Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

leur décision radicale après le fiasco de leur voyage aux Caraïbes

Voilà deux ans que William et Kate Middleton repoussaient leur tournée aux caraïbes à cause de la pandémie de Covid. Finalement, ce voyage s’est déroulé du 19 au 26 mars, mais malheureusement, il n’a pas été de tout repos. En effet, les époux ont dû faire face à quelques imprévus sur place et encaisser de vives critiques dès leur retour en Angleterre.

C’est dans le cadre du jubilé de platine de la reine Elizabeth II que William et Kate Middleton ont réalisé ce fameux voyage aux caraïbes. Mais lors de leur visite et même après leur départ, les jamaïcains n’ont pas caché leur mécontentement. En cause : la facture pour le moins exorbitante de cette tournée.

William et Kate Middleton accueillis en Jamaïque par des manifestants

Le couple était à Kingston du 22 au 24 mars. Dans la capitale de la Jamaïque, ils ont d’abord été accueillis par des manifestants jamaïcains plutôt hostiles. Ces derniers demandaient réparation pour la réduction en esclavage de centaines de milliers d’africains. Sur les îles britanniques, cette pratique a été abolie en 1807. Quelques semaines après le retour du couple en Angleterre, les tensions ne sont pas publiées. En effet, l'”Express” a récemment révélé que la Jamaïque a payé 41 000 dollars de sa poche pour la visite de Kate et William dans sa capitale.

Le montant de cette facture a été révélé suite à une demande des militants formulée auprès du bureau du premier ministre de la Jamaïque. Il couvre notamment le dîner d’État du 23 mars qui aurait coûté 20 000 dollars aux contribuables jamaïcains. Face à ces révélations, les réactions ne se sont pas faites attendre notamment celle d’un délégué du réseau de militants qui exprimait son mécontentement : « La décision du gouvernement d’utiliser en priorité plus de 41 000 dollars de nos impôts durement payés pour accueillir le couple royal, au lieu de répondre à de nombreux besoins urgents correspondant à notre pays est confronté, est une preuve flagrante d’insensibilité. »

Une annonce du gouvernement jamaïcain qui n’a pas été respectée

Pourtant, avant que le couple ne foule le sol jamaïcain, le ministre de l’information Robert Morgan avait annoncé que la Jamaïque paierait uniquement pour assurer leur sécurité. Dans ce pays où l’on compte des centaines de milliers d’habitants vivant sous le seuil de pauvreté, les voix s’élèvent donc contre cette somme d’argent dépensée pour la simple visite de William et Kate Middleton. Les militants ont notamment scandé que ces 40 000 dollars auraient pu être utilisés à d’autres fins. À commencer par l’apport d’aides à des milliers d’enfants scolarisés dans des écoles manquant de et ne disposant pas de toilettes ni d’eau courante.

Le couple royal souhaite moderniser la monarchie

Face à ces critiques qui mettent en lumière l’aspect trop protocolaire et démesuré de ce voyage selon les militants jamaïcains, William et Kate Middleton ont décidé de réagir sans attendre. Leurs décisions sont responsables d’un désir de moderniser la monarchie. Ainsi, les époux royaux ont émis le souhait de ne plus être appelés par leurs titres, mais pas leur prénom. Duc et duchesse de Cambridge seront donc remplacés par de simples William et Kate. Rien qu’avec ce changement, la dimension protocolaire en prend un coup. En outre, le couple semble, tout-à-coup, bien plus accessible.

Mais ils ne se sont pas arrêtés là ! Les jeunes parents de trois beaux enfants ont souhaité retirer d’autres protocoles qu’ils ont proposés comme dépassés. Parmi eux, les révérences qui leur sont faites lors de toutes leurs apparitions officielles. Là encore, le couple royal dit adieu aux traditions symboliques et historiques. Ainsi, on peut percevoir leur désir sincère de changement. En effet, William et Kate Middleton semblent avoir été très touchés par les accusations proférées à leur rencontre. Certains militants ont évoqué le passé colonial du Commonwealth pour rappeler le temps où l’empire britannique pratiquait l’esclavage. Bien décidé à inspirer la bienveillance et à changer la perception du monde à l’égard de la monarchie, le duc et la duchesse de Cambridge ont même mis en place une nouvelle équipe de communication pour faire en sorte d’éviter tout nouveau fiasco de ce le genre.


Leave a Reply

Your email address will not be published.