Inde, en Indonésie, aux Philippines, en Malaisie, à Singapour, à Taïwan et au Vietnam. Par contre, au Japon, donner du pourboire est considéré comme une impolitesse, alors on s’en abstiendra. Finalement, si le pourboire n’est pas une pratique courante en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Polynésie et aux îles Fidji, il demeure très apprécié.

En croisière


Photo : Shutterstock

Les pourboires sont déjà inclus dans la facture au restaurant et au bar. Bien sûr, rien ne nous empêche de remettre une enveloppe au serveur qui s’est occupé de nous. Il reste ensuite à remercier la femme de chambre et le bagagiste.

En excursion

Chaque voyageur devrait minimalement laisser au guide un montant de 5 $, et au conducteur 4 $.

Psitt !

Pour éviter toute bévue, on devrait toujours demander si le montant de l’addition au restaurant inclut ou non le pourboire. Aussi, il est essentiel de toujours avoir sur soi de l’argent en moyens locaux et en petites coupures, de manière à pouvoir accorder les gens pour leur service. Il est souvent impossible pour les locaux de changer notre argent canadien et même parfois l’argent américain.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Vols France – Maroc : voici la moyenne des prix pour l’été

Après une longue attente, le Maroc a décidé, mardi 17 mai, d’annuler la condition du test PCR pour les voyageurs vaccinés. Le nouveau protocole sanitaire pour les vols vers le Maroc s’aligne désormais sur celui des traversées maritimes.

Selon la mise à jour complète des conditions de voyage, publiée le lendemain par la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM), le voyageur devra présenter un pass vaccinal ou le résultat d’un test PCR de moins de 72 h.

Dans le détail, la Direction générale de l’aviation civile a émis une notice expliquant les modalités d’application du nouveau protocole. Selon le document cité par le site Le360.ma, les voyageurs arrivant au Maroc doivent présenter un schéma vaccinal complet, valide dans leur pays d’origine.

Pour les non-vaccinés, ils fourniront un test PCR négatif de moins de 72 h comme pour les traversées maritimes.

Les voyages et l’activité touristique vers le Maroc devraient reprendre du plus bel cet été, avec ce nouveau protocole sanitaire allégé aux aéroports. Le nouveau protocole va également faciliter le grand retour des Marocains de l’étranger (MRE) cet été.

maroc

Vols France – Maroc : l’estimation moyenne des tarifs vers les principales destinations

Pour ce qui est des tarifs, notamment à partir de la France, on note une hausse durant les mois de juillet et août, selon le voyagiste Liligo, cité ce jeudi 19 mai par le site français femina.fr. Les prix des billets devraient chuter à partir du mois de septembre.

Pour les vols France – Agadir, le prix moyen pour le mois de juin est affiché aux alentours de 146 €, en juillet à 268 €, en août à 253 €, pour atteindre durant le mois de septembre les 95 €, selon la même source .

Vers Casablanca, la moyenne des prix des vols à partir de la France sera en juin à 239 €, en juillet à 370 €, en août à 335 € et en septembre à seulement 194 euros.

Pour ce qui est de la destination Marrakech, le voyagiste français estime une moyenne de tarifs à 166 € en juin, 259 € en juillet, 273 € en août et 141 € durant le mois de septembre.

Le tarif moyen vers la destination Oujda pour le mois de juin est affiché, selon le même voyagiste, à 187 €. Cette moyenne revient à la hausse en juillet pour atteindre les 370 € pour ensuite baisser à 264 € en août et à 163 € en septembre.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Dakhla : voyage à bord d’un navire de pêche en haute mer

unUN

Il existe autant de navires de pêche que de techniques de pêche, mais sont réussis comme bateaux de pêche les embarquements de toutes les tailles qui naviguent en eau douce, saumâtre ou marine, et qui sont utilisés pour la capture des poissons (sauf baleine), coquillages et crustacés.

