Categories
Actu france Environnement Monde Sport Tourisme Vacances

Des vacances à l’étranger pas totalement sans mesures sanitaires – rts.ch

Avec la levée de la majorité des mesures sanitaires en Suisse et en Europe, il est à nouveau plus simple de voyager. Mais l’entrée dans la plupart des pays se fait encore sous conditions. Petit tour d’horizon en Europe pour éviter les mauvaises surprises au moment d’embarquer dans son avion ou de traverser la frontière.

La plupart des pays appliquent la règle des 3G et demandent une preuve de vaccination, de guérison ou la présentation d’un test négatif (les autotests réalisés à domicile ne sont pas pris en compte) comme préalable à une entrée sur leur territoire. Sur place, le masque peut rester en partie requis, mais le pass sanitaire n’est plus requis pour accéder aux restaurants ou aux manifestations par exemple.

Les mesures actuelles sont susceptibles de changer rapidement (dernière actualisation le 4 mai). Il est donc recommandé de vérifier l’état de la situation auprès des autorités compétentes avant un voyage.

Sur l’application suisse Certificat COVID, il est possible de vérifier la validité de son certificat (en cliquant sur le “i” sous le QR code, puis en considérant “validité pour les voyages”).

Le site de l’Office fédéral de la santé publique donne toutes les informations nécessaires pour obtenir un certificat Covid, et précise notamment la procédure pour un certificat de guérison.

>> Lire aussi : La Suisse est-elle prête pour une rue sur les tests Covid à l’approche des vacances?

– LA FRANCE –

Conditions d’entrée :

– pour les personnes vaccinées : vaccination complète depuis au moins une semaine. La dernière dose doit remonter au moins de neuf mois. Les personnes guéries peuvent voyager une semaine après avoir reçu une seule dose.

pour les personnes guéries: présenter le résultat positif d’un test PCR datant de plus de onze jours et de moins de six mois.

pour les personnes non vaccinées : présenter un test PCR négatif datant de moins de 72 heures ou un test antigénique réalisé moins de 48 heures avant le départ. Les enfants de moins de 12 ans sont diminués des formalités.

territoires d’outre-mer: les conditions peuvent varier et démontrer sur la page du Ministère de l’Intérieur.

Mesures sur place :

Le pass sanitaire n’est plus nécessaire. Mais le port du masque reste requis dans les transports publics, ainsi que dans les lieux de soins, comme les hôpitaux ou les pharmacies.

– ITALIE –

Conditions d’entrée :

pour les personnes vaccinées : vaccination complète depuis au moins 14 jours. La dernière dose doit remonter à moins de 9 mois.

pour les personnes guéries : présenter le résultat positif d’un test PCR de moins de six mois.

pour les personnes non vaccinées : présenter un test PCR datant de moins de 72 heures ou un test antigénique réalisé moins de 48 heures avant le départ. Les enfants de moins de 6 ans sont diminués de ces formalités.

le formulaire de localisation des passagersque toute personne entrant en Italie devait remplir depuis l’été 2021, n’est plus nécessaire depuis le 1er mai, a annoncé le ministère de la santé. Il est possible de vérifier les conditions d’entrée liées à une situation individuelle sur le site infocovid.viaggiaresicuri.it.

Mesures sur place :

L’Italie a désactivé le pass sanitaire et abandonné le port du masque le 1er mai dans les bars, les restaurants, les discothèques ou les supermarchés. Le masque reste impératif jusqu’au 15 juin dans les transports collectifs, ainsi que pour tous les types de spectacles – cinéma, théâtre, musique – de même que pour les activités sportives en intérieur. Il est également obligatoire pour les employés ou visiteurs des structures sanitaires ou des résidences pour personnes âgées, et à l’école jusqu’aux vacances d’été.

– ALLEMAGNE –

Conditions d’entrée :

– pour les personnes vaccinées : vaccination complète effectuée depuis plus de 14 jours. La dernière dose doit remonter à moins de 9 mois.

– pour les personnes guéries : preuve de guérison (résultat d’un test positif par exemple) datant de plus de 28 jours et de moins de 90 jours.

– pour les personnes non vaccinées : présenter un test PCR (au début du voyage par avion ou train) ou antigénique (à l’entrée sur le territoire) datant de moins de 48 heures avant le départ. Les enfants de moins de 12 ans sont diminués de ces formalités.

Mesures sur place :

Depuis le 20 mars, les mesures fédérales sont levées. Toutefois, des restrictions subsistent dans certains États fédéraux. Le port du masque peut encore être obligatoire dans les établissements de santé ou dans les transports publics.

– AUTRICHE –

Conditions d’entrée :

– pour les personnes vaccinées : vaccination complète effectuée depuis plus de 14 jours. La dernière dose doit remonter à moins de 270 jours. Pour une personne guérie, la première dose est déjà valable pendant 270 jours à compter de la date de vaccination.

– pour les personnes guéries : preuve de guérison valable pendant 180 jours.

– pour les personnes non vaccinées : présenter un test PCR datant de moins de 72 heures avant le départ (24 heures pour un test antigénique). Les enfants de moins de 12 ans sont diminués de ces formalités.

Mesures sur place :

A partir de 14 ans, le masque FFP2 reste obligatoire dans les transports en commun (autocars, bateaux d’excursion et téléphériques exceptés), dans les taxis, ainsi que dans les commerces de première nécessité. Les enfants de moins de 6 ans n’ont pas besoin de masque et jusqu’à 13 ans une protection en tissu suffit.

-ESPAGNE-

Conditions d’entrée:

pour les personnes vaccinées : vaccination complète depuis au moins 14 jours. La dernière dose doit remonter à maximum 270 jours.

pour les personnes guéries : une preuve de guérison datant de 11 à 180 jours avant le départ.

pour les personnes non vaccinées : présenter un test PCR datant de moins de 72 heures ou un test antigénique réalisé moins de 24 heures avant le départ. Les enfants de moins de 12 ans sont diminués de ces formalités.

Mesures sur place :

L’Espagne a levé l’obligation de porter un masque en intérieur le 20 avril. Le masque est toutefois requis dans les transports, les hôpitaux et les maisons de retraite. Des différences peuvent exister entre les régions.

– LE PORTUGAL –

Conditions d’entrée :

pour les personnes vaccinées : vaccination complète depuis au moins 14 jours. La dernière dose doit remonter à maximum 270 jours.

pour les personnes guéries : une preuve de guérison datant de 11 à 180 jours avant le départ.

pour les personnes non vaccinées : présenter un test PCR datant de moins de 72 heures ou un test antigénique réalisé moins de 24 heures avant le départ. Les enfants de moins de 12 ans sont diminués de ces formalités.

Mesures sur place :

Le Portugal a décidé le 21 avril de mettre fin à l’obligation du port du masque en intérieur. Cette mesure sanitaire continue toutefois de s’appliquer dans les transports en commun, les hôpitaux ou les maisons de retraite, mais pas en milieu scolaire.

taxi

Leave a Reply

Your email address will not be published.