Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

les Algériens de France ont-ils déjà raté la saison estivale ?

En temps « normal », la saison estivale est marquée chaque année par une très forte demande de la communauté nationale établie à l’étranger, notamment en France, sur les billets d’avion à destination de l’Algérie.

La situation induite par la pandémie est encore plus compliquée les choses et la rareté des billets s’étale sur toute l’année, avec en sus des prix exorbitants. L’Algérie n’a pas totalement rétabli les liaisons aériennes bien que la situation sanitaire se soit nettement améliorée tant en Europe qu’en Algérie.

Pendant l’hiver dernier déjà, une forte tension a été enregistrée sur les billets à destination et au départ de la France notamment, à des tarifs dépassant l’entendement. Il était évident que pendant les mois de l’été, la situation sera quasiment ingérable.

Le 24 avril dernier, les plus hautes autorités du pays ont pris des décisions en prévision de la saison estivale afin d’éviter le calvaire qui s’annonce pour les Algériens expatriés.

En conseil des ministres, le président de la République a commandé d’augmenter le nombre de vols internationaux de la compagnie nationale Air Algérie et surtout de revoir les prix à la baisse. Il va sans dire que les tarifs appliqués dans une conjoncture de rareté de l’offre n’étaient pas à la portée de toutes les familles émigrées.

L’annonce a été accueillie favorablement tant en France qu’en Algérie et ceux qui n’ont pas vu le pays et leurs proches depuis la période anti-pandémie, soit depuis plus de deux ans, ont commencé à entrevoir une lueur d’espoir .

Algériens de France : les vacances d’été se préparent maintenant

Sauf que, près de deux semaines après la décision prise en Conseil des ministres, ils ne voient rien venir. Il n’y a même pas un début de changement. Les prix sont toujours exorbitants et les billets introuvables.

Air Algérie affiche déjà fort taux de remplissage pour ses vols prévus pendant l’été entre la France et l’Algérie, et beaucoup ne trouvent pas de places disponibles pour les mois de juillet ou août.

D’aucuns diront que le président a été clair quant à la période ciblée et ses instructions devraient donc être mises en œuvre pendant l’été. Air Algérie n’a pas communiqué sur la date de l’entrée en vigueur de l’augmentation des vols et de la baisse des prix, mais si elle attend le début effectif de l’été pour le faire, elle aura pris le risque de faire rater la saison estivale pour une partie des Algériens résidents à l’étranger, ceux qui envisagent de se rendre au pays précisément.

Les vacances d’été se préparent dès maintenant. Dans les entreprises, les plannings des départs en congé sont effectués à l’avance. Pour ceux qui ont en tête de visiter le pays, il n’est pas facile de se décider sans la garantie de pouvoir y aller et revenir pour la rentrée, bien sûr à un tarif accessible. Cette garantie, c’est une réservation en bonne et due forme, hélas très difficile voire impossible à obtenir actuellement.

Beaucoup peuvent aussi changer leurs plans pour l’été en optant pour d’autres destinations moins problématiques. La mise en œuvre des instructions du président de la République risque de survenir trop tard pour sauver la saison estivale des émigrés algériens.

Leave a Reply

Your email address will not be published.