L’équipe de Le360 a décidé de prendre part à un voyage de trois jours le long des côtes maritimes de Dakhla, à bord d’un navire de pêche de type frigorifique. L’objectif était de suivre de près l’équipage, et de voir le fonctionnement de chaque machine et technique utilisée dans le processus de capture de poissons.

Tout d’abord, les données du navire de pêche sont relayées de manière sécurisée par les satellites de télécommunication et les stations terrestres aux centres de surveillance des pêches. La VHF (Very High Frequency) est un appareil qui permet de communiquer grâce à des ondes radio hertziennes.

« C’est le système de communication incontournable en mer, car il permet aussi bien de communiquer entre navires que d’émettre et de recevoir des appels de détresse et de sécurité », explique Abdelhamid Injarene, second capitaine, interrogé par Le360.

Mais ce n’est pas tout. Un nouveau système de pesage est mis en place à bord de ce navire de pêche pour une meilleure valorisation des captures et une meilleure maîtrise des quantités déchargées par les navires RSW (Refrigerated Sea Water). Ce système consiste à mettre en place des équipements dotés de mécanismes spécifiques, permettant une meilleure maîtrise des quantités de poissons déchargées ainsi qu’une identification plus précise des espèces ciblées par la flotte.

Par ailleurs, les installations frigorifiques sont particulièrement importantes à bord de ce navire, comprenant, entre autres, un bac à aubes tournantes pour la congélation immédiate du poisson à la sortie même des filets. Le poisson congelé sera ensuite stocké dans des chambres froides. Il est ainsi nécessaire de conserver des échantillons pendant un temps relativement long pour les ramener à terre en bon état.

« Les poissons réclamés doivent être conservés dans une température inférieure à 5°, mais ici, nous faisons en sorte de respecter l’intervalle 0°- 1° », précise Mohamed Amine Boufehs, chef de l’équipe technique.

Pendant les 72 heures passées en mer, la pêche s’est déroulée en deux temps : le filage, soit la mise à l’eau du filet, et le virage, soit la remontée du filet, le démaillage des captures et le rangement du filet . Chaque activité de pêche (filage, virage, démaillage, rangement) se faisait par l’ensemble de l’équipage, qui tournait sur les différents postes.

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Les touristes printaniers bien arrivés en Gaspésie

Sylvie Tassé effectue à bord de son Westfalia son premier voyage de l’année en Gaspésie.

La région, au printemps, est une destination de choix pour celle qui est partie des Laurentides avec son conjoint. Il n’y a pas trop de monde. On aime quand on est un peu plus seuls ; on est un peu sauvagesavoue-t-elle en riant. C’est la saison du homard qui commence. [On va] peut être [manger] un petit rouleau de homard ce midi.

Sylvie Tassé est en vacances à Carleton-sur-Mer avec son conjoint.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Aussi en voyage en Gaspésie, Madone Poirier profite de la longue fin de semaine pour se régaler de fruits de mer. On descend à ce temps-ci parce qu’on peut avoir du crabe frais et non pas du congelé. Il fait beau et la route est belledit-elle.

Une femme devant sa voiture bien remplie.

Madone Poirier, de Québec, est en vacances à Carleton-sur-Mer.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Cette année, on remarque le grand retour des touristes internationaux dans un hôtel de Carleton-sur-Mer.

On a des touristes français qui viennent déjà pour des vacances à cette période-ci de l’année. On a reçu des touristes espagnols, aussi, la semaine dernière, et là, on remarque de plus en plus de touristes anglophones des autres provinces canadiennes et des États-Unisindique la directrice des opérations du Manoir Belle Plage, Héloïse Tanguay-Beaumont.

Le Manoir Belle Plage, photographié de l'extérieur.

Au Manoir Belle Plage, on sent déjà un engouement de la part des touristes venant de l’étranger.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Dès la semaine prochaine, ce sera au tour du camping municipal de Carleton-sur-Mer d’ouvrir ses portes. La Ville espère que dame Nature coopérera.

Le maire de Carleton-sur-Mer, Mathieu Lapointe, photographié devant le phare de la pointe Tracadigash, à proximité du camping.

