Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Le cahier de réservations ne cesse de grossir pour le logis lozérien Chez Camillou

Pâques, les touristes depuis sont de retour dans cet hôtel d’Aumont-Aubrac.

Chaque année, la réouverture de l’hôtel trois étoiles Chez Camillou, géré par David Arnal, s’effectue de façon anticipée, c’est-à-dire début avril. “C’est une reprise d’activité normale, comme début 2019, voire légèrement mieux en ce qui concerne le nombre de réservations”confie David Arnal, l’actuel gérant de l’hôtel et le futur directeur de cet établissement.

Cette saison se réalisera avec le même effectif mais avec un tout autre personnel. la pandémie, Depuis le recrutement de nouveaux employés a été difficile et le logis Chez Camillou n’y a pas échappé : “C’était compliqué. On a eu tout avril pour compléter l’équipe pour cette saison. On a fait des annonces sur les réseaux sociaux, Pôle emploi et dans des boîtes d’intérim.”

Cette année, une fois de plus, l’hôtel trois étoiles accumule les réservations. Les principaux touristes sont “des Français, de nombreux Américains et des pèlerins qui, eux, font, entre autres, le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle”.

Plusieurs tarifs

Ce qui est important, c’est que tout le monde trouve sa place“, affirmer David Arnal. À partir de 109 €, vous pouvez vous loger une nuit dans cet hôtel trois étoiles. Le but de ce lieu est de pouvoir répondre à un large panel et à plusieurs budgets“, appuie le futur directeur de l’établissement. Ce logis propose notamment différents types de restauration à des prix variés.

Un espace spa est ouvert depuis maintenant cinq ans. Un nouveau fonctionnement de réservation a été mis en place afin de faciliter son accès. Les clients, en quête de détente et de relaxation, ont juste besoin de réserver un créneau horaire. La durée limite est de trente minutes.

Ils ont un accès privé au bain à remous, au hammam et aux prestations différentes proposées par Marine Rossignol, la praticienne. Des modelages, des soins du corps, des soins du visage et des épilations peuvent être réalisés en solo ou en duo, en fonction de la demande.

Un futur passage à l’hébergement privatif

“Depuis la pandémie, les clients ont besoin d’un endroit sécurisé, calme et vert. On est à leur écoute”, confie David Arnal. De nombreux travaux sont prévus pour les satisfaire : “On va notamment transformer le parking en jardin et poursuivre les changements effectués l’hiver dernier.”

En effet, il y a quelques mois, les propriétaires de l’hôtel ont converti six chambres en trois appartements. Les touristes peuvent donc louer ce type de logement comme si c’était leur habitat secondaire. À leur disposition, ils ont une chambre, une salle de bains, une cuisine et un petit salon. “Le but, dans les années à venir, serait de devenir un appart-hôtel, que ces logements soient ouverts hors saison, c’est-à-dire même l’hiver”, trouvé le gérant actuel.

L’atout majeur, c’est le côté familial

L’hôtel Chez Camillou est une histoire et un travail de famille “qui perdure depuis quatre générations”confie David Arnal, l’actuel gérant de l’hôtel.

Depuis 1928, la famille cède son bien à la génération suivante. Pour ses membres, c’est “un gros atout. Les clients se sentent sécurisés par cette information”assure David Arnal.

Ce dernier cédera prochainement la gérance à son frère Cédric, avant de devenir directeur. Au niveau du restaurant, le chef étoilé Cyril Attrazic, le maître des lieux, n’est autre que le cousin des frères Arnal.

Une certaine osmose règne entre les deux entités, qui sont indépendantes l’une de l’autre. Les deux parties s’accordent à la perfection, pour proposer une expérience unique à leur clientèle commune.

Leave a Reply

Your email address will not be published.