Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Comment ne pas être un touriste insupportable, à Barcelone

Tous les étés, la ville souffre des mêmes problèmes liés au tourisme. Pour que chacun puisse profiter de Barcelone comme il se doit, voici un petit guide pour ne pas devenir une touriste insupportable.

Photo : Ajuntament

La saison estivale arrive à grands pas et les Barcelonais craignent le retour massif de touristes, qui caractérise tous les étés avant la pandémie. Mais pourquoi les habitants détestent-ils tant les touristes ? Des visiteurs représentent pourtant des dépenses dans les restaurants, dans le commerce local… Oui, mais il signifie aussi du bruit, de la ruine et une impossibilité de se déplacer dans les zones les plus touristiques. Mais une entente est possible, entre touristes et Barcelonais. Voici quelques règles à suivre pour bien s’entendre avec les locaux, lors de vacances à Barcelone.

Ne pas s’arrêter au milieu de la rue

L’un des gros problèmes du tourisme de masse, c’est… la masse. Quelques personnes éparpillées par-ci par-là dans la Carrer de Bisbe, à côté de la cathédrale, ne sont pas un problème. Mais lorsque des dizaines et des dizaines de touristes s’arrêtent au milieu de la ruelle pour prendre des photos ou écouter un musicien de rue, la circulation devient impossible. Le mieux est de laisser un espace libre au milieu de la rue, et de se mettre sur le côté lorsqu’on s’arrête, en particulier quand il y a du monde.

Ne pas faire (trop) de bruit

C’est l’une des principales revendications des diverses associations de riverains, et on le voit même sur des drapeaux suspendus aux balcons de Ciutat Vella : les touristes font trop de bruit. Parler un peu fort durant la journée, pas de souci, mais passé 22 heures, il convient de ne pas crier et de ne pas mettre de musique dans les rues, sur les terrasses ou encore en bicitaxi. Par ailleurs, cela ne vaut pas que pour les touristes : les jeunes barcelonais sont aussi concernés, lorsqu’ils vont faire la fête.

Photo : Clémentine Laurent/Equinox

Ne pas jeter ses déchets sur le sol

La mairie a beau mettre en place de nombreux nettoyages des rues du centre-ville, c’est presque automatique : les rues sont sales durant la saison touristique. Le cas des plages de Barcelone est encore plus grave, car les déchets peuvent être emportés par la mer et avoir des conséquences encore plus graves que dans la ville. Les poubelles sont nombreuses à Barcelone, alors y jeter ses déchets n’est pas très compliqué.

Ne pas salir les rues

Il n’y a pas que les déchets qui salissent les rues. Il arrive malheureusement assez régulièrement que des personnes peu consciencieuses ou ivres vomissent ou urinent sur la voie publique. Et pour un habitant du Gòtic, il n’y a rien de plus désagréable que de se réveiller le dimanche matin avec une flaque malodorante devant sa porte. Bien sûr, cela ne concerne pas tous les touristes, et certains barcelonais y participent aussi.

Ne pas boire d’alcool sur la voie publique

Bien que ce soit plutôt courant, c’est interdit. Et outre l’amende que vous pourriez avoir à payer si un policier vous surprend, boire sur la voie publique peut aussi entraîner des déchets, du bruit, de la dissous dans les rues… Il existe de très nombreux bars à Barcelone où l’on peut prendre un verre, avec de la musique et des toilettes, et là au moins, c’est légal et on ne dérange personne.

barcelone touristiqueNe pas avoir des comportements inappropriés

Avant la pandémie, les nombreuses prostituées de la Rambla et du Raval donnaient aux habitants du centre-ville un spectacle inapproprié, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Mais même si le phénomène s’est atténué avec le Covid, certains touristes pratiquent encore des actes sexuels dans les rues. Ici encore, c’est interdit, et les riverains n’ont pas vraiment envie de voir ça. Un hôtel sera un lieu bien plus discret et opportun.

Dire quelques mots en espagnol ou en catalan

Ce n’est pas obligatoire, mais c’est un petit plus. Dire “hola”, “gracias” et “adéu” aux locaux n’est pas un gros effort, mais tous les touristes ne le font pas toujours. Pourtant, cela prouve leur bonne volonté et fait plaisir aux Barcelonais. En réalité, ils ne sont pas contre les touristes ; ils sont simplement exaspérés qu’il y en ait trop, et que dans le lot, certains sont particulièrement irrespectueux. Bien qu’elle puisse en avoir l’air, Barcelone n’est pas un parc d’attractions, il y a réellement des gens qui y vivent. Et ils seront très sympathiques, si on respecte ces quelques règles.

À lire aussi : « On espère qu’il pleuvra cet été à Barcelone, pour que les touristes ne viennent pas »

Leave a Reply

Your email address will not be published.