Le maire de Carleton-sur-Mer, Mathieu Lapointe, photographié devant le phare de la pointe Tracadigash, à proximité du camping.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

On s’attend à avoir un très bon mois de juindit le maire de Carleton-sur-Mer, Mathieu Lapointe. Jusqu’à présent, les réservations sont bonnes. Sur un lot de réservations pour le mois de juin. L’année passée, ça a été une saison exceptionnelle, une année record ! On pense qu’on va peut-être être capable d’arriver à ces chiffres-làajoutez l’élu.

La tendance du tourisme printanier se dessine

Après deux ans de pandémie, les Québécois voient toujours la Gaspésie comme une destination vacances de choix, même au printemps. La tendance touristique réjouit l’industrie touristique gaspésienne, qui travaille depuis plusieurs années à prolonger la saison.

Même si les frontières sont ouvertes, les gens veulent encore visiter le Québec. Ils veulent encore visiter les endroits qu’ils ont découverts durant la pandémie, où ils ne seront pas allés avant, et ça continue cet étése réjouit Mme Tanguay-Beaumont.

Une femme dans la trentaine d'années qui porte des lunettes.

Héloïse Tanguay- Beaumont est directrice des opérations au Manoir Belle Plage.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Le tourisme printanier a gagné du terrainconfirme la directrice marketing et des communications de Tourisme Gaspésie, Stéphanie Thibaud.

Ça s’est traduit l’année passée par des taux d’occupation plus élevés qu’à l’habitude. Le contexte de la pandémie y est pour beaucoup, mais ça se voit encore cette année, on le sent. En 2021, les hébergements de la Gaspésie affichaient un taux d’occupation de 54,7 % au mois de juin, indique Mme Thibaud.

L’Association touristique régionale travaille depuis longtemps à prolonger la saison touristique avant et après l’été. Tourisme Gaspésie tente de mettre de l’avant des activités différentes de celles proposées durant la saison estivale. On peut encore faire du ski de printemps, mais il y a aussi le canyonisme et le raftingénumère Stéphanie Thibaud.

Une femme à bicyclette s'est arrêtée pour manger une bouchée en regardant la mer.

Les touristes sont nombreux à Carleton-sur-Mer.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Après avoir effectué une étude du marché, l’organisation a constaté l’intérêt des 18 à 34 ans pour les séjours printaniers en Gaspésie. On veut leur proposer des microaventuresdit la directrice marketing.

Tourisme Gaspésie développe d’ailleurs une campagne de promotion exclusivement sur le tourisme au printemps qui sera diffusée l’an prochain. Pour la première fois, cette démarche publicitaire sera dissociée de la promotion estivale.

D’après le reportage d’Isabelle Larose

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Le Nouvelliste | « Solidarité Noailles » à l’hôtel El Rancho

Dans la grande cour de l’hôtel El Rancho, les pièces sculpturales d’une vingtaine d’ateliers s’imposent au regardeur. A petits pas, le visiteur entreprend un beau voyage dans l’univers des artistes du village de Noailles qui vouent tout un culte au métal découpé. C’est un monde fait de pièces exposées dialoguant avec celui qui s’en approchent. Sur le visage dessiné du visiteur s’est aussi l’inquiétude et le regret de voir devenir un luxe l’accès aux œuvres sculptées dans le village du métal découpé depuis la dégradation de la situation sécuritaire du pays.


Dans cet espace attrayant, le fer, le métal adulé, était présent sous toutes ses formes. Les ateliers ont tout mis en œuvre pour présenter des œuvres qui sortent de l’ordinaire. On apprécie les pièces de l’atelier Jean Joseph qui exposent des pièces en paillette. Ces œuvres sont empreintes du culte vaudou. On contemple aussi les sculptures de l’atelier des sœurs Balan ; celles de l’atelier Eric avec ses miroirs. L’atelier Idanis, lui, se spécialise dans les paravents. Les ateliers Jonas Soulouque, Bellony et Mackenson Rémy présentent aussi des sculptures innovantes, sans oublier celles de Ricœur Bruno, Ronald Jeudy et Jean Robert Jacques avec des récupérations à couper le souffle.


