Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

les voyageurs n’ont plus besoin de remplir le Passenger Locator Form

Depuis le 28 avril, le Passenger Locator Form n’est plus demandé pour se rendre en Italie.

L’Italie a fait évaluer les conditions d’entrée sur son territoire le 1er mai. Ainsi que le détaille le ministère de la Santé italien, les voyageurs souhaitant se rendre en Italie doivent présenter l’un ou l’autre de ces justificatifs :

  • un schéma vaccinal complet reconnu par l’Agence européenne des médicaments (2 doses pour un vaccin à 2 doses et 1 dose pour un vaccin à dose unique). Pour circulaire en Europe, ce schéma vaccinal est valable pendant 9 mois après la dernière dose ;
  • Une preuve de guérison (test PCR ou antigénique positif datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois) ;
  • Une preuve de guérison après l’administration de la première dose de vaccin ou à la fin du cycle de primovaccination ou après l’administration de la dose de rappel ;
  • Le résultat négatif d’un test antigénique de moins de 48 heures ou PCR de moins de 72 heures.

Les certificats de vaccination en français sont acceptés.

Des tests aléatoires toujours possibles

Les voyageurs ne disposant pas d’une preuve valable de vaccination, de rétablissement ou d’un résultat négatif doivent s’isoler eux-mêmes pendant 5 jours, à l’adresse indiquée sur le formulaire de localisation, indique le site Re-open. UE.

Attention, les autorités italiennes détiennent également la réalisation de tests aléatoires dans les aéroports, les ports et aux frontières terrestres, y compris pour les voyageurs déjà vaccinés et testés avant l’embarquement, alertent le Quai d’Orsay dans ses Conseils aux voyageurs. S’il est positif, le passager sera placé en isolement, puis accompagné dans un hôtel ou un foyer Covid pour accomplir sa quarantaine.

En revanche, à l’étape d’un nombre croissant de destinations, l’Italie a décidé d’abroger le Passenger Locator Form selon une ordonnance du 28 avril 2022, effective depuis le 1er mai. Les voyageurs n’ont donc plus besoin de le remplir. Ce document avait été introduit à l’été 2021 pour réglementer les départs et contenait toutes les informations nécessaires pour localiser le voyageur en cas d’infection par le Covid pendant le voyage.

A noter également que le masque FFP2 reste pour le moment obligatoire dans les transports.

Une lire : Voyage en Italie : quelles sont les formalités d’entrée ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.