Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Pouvoir d’achat et vacances d’été : Espagne, Italie, Maroc… quel prix vous attendez dans vos destinations ?

l’essentiel
Si vous souhaitez ensuite partir en vacances cet été dans des pays où la vie est traditionnellement “moins chère” qu’en France, méfiez-vous… les prix ont changé et l’inflation n’a épargné personne.

Espagne, Grèce, Italie, Portugal, Maroc… historiquement le coût de la vie a toujours été moins cher dans ces pays très visités par les Français durant l’été. Mais les crises sanitaires et diplomatiques ayant frappé l’Europe n’ont pas épargné nos voisins et leurs économies. Alors avant de vous rendre dans l’une de vos destinations favorites, prouver bien que les prix n’ont pas flambé.

Afin de préparer au mieux votre budget vacances, La Dépêche vous propose un tour d’horizon du coût de la vie dans plusieurs destinations touristiques.

Espagne : prix des carburants en hausse, l’inflation explose

Faire le plein d’essence en Espagne n’est plus aussi louable qu’avant. Alors que les prix ont toujours stagné aux alentours de 1,4 euro le litre, selon les chiffres de mai 2022, comptez désormais 1,849€/l pour l’essence, 1,885€/l pour le gasoil et 0,989€/l pour le GPL . Privilégiez donc les transports en commun. Mais attention, un ticket de métro peut coûter jusqu’à 2,40 euros à Barcelone.

Côté restauration, l’Espagne reste une destination intéressante. Bien qu’il existe certaines caractéristiques selon les villes, le prix moyen d’un déjeuner au restaurant est de 11 euros, soit 26 % moins cher qu’en France.

En termes de logement, environ 53 euros pour un hôtel bon marché (-7% par rapport à la France), 66 euros pour du moyen de gamme (-22%) et 177 euros pour du haut de gamme (-26%) . En moyenne, le coût de la vie en Espagne est de 20 à 30 % moins cher qu’en France.

Cependant, l’Espagne connaît une période de forte inflation, elle était de 9,8 % au mois de mars. Le coût de la vie a explosé en moyenne de 2,2 %. D’ici cet été, de nombreux tarifs pourraient avoir augmenté.

Italie : des similitudes avec la France

En moyenne le coût de la vie serait de 5 à 8 % moins cher en Italie que dans l’Hexagone. Le prix de l’essence est en moyenne de 1,777€/l, 1,773€/l pour le gasoil et 0,844€/l pour le GPL.

Pour un hôtel en haute saison, le prix d’une chambre double bon marché fait rarement les 70 euros. Comptez 70 à 110 € pour une qualité “classique” et 110 à 180 € pour du chic.

La crise en Ukraine ayant directement impacté l’importation de matière première, l’Italie comme d’autres destinations en fait les frais. Le prix des pâtes peut par exemple atteindre jusqu’à 2,50 euros le kilo contre 1,6 à 2 euros normalement.

À en croire le guide du routard, il faut compter entre 30 et 35 euros pour espérer goûter aux “spécialités régionales (entrée, plat, dessert, boisson, pain et couvert)”. Il est toutefois possible de manger “sur le pouce” pour moins de 12 euros.

Comme l’Espagne, l’Italie n’échappe pas à l’inflation en connaissant une hausse exceptionnelle jamais atteinte en 30 ans. Ainsi, les prix à la consommation en Italie ont augmenté de 6,7 % en mars.

Grèce : le pouvoir d’achat mis à mal par l’inflation

Avec le conflit russo-ukrainien, les prix ont bondi de près de 9,4% sur un an. Le prix des frais aurait ainsi augmenté de 20% tandis que le prix de l’électricité aurait bondi de 79,3%. Au niveau énergétique, un plein d’essence vous coûtera 2 104€/l, 1 855€/l pour le gasoil et 1 123€/l pour le GPL.

Réputée pour ses lieux historiques, la Grèce a su en faire un business. Un ticket pour visiter l’Acropole vous coûtera 20 euros en moyenne en haute saison (avril à octobre) et 10 euros hors saison. Le coût de la vie en Grèce reste en moyenne 16 % inférieur par rapport à la France, un chiffre à prendre avec des pincettes au vu de l’inflation rapide.

Comptez tout de même sur des tarifs similaires à l’Italie avec, pour un repas 2 personnes dans un restaurant de milieu de gamme, 30,23€ pour trois plats. Le prix des hôtels peut fortement varier en fonction de la localisation : le routard précise ainsi qu’à Athènes, ou dans des îles “chics” comme Hydra, les prix sont exceptionnellement hauts en forte saison. Sinon, envisagez 40 à 75 € la chambre double de gamme moyenne.

Portugal : un plein au plus haut, mais un coût de la vie qui reste moins cher

Secoué comme beaucoup d’autres pays européens par le conflit Ukrainien, le Portugal reste une destination intéressante pour prévoir ses vacances. Les prix des carburants ont tout de même augmenté avec 1,875 euro/l pour l’essence, 1,837 euro/l pour le gasoil et 0,985 euro/ pour le GPL.