Les visiteurs qui ont exploré les œuvres exposées ont témoigné d’un désir pressant de profiter de l’occasion. Ne pouvant pas se rendre au village de Noailles pratiquement inaccessible depuis un certain temps, ils ont dévoré des yeux les œuvres aux formes et aux courbes particulières réalisées à partir de métaux découpés.


Les objets exposés sont divers et variés. Certains renvoient à l’utilitaire : Salle à manger, bordures de miroir et autres encadrements, plaques décoratives, objets de culte… D’autres portent sur la spiritualité, le vodou. On revoit la récupération de l’atelier Bellony, l’autre frère de Jean Anderson Bellony, sauvagement assassiné et dont l’œuvre a été exposée à titre posthume à la 3e édition de l’exposition « Nway kanpe ». Ces pièces présentent un alliage de fer et d’os d’animaux. L’artiste fait aussi usage de la cuillère et de la fourchette des chaînes de distribution …


« Solidarité Nailles », une exposition inspirante. « Elle est une initiative de l’ambassade d’Espagne en Haïti, suite aux différentes éditions de l’activité « Nway kanpe », tenue à la Maison Dufort, en vue de se solidariser aux artisans de Noailles en proie à de grandes difficultés d « insécurité généralisée », a nommé le président de l’Association des artistes et artisans de la Croix-des-Bouquets, Jean Eddy Rémy, précisant que les vingt ateliers choisis présentent chacun un univers artistique singulier.


« Solidarité Nailles est un prolongement du projet « Nway kanpe ». « C’est une manière d’encourager les artisans du village artistique de Noailles à la production, de les aider à rester en vie, de plaider en leur faveur, dire qu’ils ne jettent pas leurs gants. C’est aussi une façon de dire qu’on est fragile et en agonie », poursuit l’artiste.


Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

La Thaïlande met fin à la quarantaine pour les voyageurs non vaccinés

Bonne nouvelle pour les touristes non vaccinés, il n’y aura plus de quarantaine ni de test RT-PCR à passer 72 heures avant le départ en Thaïlande à partir du 1er juin.

Mais les voyageurs non vaccinés ou partiellement vaccinés devront toujours passer un test antigénique pour le Covid-19 à l’aéroport à leur arrivée, selon les changements annoncés vendredi.

Le porte-parole Taweesilp Visanuyothin a déclaré, à l’issue de la réunion du Centre d’administration de la situation du Covid-19 (CCSA) le 20 mai, que l’obligation de quarantaine de cinq jours pour les voyageurs aériens étrangers non vaccinés ou partiellement vaccinés seront abandonnés à la fin du mois.

Ils seront testés à l’aide d’un kit antigénique professionnel (ATK) à leur arrivée.

Si le test est positif, ils seront traités dans un hôpital dans le cadre de leur assurance santé voyage, at-il précisé.

S’il est négatif, ils seront autorisés à entrer dans le pays sans mise en quarantaine.

“La couverture d’assurance-maladie de voyage pour les visiteurs étrangers est toujours nécessaire, afin qu’elle ne soit pas un fardeau financier pour le système de santé publique destiné aux Thaïlandais”, a déclaré le Dr Taweesilp.

Le test professionnel ATK sera effectué par le personnel de santé habilité à délivrer un certificat de résultat du test Covid-19.

Les visiteurs étrangers sont tenus de souscrire une assurance-maladie d’un montant de 10 000 dollars US avant leur départ pour la Thaïlande.

Actuellement, les visiteurs non vaccinés ou partiellement vaccinés doivent fournir un test RT-PCR 72 heures avant leur arrivée dans le Pass Thaïlande pour éviter la quarantaine ou s’ils ne peuvent pas fournir le test, rester dans des hôtels désignés pendant cinq jours et un le test RT-PCR est obligatoire pendant la période de quarantaine.

