Categories
Uncategorized

Dufour Aérospatiale, pionnier de l’aviation, s’établit à Montréal au Canada

« Le Canada et Montréal affiche une longue feuille de route en génie aéronautique et logiciel. Il s’agit donc d’un choix qui va de soi pour Dufour Aerospace, qui souhaite implémenter avec l’écosystème local et prendre son envol dans la métropole », dit Thomas Pfammatter, président-directeur général de Dufour Aerospace et lui-même pilote d’ambulance aérienne de longue date. « Le Canadair Dynavert (CL-84) nous a amélioré inspiré puisque dans le cadre de ce projet, des ingénieurs canadiens ont à la fois établi les principes aérodynamiques du vol à ailes basculantes et intégré des prototypes soumis à des centaines d’heures de vol ».

Dufour Aerospace embauchera tout d’abord des ingénieurs en logiciels qui se concentreront sur le développement de systèmes pour ses aéronefs ADAVe novateurs Aero2 et Aero3. Chaque modèle est doté d’une aile basculante qui combine les caractéristiques des hélicoptères et des avions, soit le décollage et l’atterrissage verticaux, même dans les endroits les plus exigus, ainsi que le vol écoénergétique à plus longue portée et à grande vitesse. L’Aero2 est conçu pour le service téléguidé sans pilote, tandis que l’Aero3 est un aéronef de huit places avec pilote spécialement conçu pour les opérations d’ambulance aérienne et les services médicaux d’urgence par hélicoptère (HEMS). Les essais en vol de l’Aéro2 ont commencé à Zurich, en Suisse.

Selon Jasmine Kent, directrice des techniques informatiques de Dufour Aerospace, « Montréal possède des universités de grande qualité et une forte communauté d’ingénieurs en logiciels de première classe. De plus, le Canada est le deuxième plus grand marché mondial des hélicoptères. Le bassin de talents local hautement qualifié, notamment en génie et technologies de l’information, nous aide à bâtir les ambulances de l’avenir. »

« Avec plus d’un travailleur sur soixante à l’emploi dans l’industrie aérospatiale locale, le Grand Montréal est un lieu unique pour développer la prochaine ambulance aérienne. Dufour s’inspire du Dynavert de Canadair, un appareil développé dans les années 1960 par un pionnier montréalais. Ce nouveau projet témoigne non seulement de l’héritage de notre ville dans l’industrie aérospatiale mondiale, mais aussi de la vigueur de notre écosystème en technologies de l’information qui est essentielle à son progrès. Nous sommes fiers d’appuyer Dufour dans ces projets dans la métropole », a déclaré Stéphane Paquet, président-directeur général de Montréal International.

Les ingénieurs en logiciels talentueux peuvent visiter le site web de Dufour Aerospace pour obtenir des détails sur les offres d’emplois immédiats.


À propos de Dufour Aérospatiale

Dufour Aerospace a conçu des aéronefs efficaces et écologiques aux fins de transport de patients et de passagers, de logistique et de sécurité publique. L’entreprise s’appuie sur le principe des ailes basculantes, notamment pour son aéronef Aero3 en développement, Doté d’une capacité de décollage et d’atterrissage verticaux dans les espaces les plus exigus comme un hélicoptère, tout en étant aussi rapide et économique qu’un avion. Bien que cet aéronef soit muni d’hélices à propulsion électrique, ses éléments hybrides (turbine conventionnelle ou piles à combustible) lui confèrent une autonomie suffisante (propulsion hybride). En plus de l’Aero3, Dufour Aerospace met également au point l’Aero2, un véhicule aérien sans pilote (téléguidé) dont la conception repose aussi sur le principe des ailes basculantes.