Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Votre passeport à temps pour les vacances ?

Télétravail, vaccination obligatoire, le fédéral a transformé la vertu sanitaire en modèle de gestion.

Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu’au jour où le reste de la société a appris à vivre avec la COVID.

Visas, permis de travail, numéros d’assurance sociale, prestations d’assurance chômage, la pression monte depuis des mois.

Ce qui devait arriver arrivé, le presto a sauté.

Comme le dit à la blague un député du Québec, « les passeports, c’est l’asile ! »

Tsunami

En effet, il faut frôler l’asile pour être prêt à payer quelqu’un 800 $ afin d’attendre 16 h en dossier à l’extérieur d’un bureau des passeports pour s’assurer d’être au début du dossier. C’est pourtant ce que se résignent à faire certains résidents de Vancouver.

Télétravail, effectifs réduits dans les bureaux de Service Canada, tout prend plus de temps.

Non seulement avec la pandémie les Canadiens ont-ils annulé le renouvellement de leurs passeports, l’année 2022 marque le dixième anniversaire des passeports de dix ans.

Sans surprise, Ottawa doit composer avec un véritable déluge de demandes.

En mars et avril, 500 000 demandes de passeports ont été traitées. Or seuls 133 000 passeports ont été délivrés en avril.

Forcé de sortir de sa léthargie par la levée de boucliers généralisée, Ottawa a finalement embauché 500 personnes supplémentaires.

Miracle, dès cette semaine, le nombre d’agents dans les bureaux de Service Canada devrait revenir à la normale. Heures d’ouverture prolongées, heures supplémentaires, mobilisation générale réduite.

Courage, donc, peut-être aurez-vous votre passeport à temps pour les vacances d’été.

Encore faudra-t-il que la règle fédérale les problèmes de son système ArriveCan et le manque de main-d’œuvre dans les aéroports, où les délais sont si longs que les vols ratés ne sont plus une exception.

Leave a Reply

Your email address will not be published.