Voir : Nouvelles règles d’entrée pour voyager en Thaïlande en 2022

La fin de la quarantaine reflète l’urgence de rattraper les rivaux régionaux en matière d’attraction des visiteurs étrangers.

La Thaïlande n’a reçu qu’un million d’arrivées d’étrangers depuis le début de l’année, mais cela représente tout de même plus du double du total de l’année dernière, soit près de 430 000, selon les données du Bureau de l’immigration et du ministère du Tourisme et des Sports.

Le Pass Thaïlande reste en place pour les étrangers

L’un des principaux obstacles à la reprise du tourisme, soulevé par les voyageurs et le secteur du tourisme, est la nécessité de demander le Pass Thaïlande.

Le Pass Thaïlande reste préférable pour les étrangers malgré les spéculations antérieures selon le pays pourrait le supprimer après ce mois-ci.

Le Dr Taweesilp a déclaré que le CCSA a décidé d’annuler l’enregistrement du Pass Thaïlande uniquement pour les Thaïlandais retournant dans le pays, à partir du 1er juin.

“Le pays dispose déjà des dossiers de tous les Thaïlandais dans l’application Mor Phrom”, at-il déclaré.

Les Thaïlandais de retour au pays représentent 20 % de toutes les arrivées dans les aéroports.

Les étrangers sont toujours tenus d’avoir un Pass Thaïlande, mais ils sauront immédiatement après l’enregistrement si leur demande est approuvée, at-il dit.

Voir : Le Pass Thaïlande simplifié et sans délai d’attente à partir du 1er juin

Le Pass Thaïlande est désormais approuvé par les fonctionnaires du Département du contrôle des maladies et prend environ 48 heures, selon le Département des affaires consulaires.

Le porte-parole du CCSA a déclaré que l'”intelligence artificielle” prend le relais du Département de contrôle des maladies à partir du 1er juin.

Au total, 521 139 demandes de Pass Thaïlande ont été déposées entre le 29 avril et mercredi, et 6 789 d’entre elles sont toujours en attente d’une réponse, selon les dernières informations du Département de contrôle des maladies.


Source : Poste de Bangkok

Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

La Thaïlande se concentre sur ses principaux marchés touristiques

Étant donné que la Chine reste fermée, la Thaïlande se concentre sur ses principaux marchés sources, le Royaume-Uni, l’Inde et l’Allemagne.

La situation en Chine, où une quarantaine de villes sont totalement ou partiellement fermées, est de mauvais augure pour le retour des visiteurs chinois en Thaïlande cette année.

En conséquence, le Royaume-Uni, l’Inde et l’Allemagne sont les principaux marchés sources en 2022 et la Thaïlande est invitée à se loger davantage sur les touristes et ceux qui dépensent beaucoup.

“Avant la pandémie, la Chine était le moteur de l’industrie mondiale du tourisme émetteur et le premier marché source pour la Thaïlande et d’autres destinations d’Asie du Sud-Est”, a déclaré M. Paul Pruangkarn, chef du personnel de la Pacific Asia Travel Association (PATA).

“Je suppose que la Chine ne rouvrira ses portes que lentement, en commençant très probablement par les voyages intérieurs interprovinciaux”.

La plupart des acteurs du secteur s’accordent à dire que les voyageurs chinois reprendront très probablement leurs voyages à l’étranger en 2023.

Toutefois, la situation est en constante évolution”, at-il déclaré.

La reprise du tourisme est visible

Les touristes reviennent en nombre dans le quartier des routards de Khao San Road. Photo : Touriste paresseux

L’industrie touristique thaïlandaise montre des signes de reprise, avec une augmentation du nombre de visiteurs au cours des trois prochaines années, qui devrait atteindre 46,9 millions à la fin de 2024, selon une étude de la PATA.

C’est 7 millions de plus que le record établi en 2019 avant le début de la pandémie.

Serene Gay, directrice du groupe Visa pour l’Asie du Sud-Est, a déclaré que Visa a mené une étude sur les trois principales raisons pour demander les voyageurs du monde entier ont l’intention de visiter la Thaïlande et a constaté que les loisirs (30 %), la possibilité de s’évader et de se détendre (25 %) et l’aventure en plein air (18 %) sont les plus fréquemment citées.

