Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

“N’allez pas en Corse”, une vidéo pour promouvoir le tourisme insulaire durable

“N’allez pas en Corse”… À la lecture du titre, cela ne semble pas évident… Pourtant cette vidéo promet le tourisme en corse orientale. Dans ce court métrage d’une quinzaine de minutes posté en avril sur Youtube, le créateur de contenus Tolt propose de découvrir d’autres façons de voyager sur l’île.

“N’allez pas…” Une série de vidéos

Le film s’inscrit dans une série de vidéos. L’objectif est souvent le même : faire découvrir un endroit peu connu. Sur le papier, difficile donc d’appliquer le concept à la Corse. “Tout le monde sait que la Corse est magnifique mais je pense que beaucoup de gens ne connaissent pas la partie orientale“, développe Tolt.”Je voulais montrer la Corse en basse saison et de façon responsable, ce qui est peut-être moins présent dans les autres épisodes car quand on va en Creuse, dans la Meuse ou en Haute-Marne, ce ne sont pas des destinations touristiques donc il tu as déjà tout à découvrir“, détaille-t-il.

Promouvoir le tourisme durable

Le tourisme durable, c’est le cheval de bataille du vidéaste. “L’idée c’était de montrer que c’est possible de _découvrir l’île de beauté sans la détruire_, explique Tolt. Et aussi de faire découvrir une région moins connue et en basse saison.” Le défi commence dès le début du voyage : le vidéaste ne prendra pas l’avion, mais un voilier pour se rendre sur l’île. Sur place, il s’attache à faire découvrir des pans moins connus de la culture corse. Patrimoine , gastronomie, paysages… Plusieurs thèmes sont évoqués à tour de rôle.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou de réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ce genre de projet est une aubaine pour ceux qui promettent un tourisme durable. D’ailleurs, le réseau éco tourisme corse orientale a participé au financement du projet. “Sur Youtube, on touche un public plus jeune, sachant que les jeunes sont davantage concernés et sensibilisés aux problématiques environnementales“, détaille Anabelle Gossein, chargée de mission pour le réseau.

Leave a Reply

Your email address will not be published.