Le pays traverse également une phase inflationniste : le prix à la consommation a augmenté de 5,3 % sur un an d’après l’INE. Malgré cette hausse, le coût de la vie reste en moyenne 25 % moins cher qu’en France.

Les prix moyens pour se loger varient autour de 45 à 70 € pour un confort standard. Notez que le Portugal possède une offre assez large de chambres chez l’habitant et des pensions dépassant rarement les 45 euros. Au niveau de la restauration, là encore, une légère baisse par rapport à la France. Prévoyez autour de 15 à 20 euros pour un repas correct et jusqu’à 45 euros pour du très chic.

Royaume-Uni : forte inflation et pouvoir d’achat en chute libre

Au Royaume-Uni, la vie serait en moyenne 3% plus chère qu’en France. Le pays traverse une période de forte inflation, cette dernière ayant bondi de 7%. En ce qui concerne les carburants, comptez 1,934 £/l pour l’essence (soit 2,26 €/l), 2,106£/l pour le gasoil (soit 2,46 €/l) et 0,857£/l pour le GPL (soit 1 €/l).

En 2022, le prix pour se loger à l’hôtel au Royaume-Uni est en moyenne de 4% plus cher par rapport à la France. Ce chiffre pourrait augmenter, la banque d’Angleterre a déjà indiqué que la flambée des prix de l’énergie liée au conflit ukrainien commence à avoir des effets sur l’économie britannique.

Si vous utilisez un séjour en Angleterre, notez que le pouvoir d’achat y est en chute libre. Depuis avril 2022, 22 millions de Britanniques ont vu leur facture énergétique grimper de 54 % et les cotisations sociales grimper de 1,25 point. Dans l’ensemble, les prix sont partout un peu plus chers au Royaume-Uni qu’en France.

Maroc : des prix en hausse mais toujours bien moins cher qu’en France

En comparant le cours de l’euro à celui du dirham marocain, on remarque que l’inflation a encore une fois fait des ravages. En mai 2022, un litre de gasoil coûte en moyenne 13,82 dirhams/l (1,307€/l) et 15,58 dirhams/l (1,47€/l) en moyenne pour l’essence. Notez que des manifestations contre cette hausse ont eu lieu dans le pays.

En moyenne, le coût de la vie au Maroc est 40 % moins cher qu’en France. Dans les restaurants, le prix peut fluctuer avec 2,86 euros pour un menu dans un restaurant bon marché et environ 19 euros pour deux personnes dans un restaurant de gamme moyenne.

Le guide du routard 2022 indique que le Maroc reste une destination raisonnable en termes de budget. Prévoyez 75 euros pour deux personnes, hôtel correct, visites et nourriture incluses ; et 120 à 150€ en logeant dans un riad ou un hôtel plus luxueux.

Le Maroc est également moins impacté par la guerre en Ukraine en ce qui concerne les importations de céréales. Le royaume ne consacre en effet que 20 à 30 % de ses importations de blé en provenance de la mer noire. Les 80 % restants sont issus d’autres pays comme la France. Pourtant l’indice des prix à la consommation a augmenté de 3,3 % depuis le début de 2022 selon le Haut-Commissariat au Plan Marocain.

Notez une augmentation des “huiles et graisses” de 14,2%, des “pains et céréales” de 11,5% et des “légumes” de 4,5%.

Algérie, le coût de la vie 65 % moins cher

Un dinar algérien, la monnaie nationale, équivaut à 0,0065 Euro. Autant dire qu’un Français possède un pouvoir d’achat exceptionnellement élevé dans le pays. Bien que son économie ait été affectée par le conflit ukrainien, l’Algérie reste une terre où tout est moins cher. Un litre de gasoil vous coûtera 29 010 dinars/l, soit 19 centimes d’euro. Prévoyez 30 centimes d’euros par litre pour l’essence et 5,8 centimes d’euros par litre pour le GPL. Toujours dans le transport, notez qu’un ticket de bus ne vous coûtera pas plus d’une dizaine de centimes.

En ce qui concerne la restauration, un menu de trois plats dépasse rarement les 10 euros. Si vous préférez du chic, voire du très chic, cela vous coûtera dans les 4 000 dinars, soit 25,98 euros.

Enfin pour vous loger, le prix peut varier mais vous trouverez des hébergements aux alentours de 17 euros la nuit pour une qualité moyenne et jusqu’à 160 euros pour du grand luxe.

Les prix des vêtements sont eux aussi cassés : vous trouverez des habitudes de “marques” pour seulement 30 à 40 euros. Faites tout de même attention : “une partie non négligeable des produits vendus en Algérie (…) serait contrefaisants, représentant un danger pour la santé et la sécurité des consommateurs”, alerte les douanes algériennes.

Leave a Reply

Your email address will not be published.