Au début de leur séjour en Thaïlande, les touristes sont plus susceptibles de se diriger vers les activités et les attractions qui ont fait la renommée du pays.

Les principales activités préférées sont les massages thaïlandais, les cafés et restaurants où l’on mange des plats thaïlandais, les séjours dans les complexes hôteliers et la découverte de la culture thaïlandaise, comme la visite d’un temple bouddhiste.

Rebondir plus vite

300 000 voyageurs sont arrivés en Thaïlande durant la 1re semaine de mai

Arrivées à l’aéroport de Suvarnabhumi le 1er mai. Photo : Wichan Charoenkiatpakul

L’assouplissement continu par le gouvernement des conditions d’entrée des touristes tout au long de l’année et la rétrogradation de la pandémie au statut d’endémie ont récupéré à la reprise de l’économie du pays, activé sur le tourisme.

Cependant, M. Paul a conseillé à la Thaïlande de privilégier la qualité à la quantité, de manière à ce que les touristes séjournent plus longtemps et dépensent davantage, car de nombreuses entreprises ressentent les effets de la perte des voyageurs chinois et russes.

“Traditionnellement, il s’agit des marchés long-courriers des Amériques et de l’Europe.

De nouveaux marchés sources doivent également être explorés.

Il est également bon de voir que d’autres destinations de la région rouvrent lentement leurs portes, ce qui sera bénéfique pour l’industrie.”

Les Britanniques en tête des arrivées

En date du 17 mai, le centre de renseignements de l’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) a noté que les cinq principaux marchés touristiques sont le Royaume-Uni (84 600), l’Inde (81 205), l’Allemagne (70 304), les États-Unis (60 140) et la Russie (59 210).

Il s’agit d’un changement par rapport au mois dernier, où la Russie et l’Allemagne étaient les deux premiers pays et où l’Inde ne figurait même pas parmi les cinq premiers.

Il a déclaré que la Thaïlande doit assurer un voyage sans heurts pour ceux qui souhaitent visiter le pays afin de rester compétitif.

Le gouvernement thaïlandais a déjà pris des mesures en ce sens en mettant fin au programme “Test & Go” et aux tests RT-PCR à l’arrivée.

On s’attend à ce qu’il en soit de même pour le Pass Thaïlande le 1er juin, ce qui serait un énorme avantage pour attirer les voyageurs dans le pays.”

Les touristes nationaux restent essentiels

Entre-temps, les touristes nationaux ont joué un rôle essentiel dans l’apport de dollars touristiques au pays.

La TAT prévoit de proposer 80 millions de voyages intérieurs au cours du premier semestre de 2022.

Thapanee Kiatphaibool, gouverneur adjoint de la TAT pour le marketing intérieur, a déclaré qu’un facteur positif pourrait être l’augmentation du nombre de réunions et de séminaires locaux, car la confiance des voyageurs s’améliore en raison de la baisse des taux d ‘infection par le Covid, tandis que les nouveaux développements des attractions touristiques dans de nombreuses provinces pourraient créer une plus grande demande.

Pendant la saison des pluies, en juillet et août, la TAT mettra en avant les produits touristiques liés aux ressources naturelles, aux vergers saisonniers et au bien-être.

Ces campagnes ont contribué à faire passer les dépenses moyennes par voyage de 2 800 bahts à 4 100 bahts pour atteindre l’objectif annuel de la TAT, à savoir 681 milliards de bahts.

Mme Thapanee a déclaré que l’assouplissement des règles de voyage pourrait profiter aux touristes thaïlandais qui souhaitent partir à l’étranger, en particulier ceux qui ont un pouvoir d’achat élevé.

Cependant, la TAT tentera de les convaincre de voyager à l’intérieur du pays en proposant des forfaits de golf, de trekking et de camping de luxe afin de retenir les touristes les plus dépensiers dans le pays.


Source : Poste de Bangkok