Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

les détails de l’opération Marhaba 2022 dévoilés

Au Maroc, après deux ans de suspension liée à la crise sanitaire, l’opération Marhaba sera relancée cet été. Elle bénéficie d’une grande mobilisation en prévision d’une forte demande pour cet été.

Des millions de Marocains de l’étranger, notamment en Europe, devaient partir en vacances au pays via l’Espagne, grâce à cette opération très attendue. Rappelons qu’en 2019 lors de la dernière édition, 3 millions de voyageurs avaient fait la traversée.

Marhaba 2022 aura lieu entre mi-juin et mi-septembre. Sachant que l’Aïd el-Adha est fixée aux alentours du 10 juillet, l’opération est d’autant plus plébiscitée cette année. Au Maroc et en Espagne, on anticipe déjà la demande exceptionnelle des voyageurs.

Opération Marhaba 2022 : des chiffres inédits

Les deux pays déploient de grands moyens et s’organisent en amont. Ce jeudi 5 mai, une commission s’est d’ailleurs réunie à Rabat, rapporte le site medias24.com. En présence des autorités marocaines et espagnoles, la commission a notamment évoqué la logistique titanesque liée au transport des passagers.

Cinq ports espagnols participent à l’opération Marhaba : Motril, Almeria, Tarifa, Barcelone et Algesira. Ils rallient les villes marocaines de Tanger, Nador et Al Hoceima.

Le dispositif mis en place est sans précédent. Médias24.com nous apprend que 32 ferries assureront 572 rotations hebdomadaires et pourront transporter plus de 471 000 passagers et 124 000 véhicules, du jamais vu.

Maroc-Pixabay

Opération Marhaba 2022 : un programme bien ficelé

D’après Medias24.com, Amane Fethallah, directrice de la marine marchande marocaine, précise que la réservation des billets sera la condition sine qua non pour accéder aux ports, toutes lignes confondues, même pour les courts trajets.

L’objectif étant d’optimiser la fluidité des opérations et de faciliter le travail de la douane et de la police qui pourrait mieux gérer le flux de voyageurs. Cette obligation mise en place pour Marhaba 2022 sera poursuivie le reste de l’année. Autrement dit, plus personne ne pourra acheter de billet dans les enceintes portuaires marocaines et espagnoles juste avant une traversée, car il faudra le faire à l’avance.

Voici le détail des liaisons assurées par l’opération rapportée par Médias24.com :

– Axe Tanger Med/Algésiras (le plus pris car il représente 60 % du trafic global) : 14 navires, 329 rotations hebdomadaires, capacité de 383 000 passagers et 76 000 véhicules ;

– Ax Tanger Ville / Tarifa : 4 bateaux, 168 rotations par semaine, capacité de 93 000 passagers et 16 000 véhicules ;

– Ax Nador/ Almeria : 4 navires, 168 traversées par semaine, capacité de 61 000 passagers et 20 000 véhicules ;

– Ax Nador/ Motril : 1 navire, 7 rotations hebdomadaires, transport de 6800 voyageurs et 2800 véhicules ;

– Ax Al Hoceima/ Motril : 1 bateau, 4 rotations par semaine, capacité de 3900 passagers et 1600 véhicules ;

– Axe Tanger Med / Marseille : 3 navires, 3 traversées hebdomadaires, transport de 1380 passagers et 645 véhicules ;

– Ax Nador / Sète : 3 navires, 5 rotations par semaine, capacité de 7 700 voyageurs et 2440 véhicules ;

– Ax Nador /Barcelone : 2 navires, 3 traversées hebdomadaires, 5200 passagers et 1900 véhicules ;

– Ax Tanger Med/ Barcelone –Gênes- Sète : 3 bateaux, 5 rotations par semaine, pour une capacité de 9000 passagers et 3000 véhicules.

Les compagnies maritimes concernées sont notamment GNV, FRS Iberia, Intershipping, ou encore Trasmediterranéa.

En termes de restrictions sanitaires, rappelons que le gouvernement marocain a allégé son protocole d’entrée pour les liaisons maritimes en vue de la saison estivale, ce qui tombe à pic pour Marhaba 2022 : la double présentation du test PCR et du pass vaccinal n’ est plus d’actualité. Un des deux documents est suffisant.

Leave a Reply

Your email address will not be published.