Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Les Gîtes de France Lozère mettent sur une clientèle haut de gamme

Le réseau de locations de vacances a organisé des portes ouvertes pour les propriétaires.

La météo n’était pas au diapason, mais les vacances étaient pourtant dans toutes les têtes, et le sujet de toutes les conversations. Après avoir fait l’impasse ces deux dernières années, pour cause de Covid, les Gîtes de France ont en effet organisé leur journée portes ouvertes. Et les quelque soixante propriétaires présents, venus de toute la Lozère, ont vanté les avantages de ce réseau locatif de vacances.

Après avoir visité la Maison de Clémence à Mialanes, commune du Malzieu-Forain – structure labellisée 3 épis et Tourisme et handicap – les participants ont été accueillis au gîte de Gizeirac dans le hameau éponyme, sur la commune de Saint-Léger-du-Malzieu .

Simone Troucelier, la propriétaire, a guidée ses hôtes dans cette fermette familiale, rénovée avec goût il y a dix ans, labellisée pour accueillir six personnes. “Ce label me correspond biena indiqué la Lozérienne. Il me donne de la visibilité. Et je me reconnais dans cette clientèle, dans sa mentalité. Ce sont des gens qui viennent de partout en France. J’en ai vus de toutes les régions, sauf de l’Alsace. Ils sont très respectueux de ce que nous procédons à leur disposition.”

En règle générale, les touristes louent ce gîte de Gizeirac du samedi au samedi. “En une semaine, ils ont fait le tour de la région”, résume Simone Trocelier, native du village. Et à chaque changement de locataires, elle fait le ménage et le linge. “Il faut tout fournir, même le linge de toilette”précise-t-elle.

Locataires satisfaits

Pour les responsables lozériens du réseau Gîtes de France, cette journée portes ouvertes a aussi été l’occasion de “mobiliser les nouveaux propriétaires, et échanger sur les pratiquesrésume Jérôme Saint-Affre, du comité départemental du tourisme (CDT). Chacun montre ce qu’il fait. Cela permet de faire évaluer les prestations. L’idée est aussi de conquérir de nouveaux propriétaires.”

Lors de cette rencontre, le label a organisé la remise des Trophées clients Gîtes de France, aux prestataires qui ont obtenu plus de dix avis de locataires satisfaits avec une moyenne supérieure à neuf sur dix. “Nous en avons 21 cette annéese réjouit Jérôme Saint-Affre. L’an dernier ils étaient 16.”

Le chargé de mission au CDT considère que le label Gîtes de France “correspond bien au département. Des prestations de qualité, des valeurs d’accueil. Une forme de concept qui est bien appréciée.” Il explique que “depuis deux trois ans, la clientèle rajeunit beaucoup.” Et lui aussi vante ces touristes haut de gamme, qui viennent principalement de tout l’Hexagone.

Après un déjeuner convivial au Malzieu-Ville, les participants à cette journée portes ouvertes ont ouvert un dernier gîte, le buron de Champanouse à La Panouse. Un hébergement atypique, et toujours de qualité, comme tous ceux du réseau.

Avant-goût de la saison estivale

Dans le département, un peu plus de 400 locations de vacances sont labellisées Gîtes de France. “Chaque année de nouvelles ouverturesprécise Jérôme Saint-Affre. Une rotation de 10 % en moyenne.”

Tous ces hébergements sont disséminés dans les sept régions naturelles de la Lozère : Aubrac, Margeride, vallée du Lot, causses, gorges du Tarn, mont Lozère, et Cévennes. Lozère résa, la centrale de réservation du comité départemental du Tourisme, publie un catalogue dans lequel ils sont tous référencés.

La journée portes ouvertes a permis de présenter la diversité de cette offre d’hébergements, et aux porteurs de projets du secteur de se rencontrer et d’échanger. Organisée à la veille des vacances de printemps, elle n’a pas été lancée la saison estivale 2022. Mais elle l’a néanmoins augurée : “Pour la saison, nous sommes très en avance par rapport aux années précédentes”confie Jérôme Saint-Affre.

Leave a Reply

Your email address will not be published.