Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

le point sur les conditions de voyage

Avec le recul de l’épidémie de Covid-19, plusieurs pays à travers le monde ont opté pour l’allégement des restrictions aux frontières. Où en est la situation des conditions de voyage en Algérie, au Maroc et en Tunisie ?

Pendant plus de deux ans, ces trois pays du Maghreb, à l’étape de tous les pays à travers le monde, ont imposé des restrictions à leurs frontières, afin d’endiguer la propagation de l’épidémie.

Mais depuis quelques semaines, ces mesures sont fortement allégées au vu de l’amélioration de la situation sanitaire. Par conséquent, l’offre sur les vols et les traversées maritimes s’est nettement améliorée et le sera sans doute au cours du mois de mai.

Dans sa classification des pays sur la base des indicateurs sanitaires, la France a confirmé l’Algérie dans sa liste « Orange ». Cependant, le Maroc et la Tunisie sont classés dans la liste des pays « verts ».

En Algérie, les appels à la réouverture totale des frontières se multiplient

Les conditions d’entrée en Algérie, mises à jour en mars dernier, restent toujours en vigueur. Le voyageur doit présenter soit un pass vaccinal de moins de neuf mois ou un test PCR négatif de moins de 72 heures. Le test antigénique à l’arrivée est supprimé.

Fin mars, le ministère des Transports avait annoncé l’ajout de 64 nouveaux vols par semaine au programme d’Air Algérie, dont 49 avec la France. Le 24 avril dernier, le président de la République a ordonné de réviser les tarifs des billets de transports aériens et maritimes avant la saison estivale.

Depuis, les appels à l’application des instructions de Tebboune se multiplient. Les demandes quant à l’ouverture totale des frontières et l’autorisation d’autres aéroports aux vols internationaux pullulent également.

Appels à l’allégement du protocole sanitaire au Maroc

La situation sanitaire au Maroc s’améliore également. Au dernier bilan des autorités sanitaires du 3 mai, le royaume a enregistré 20 nouveaux cas d’infection en 24 heures.

Malgré cette stabilité, les conditions d’entrée au résultat des pays se répètent : les voyageurs par voie aérienne doivent toujours présenter deux documents, à savoir un pass vaccinal valide et le négatif d’un test PCR.

Quelques semaines, des voix s’élèvent au Maroc afin d’alléger ce protocole. Les voyagistes et les spécialistes du secteur du tourisme ont estimé à l’unanimité que l’exigence d’un test PCR négatif aux vaccinés constitue « un frein pour la reprise du tourisme ».

La semaine dernière, le porte-parole du gouvernement Mustapha Baïtas a répondu à la question du test PCR aux frontières aériennes, apporté qu’il « y aura du nouveau dans ce dossier très prochainement ».

A noter : les voyageurs par bateau vers le Maroc ne doivent présenter que l’un de ces deux documents. À ce propos, il est à noter que les traversées maritimes entre la France et le Maroc ont repris. La première traversée a eu lieu le 30 avril dernier sur la ligne Sète-Tanger.

Tunisie : les conditions d’entrée rappelées pour ce mois de mai

Au vu de l’amélioration de la situation sanitaire, les autorités tunisiennes ont également décidé d’alléger le protocole pour les voyageurs, notamment les vaccinés. Les conditions sont les mêmes que celles appliquées durant le mois d’avril écoulé.

La présentation d’un certificat de vaccination contre la Covid-19, avec un schéma vaccinal complet, demeure en effet de vigueur. Des tests de dépistage aléatoires pourraient aussi être effectués à l’arrivée.

Pour les voyageurs non vaccinés ou ayant un schéma vaccinal incomplet, ils sont invités à présenter le résultat négatif d’un test Covid-19, portant un QR code. Ce test devra être réalisé 48 heures avant l’embarquement s’il s’agit d’un test PCR ou moins de 24 heures pour un test antigénique.

Pour ce qui est de la situation épidémiologique, la Tunisie a enregistré 519 nouveaux cas de Coronavirus sur 11320 tests réalisés entre le 25 avril et le 1euh mai 2022, selon le bilan hebdomadaire publié par le ministère de la Santé ce mercredi 4 mai.

Les réservations au départ de la France vers la Tunisie s’envolent. Le pays arrive en quatrième position.

Leave a Reply

Your email address will not be published.