Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

La croisière s’amuse de nouveau

Après plus de deux ans d’absence, le retour des bateaux de croisière dans le port de Montréal prospèret les commerçants du quartier, qui vivent grâce au passage des touristes dans la métropole québécoise.

« Tout le monde est assez optimiste pour cette saison. On dirait que tout revient à la normale. Et on va le prendre ! » lance le propriétaire de la boutique de souvenirs Rayon Montréal, Ghislain Harvey.


Ghislain Harvey, propriétaire d'une boutique de souvenirs, est heureux du retour des croisiéristes.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Ghislain Harvey, propriétaire d’une boutique de souvenirs, est heureux du retour des croisiéristes.

Le conteneur rouge qui fait office de magasin pour M. Harvey se situe directement sur la promenade du Vieux-Port. Il s’agit d’un endroit prisé des touristes, notamment ceux débarquant des bateaux de croisière qui accostent à quelques mètres de là.

Le premier navire de la saison est justement arrivé samedi matin, signalant la fin de plus de deux ans sans leur présence dans le port de la ville.

« Le soleil est sorti et il fait de plus en plus chaud. C’est une belle journée pour marcher aux alentours. Le problème est que nous allons être ici pour seulement six heures », plaisante Larry Edland, de l’Indiana, aux États-Unis, quelques minutes après avoir mis les pieds à Montréal.

Boire et manger

À quelques pas de là, les employés du restaurant Seasalt préparent l’ouverture de leur terrasse sur la rue de la Commune.

« Les gens qui descendent [des bateaux de croisière] sont contenus de s’arrêter, de manger et de boire un verre avant de poursuivre leur promenade », mentionne Gilles, l’aide-gérant de l’établissement.


Les cousins ​​Larry Edland et Mary Collins feront partie des passagers du bateau, qui se rendront par la suite à Toronto, où il terminera sa route.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Les cousins ​​Larry Edland et Mary Collins feront partie des passagers du bateau, qui se rendront par la suite à Toronto, où il terminera sa route.

« Chaque été, nous sommes très occupés lorsqu’ils arrivent », renchérit le propriétaire du Van Winkle Sandwiches, situé sur la rue Saint-Paul, Song Lu.

Bénéfices au rendez-vous

« Les croisiéristes sont des gens qui aiment dépenser quand ils arrivent à un endroit », observe, heureux, M. Harvey.

« Ça faisait longtemps qu’on attendait un retour des croisières à Montréal ! C’est une excellente nouvelle pour Montréal, qui bénéficiera d’économies exceptionnelles, mais aussi pour les touristes qui auront la chance de visiter notre merveilleuse ville », précise le président-directeur général de Tourisme Montréal, Yves Lalumière.

Optimistes

Après deux années plus difficiles, Ghizlaine Smiri entrevoit la saison 2022 avec le sourire.

« Je suis très optimiste, je me sens presque de retour en 2019. Samedi, c’était ma première journée et mes stocks sont déjà faibles », précise la gérante de la boutique de produits d’érable Boivin & Hastings.

« Ça paraît que les touristes sont revenus tranquillement, ça affecte beaucoup nos chiffres d’affaires [positivement] », confirme Gabrielle Rouillard, serveuse au restaurant Franklin’s Subs and Suds, sur la rue Saint-Paul.

Des chiffres qui redonnent le sourire

  • Entre 38 000 et 50 000 passagers internationaux sont attendus au port de Montréal cette année.
  • En tout 45 visites proviennent de 16 navires différents.
  • Des croisières en provenance des États-Unismais aussi de l’Islandedu Royaume-Uni et de l’Allemagne s’arrêteront notamment dans la métropole québécoise d’ici le 31 octobre.

Source : Croisières Montréal

Leave a Reply

Your email address will not be published.